Smartphones reconditionnés Nos conseils pour bien choisir

Smartphones reconditionnés

Nos conseils pour bien choisir

Initialement cantonnée aux iPhone d’Apple, l’offre de smartphones reconditionnés s’est aujourd’hui élargie à d’autres marques. La différence de prix par rapport au neuf peut atteindre 30 à 40 %, en fonction de l’âge du smartphone et de son état général (rayures, état de la batterie, etc.). Les bonnes affaires sont fréquentes, mais quelques précautions s’imposent. Nos conseils pour éviter les mauvaises surprises.

 

Occasion ou reconditionné, quelle différence ?

Il n’existe pas de législation qui définisse précisément les notions d’occasion et de reconditionné. Mais à mesure qu’il s’est développé, le marché a mis ces deux termes en opposition pour distinguer les smartphones passés entre les mains de professionnels pour être remis en état de vente de ceux qui ont, simplement, déjà servi. Les professionnels du reconditionnement tiennent à cette distinction qui, il est vrai, fait toute la différence. Mais certains sites Internet utilisent encore indifféremment ces deux termes.

 

D’où viennent les smartphones remis en vente ?

Plusieurs circuits alimentent le marché du smartphone reconditionné : SAV des fabricants et des opérateurs, parcs d’entreprises, appareils revendus par les particuliers sur des sites spécialisés comme Love2Recycle ou eRecycle (les tarifs de reprise sont toutefois ridiculement bas : 60 € pour un Galaxy S6 Edge, 90 € pour un iPhone 6S 32 Go…). Les reconditionneurs achètent souvent les smartphones à des grossistes, par lots.

 

Des prix attractifs

Les smartphones reconditionnés sont vendus entre 20 et 40 % moins cher qu’à leur lancement (au moins 1 an auparavant). Sur ce marché, vous trouverez facilement un iPhone 5S (16 Go) à 125 € (neuf, ce modèle vaut aujourd’hui 350 €), un Samsung Galaxy S6 à 164 € (contre 310 €) ou un Sony Xperia Z5 à 199 € (contre 380 €). Pour les iPhone, le prix grimpe avec la capacité de stockage (16 Go, 32 Go, 64 Go, etc.). Ces smartphones n’offrant pas la possibilité d’étendre le stockage avec une carte mémoire, méfiez-vous des modèles 16 Go : vous serez probablement rapidement bloqué par une saturation de la mémoire.

 

Vendeurs : adressez-vous aux pros

Bien qu’il soit relativement récent, le marché du smartphone reconditionné a déjà ses grands acteurs, mais il a aussi donné naissance à de nombreuses start-ups et attiré des opportunistes.

Remade est désormais incontournable. Cette entreprise française basée dans la Manche, à Poilley, a eu du flair il y a quelques années en réorientant son activité déclinante de réparation de petit électroménager vers la remise en état des téléphones. Aujourd’hui, elle rachète des smartphones, les remet complètement à neuf, et les revend. Ses clients sont des particuliers, mais aussi des professionnels : c’est elle qui remplit les rayons des distributeurs comme Fnac, Darty, Boulanger ou Leclerc. Recommerce est lui aussi un acteur historique présent à toutes les étapes du reconditionnement et fournisseur (des opérateurs mobiles, notamment), mais il sous-traite la remise en état hors de nos frontières, en Pologne. Ces deux entreprises sérieuses vendent du reconditionné de qualité.

Parallèlement, plusieurs sites se sont spécialisés, comme Matériel.net, Econectik, Love2Recycle  ou Beephone. Les places de marché constituent la dernière catégorie de vendeurs. Backmarket est l’une d’entre elles, les marketplaces de la Fnac et de Darty aussi. Mais les reconditionneurs qui y vendent leurs produits sont plus incertains

 

Lisez bien le descriptif

Les annonces ne sont pas toujours claires. Quel que soit le vendeur auquel vous vous adressez, lisez bien le descriptif du produit et ciblez notamment les points suivants :

  • Qui est le reconditionneur, est-il connu ?
  • Qui est le vendeur du produit (attention aux places de marché) ?
  • Dans quel état est le téléphone, à quoi correspond le grade (comme neuf, A+, A, B…) ?
  • Dans quel état est la batterie, a-t-elle été changée ?
  • Les accessoires livrés sont-ils neufs, d’origine ?
  • Le smartphone est-il garanti ?

 

Garantie : 6 mois minimum

Les vendeurs ont l’obligation d’offrir une garantie de 6 mois (garantie légale de conformité). Certains vont au-delà en proposant une garantie commerciale de 12 mois. Retrouvez tous nos conseils dans notre dossier consacré à la Garantie des produits.

Lire aussi

Camille Gruhier