Bien choisir son antivirus pour smartphone

Antivirus pour smartphone

Bien choisir son antivirus pour smartphone

À l’image de leurs homologues pour PC, les antivirus pour smartphones ne se contentent pas de protéger les téléphones et les tablettes contre les codes malveillants conçus par des pirates. Ils s’avèrent être de véritables couteaux suisses censés offrir une protection complète contre toutes sortes de menaces.

 

Test Que Choisir : Comparatif Antivirus pour smartphones

Leurs principales fonctionnalités

L’antivirus

Il compare en temps réel les applications téléchargées, les SMS et MMS reçus, les pièces jointes des e-mails et les sites Internet visités avec une base de données mise à jour par l’éditeur. Lorsqu’il repère un code malveillant, il le bloque ou alerte l’utilisateur. Si les performances varient d’une solution à l’autre, aucune n’est capable de détecter 100 % des menaces.

La détection des sites de phishing (hameçonnage)

Elle est censée bloquer depuis le smartphone l’accès aux sites frauduleux qui reprennent l’aspect de sites de banques, d’opérateurs de téléphonie, de services administratifs ou autres pour collecter données personnelles et coordonnées bancaires. Malheureusement, nos tests montrent que l’efficacité de cette protection antiphishing est rarement au rendez-vous.

Protection contre les sites hébergeant des fichiers malveillants

Elle permet, en théorie, d’empêcher la connexion à un site hébergeant des fichiers malveillants ou des applications vérolées. Là aussi, l’efficacité est rarement au rendez-vous.

La fonction antivol (ou antitheft)

C’est certainement la fonction la plus intéressante. En cas de vol ou de perte du téléphone, vous pouvez, grâce à elle, visualiser son emplacement sur une carte à quelques mètres près, le verrouiller à distance voire supprimer les données qu’il contient. Avec certains antivirus, vous pouvez également prendre une photo (avec un peu de chance, vous arriverez à capter le visage du voleur) et même faire apparaître un message sur l’écran. Ces commandes s’effectuent généralement depuis l’interface Web de l’éditeur, et parfois aussi par SMS. Idéal pour dialoguer avec le téléphone même lorsque celui-ci n’est pas connecté à Internet (il doit toutefois capter le réseau). Attention toutefois car certaines fonctions antivol ne localisent le téléphone que si son GPS a été préalablement activé, n’effacent pas 100 % des données à distance ou retrouvent leurs réglages par défaut dès que la batterie et la carte SIM sont retirées et remises.

La protection contre la désinstallation

Pour être efficace, l’application ne doit pas pouvoir être désactivée ou supprimée par un tiers. Les meilleures solutions demandent un code d’administrateur et/ou un mot de passe pour pouvoir supprimer l’application ou modifier les réglages. Mais toutes ne prennent pas cette peine.

Le payant à l’essai

La licence d’un antivirus pour smartphones coûte entre 8 et 30 € par an, ce qui n’est pas négligeable. Alors, pour vous faire une idée de son utilité avant de payer, il est conseillé de profiter de la période d’essai que la plupart des éditeurs proposent. Elle permet de tester en conditions réelles la version complète de l’antivirus pendant un temps limité (généralement 15 ou 30 jours) avant de l’acheter.

Le gratuit peut suffire

La plupart des éditeurs proposent aussi une version gratuite de leur antivirus. Mais attention, car toutes ne se valent pas. Alors que certaines intègrent les fonctions les plus utiles telles que la détection des menaces ainsi que le verrouillage et l’effacement des données à distance, d’autres sont clairement insuffisantes pour être efficaces. Attention aussi aux antivirus gratuits seulement durant une période limitée (généralement 15 à 30 jours).

Des fonctionnalités préinstallées

Quelle que soit la marque, la plupart des smartphones intègrent déjà des fonctions de localisation. Avec les smartphones fonctionnant sous Android, par exemple, il est possible, depuis la page android.com/devicemanager, de localiser son téléphone, de le verrouiller à distance, de le faire sonner et même d’afficher sur l’écran un numéro grâce auquel le détenteur pourra vous joindre. Il faut toutefois avoir au préalable activé les fonctionnalités « à distance » dans le menu Réglages > Sécurité du téléphone. Attention toutefois car cette géolocalisation ne fonctionne que si le GPS est activé et si l’appareil est allumé, avec une carte SIM active, et connecté à Internet.

Les précautions à prendre pour limiter les risques

Que vous ayez ou non installé un logiciel antivirus sur votre smartphone, suivre ces quelques conseils de prudence vous permettra de limiter considérablement les risques d’infection :

  • Éviter de télécharger des applications hors de la plate-forme officielle (Play Store sur Android, App Store sur iPhone…).

  • Si un e-mail semble douteux, ne pas cliquer sur les liens qu’il contient et ne pas ouvrir les pièces jointes.

  • Éviter de « jailbreaker » le téléphone. Cette procédure, qui consiste à « débrider » l’appareil pour contourner les protections, a tendance à le rendre plus vulnérable.

  • Ne pas laisser le code PIN par défaut (0000) et penser à verrouiller l’appareil en cas de mise en veille (voir « Paramètres du téléphone » dans le menu).

  • Utiliser les fonctionnalités de sécurisation proposées par l’appareil. Pour cela, rendez-vous sur les sites dédiés : icloud.com pour les iPhone, windowsphone.com pour les mobiles sous Windows, samsungdive.com pour les Samsung sous Android. Pour les autres modèles, téléchargez une application du type Android Lost ou Where’s my droid.

→ Test Que Choisir : Comparatif Antivirus pour smartphones