Smartphones pas chers Comment choisir un smartphone low cost

Smartphones pas chers

Comment choisir un smartphone low cost

Nul besoin de se ruiner pour s’offrir un bon smartphone ! La plupart des fabricants proposent des modèles à prix corrects, autour de 200 €, dont les performances sont au rendez-vous. Évidemment, ces smartphones n’intègrent pas toutes les technologies dernier cri. Mais ils couvrent largement les besoins quotidiens.

 

→ Test Que Choisir : Comparatif Smartphones

Toutes les marques au rendez-vous, sauf Apple

Samsung, LG, Sony, Acer… La majorité des fabricants propose des smartphones d’entrée ou de milieu de gamme dans leur collection, à côté de leurs modèles phare. Seul Apple reste cantonné aux appareils vendus cher, très cher même si on compare les caractéristiques de ses iPhone à celles de leurs concurrents.

Parallèlement, plusieurs marques ont choisi de se spécialiser sur les smartphones « pour tous ». Il s’agit soit de groupes chinois cachés derrière des marques européennes comme Alcatel, Wiko (français) ou Kazam (britannique) ; soit de géants chinois des télécoms comme Huawei ou ZTE.

Un look à la hauteur

À première vue, difficile de distinguer un smartphone pas cher d’un autre. La plupart affichent des finitions de bonne qualité, ils n’ont pas forcément grand-chose à envier aux modèles haut de gamme. Leur coque sera sans doute dépouillée des fioritures qu’inventent les fabricants pour se démarquer sur les modèles plus chers (fausses coutures en plastique sur le Galaxy Note 3 de Samsung, par exemple). D’une manière générale, nos tests en laboratoire sont assez positifs en ce qui concerne la solidité des modèles que nous avons testés.

Un écran suffisant

Ecran smartphone pas cher

Ne comptez pas profiter d’un écran haute définition sur ces modèles. Les fabricants intègrent un écran d’une définition de 480 x 800 pixels ou 320 x 480 pixels. C’est beaucoup moins que les 1136 x 640 pixels de l’iPhone 5S ou les 1920 x 1080 pixels du Samsung Galaxy S4, mais néanmoins suffisant (n’optez pas pour un smartphone avec écran de définition inférieure à 320 x 480 pixels). L’affichage est plus « pixellisé », mais l’écran est généralement réactif, ce qui est plus important.

Mémoire en option !

Pour baisser les prix, les fabricants sacrifient également la mémoire interne. Vous trouverez rarement plus que 4 Go, ce qui peut s’avérer insuffisant si vous stockez de la musique, des applications, des photos. Vous devrez donc étendre la capacité de stockage avec une carte mémoire de 4, 8, 16 ou 32 Go (vendues entre 8 et 45 €).

En revanche, sur les modèles low cost, vous trouverez souvent deux emplacements pour carte SIM, pour gérer deux lignes sur le même appareil.

Bientôt la 4G

4G smartphone pas cher

Les smartphones bon marché ne sont généralement pas compatibles avec les réseaux mobiles 4G. Ils se contentent de la 3G, qui permet déjà de naviguer sur Internet confortablement. On verra toutefois arriver dans le courant de l’année des modèles compatibles à moins de 200 € chez les principaux fabricants.

 

Photo oubliée

Parce que leur vocation est d’offrir l’essentiel, les smartphones pas chers ne sont pas des références pour la photo et la vidéo. Même s’ils offrent parfois des options appréciables (mise au point, modes scène, réglage de la balance des blancs, par exemple), la qualité des prises de vue n’est généralement pas au rendez-vous.

Android s’impose

Smartphone pas cher Android OS

Android, le système d’exploitation mis au point par Google, équipe la grande majorité des smartphones, a fortiori des smartphones pas chers. À moins d’opter pour un smartphone d’occasion (lire encadré ci-dessous), vous ne trouverez pas d’iPhone, qui fonctionne avec le système concurrent iOS, à moins de 400 €.

L’interface d’Android est simple et assez intuitive. Pas de problème à l’usage, donc. Les différences entre les marques viennent de la surcouche logicielle appliquée par les fabricants pour personnaliser leurs interfaces.

Avec un petit budget, vous trouverez peu de modèles sous Windows Phone, le système de Microsoft. Contrairement à Android, ce système d’exploitation n’est pas proposé gratuitement aux fabricants, qui ont donc logiquement tendance à se tourner vers Android.

Marché de l’occasion : de bonnes affaires

Vous aimeriez acheter un iPhone, mais sans y mettre le prix ? Tournez-vous vers le marché de l’occasion ! Ces dernières années, le marché des smartphones de seconde main s’est beaucoup développé. Depuis la mise en place de la filière de recyclage des déchets électroniques, en 2006, les distributeurs ont l’obligation de collecter les anciens mobiles des consommateurs qui souhaitent s’en débarrasser. Pour les y inciter, la plupart d’entre eux les rachètent, les testent, les nettoient, les effacent, et les remettent en vente. Plusieurs opérateurs mobiles ont ouvert sur Internet une boutique de mobiles d’occasion (Bouygues Télécom, SFR, Sosh, etc.), sur lesquelles on peut par exemple trouver un iPhone 3GS 16 Go à 134,90 €, un Nokia Lumia 625 à 180 € ou un Samsung Galaxy Note 2 à 250 €. Certes, la batterie n’est pas neuve. Il est aussi possible que la coque soit rayée (les smartphones sont classés en fonction de leur état). Mais les opérateurs sont assez stricts et éliminent les modèles abîmés. De plus, ils proposent une rassurante garantie de 6 mois pièce et main d’œuvre (comme le code de la consommation les y oblige). Une bonne raison de préférer ces boutiques aux sites de vente entre particuliers, comme Ebay ou Le bon coin.

→ Test Que Choisir : Comparatif Smartphones

Camille Gruhier

cgruhier