Smartphones Comment choisir son smartphone

Smartphones

Comment choisir son smartphone

Près de 30 marques différentes et des prix qui varient de 50 à 1 000 € : choisir un smartphone est un véritable casse-tête ! Système d’exploitation, taille de l’écran, puissance du processeur et des autres composants, taille de la mémoire interne… Voici les critères à prendre en compte pour choisir un modèle adapté à vos besoins.

 

 

Test Que Choisir : Comparatif Smartphones

Le système d’exploitation

Comme un ordinateur, un smartphone fonctionne avec un système d’exploitation (OS). Android, développé par Google, équipe près de 70 % des smartphones vendus en France, quelle que soit la marque. Seul Apple fait bande à part avec iOS, le système installé dans les iPhone (23 % du parc). Microsoft, qui proposait quant à lui Windows Phone (principalement dans des smartphones Nokia), a annoncé en octobre 2017 qu'il jetait l'éponge. Comme celui de Blackberry avant lui, ce système d'exploitation va se marginaliser. Pour profiter d'un OS régulièrement mis à jour, évitez ces deux environnements logiciels.

Android

Androide Device Manager

Différentes versions d’Android circulent sur le marché. Les smartphones haut de gamme intègrent la version la plus récente (Android 8.0) dès leur sortie ou sont mis à jour peu après. Sur les modèles d’entrée de gamme, les fabricants se contentent d’une version plus ancienne et ne prennent pas la peine de développer des mises à jour. Les utilisateurs ne profitent donc pas des améliorations logicielles, ni des mises à jour de sécurité qui protègent les smartphones contre les virus.

Pour se distinguer les uns des autres, les fabricants ajoutent une couche logicielle « maison » qui leur permet de proposer une interface graphique et quelques fonctions exclusives. Mais ils sont contraints d’intégrer par défaut les applications de Google, comme Gmail, Google Maps, Youtube, Drive, Hangouts, etc.

iOS

ios

Les derniers iPhone (iPhone 8, iPhone 8 Plus et iPhone X) fonctionnent sous iOS 11. Comme à chaque fois, cette nouvelle version du système est disponible pour les cinq générations d’iPhone précédentes (l’iPhone 5S, sorti en 2013, est le dernier à en profiter). Il suffit de la télécharger gratuitement et de l’installer depuis son iPhone.

Android et iOS offrent chacun une boutique d’applications accessible directement depuis le smartphone. Le Google PlayStore et l’App Store ont un catalogue de plusieurs centaines de milliers d’applications gratuites ou payantes. Elles sont tantôt pratiques, tantôt ludiques (traduction, grammaire, localisation de restaurants, de stations essence, jeux, actualités, plan du métro, météo, retouche d'image... et ce ne sont que quelques exemples !). De plus en plus d’entreprises proposent également leur propre application, qu’il s’agisse de marchands (Leclerc, Carrefour, Vente-privée, Ebay…), de journaux (L’Équipe, Le Monde…), de chaînes de télévision (Arte, France Télévisions, M6…), de compagnies de transports (SNCF, Easyjet, Air France…), de banques (BNP, Société générale, Banque postale…). La fièvre touche même les services publics (impôts, Assemblée nationale, gouvernement, Élysée, préfecture de police…). Tous proposent ainsi un accès à leurs contenus respectifs dans un format étudié spécifiquement pour l’ergonomie des smartphones.

Notez que les applications achetées sont liées à votre compte utilisateur. Si vous changez de smartphone sans changer d’OS, vous pourrez donc les télécharger à nouveau gratuitement. Mais si vous changez de système (passant par exemple d’un iPhone 4S à un Galaxy S3), vous devrez tout racheter.

La taille de l’écran

Taille ecran

Les écrans qui équipent les smartphones moins haut de gamme sont parfois moins réactifs ou moins lumineux, mais restent utilisables. C’est surtout de la taille de l’écran dont il faut se soucier au moment de faire son choix. Entre un petit smartphone de 3,8 pouces (9,6 cm) et un maxi modèle de 6 pouces (15,2 cm), l’encombrement varie énormément. Le confort d’utilisation aussi.

Notez que la résolution de l’écran est variable : l’entrée de gamme se limite à du 800 x 480 pixels au mieux alors que le très haut de gamme monte à 3840 x 2140 pixels (autant que sur un téléviseur 4K !). Une bonne résolution apporte une précision d’affichage, plus de netteté et un meilleur confort visuel. Il est aussi conseillé pour la réalité virtuelle.

La mémoire

Photos, vidéos, applications… Vous aurez besoin de stockage dans votre smartphone, d’autant que les photos et les vidéos enregistrées prennent de plus en plus de place. Les modèles d’entrée de gamme sont généralement limités à 8 Go, ce qui est très insuffisant. Si votre choix se porte sur un modèle à moins de 16 Go, assurez-vous que le smartphone dispose d’un port de carte mémoire pour étendre le stockage. Une mémoire interne de 32 ou 64 Go devient suffisante.

Sachez que la mémoire annoncée par les fabricants ne correspond pas à la mémoire réellement disponible pour l’utilisateur. Le système et les applications installées par défaut occupent un espace loin d’être négligeable. Par exemple, le Samsung Galaxy S7 annonce 32 Go mais n’en laisse que 24,2 à l’utilisateur, et l’iPhone 6S s’octroie 9,3 des 64 Go embarqués.

L’appareil photo

appareil photo

L’appareil photo des smartphones a fait un bond spectaculaire au cours de la décennie passée. Il remplace désormais les traditionnels appareils photo numériques dans la vie quotidienne. Certains smartphones intègrent même un double capteur (grand angle et téléobjectif). Depuis 2007, les ventes d’appareils photo ont dégringolé de plus de 65 % (source : GfK, septembre 2017). Les smartphones haut de gamme sont les mieux lotis, mais si la photo est importante à vos yeux, vous pouvez choisir un modèle datant d’un ou deux ans, comme le Sony Xperia Z5, le LG G5 ou le Samsung Galaxy Note 5, dont les prix ont baissé depuis leur commercialisation. La moitié des quelque 300 smartphones testés par Que Choisir obtient la moyenne en photo/vidéo, et 17 % d’entre eux sont même bons sur ce critère. Fin 2015, nous avions testé l’appareil photo d’une dizaine de smartphones comme s’il s’agissait d’appareils photo compacts. Aucun n’avait démérité.

La résolution du capteur principal varie aujourd’hui de 8 à 20 Mpx, la majorité des smartphones intègrent également un capteur frontal pour prendre des « selfies » (autoportraits), et le traitement logiciel a fait de grands progrès. Les meilleurs appareils permettent aujourd’hui de modifier la mise au point ou la luminosité une fois la photo prise.

Le DAS

Les fabricants ont l’obligation de mentionner le DAS (débit d’absorption spécifique) de chacun de leurs modèles. Plus il est bas, moins l’appareil émet d’ondes pour « accrocher » le réseau. Un DAS de moins de 0,4 W/kg peut être considéré comme faible.

Test Que Choisir : Comparatif Smartphones

Camille Gruhier

cgruhier