ACTION LOCALE UFC-QUE CHOISIR
Festivités

Du sport, de la musique et… l’UFC-Que Choisir

L’association locale du Lauragais a profité de la Foire d’Oc de Castanet-Tolosan (31), un événement dédié aux rugbymen handicapés, pour se faire connaître. Essai transformé.

Une commune de 15 000 habitants en périphérie de Toulouse (31), aux portes du Lauragais, région qui s’étend entre la Ville rose, Carcassonne (11) et Albi (81) : Castanet-­Tolosan, où s’étire paisiblement le canal du Midi, prend des allures de cité tranquille. Mais il ne faut pas se fier aux apparences. Le dimanche 29 septembre, village gourmand, spectacles, expositions, tombola, artisans et commerçants ont fait palpiter son cœur du ­matin au soir à l’occasion de la Foire d’Oc, qui se tenait sur la grande place de la halle. Le tout sous un soleil superbe.

L’UFC-Que Choisir du Lauragais n’a pas manqué cet événement, organisé par Le Groupormo, association de soutien aux sportifs handicapés, et particulièrement aux rugbymen. « La Foire d’Oc a été créée, en 2006, pour aider les joueurs paralysés. L’objectif était de récolter des fonds pour financer l’achat de fauteuils handisport, qui coûtent 7 000 € l’unité. Environ 250 exposants et 150 artistes participent à la manifestation. L’UFC-Que Choisir ­s’occupe des problèmes des personnes, comme nous, donc nous avons décidé de les inviter », résume Patrice Tournon, un ex-rugbyman, président du Grou­pormo et également conseiller municipal en charge de l’économie et du commerce de Castanet-Tolosan.

La conso au diapason

Cette journée de solidarité, qui a attiré une dizaine de milliers de visiteurs, a ­offert une belle visibilité à l’association locale (AL) de l’UFC-Que Choisir. Cette dernière, qui compte 14 bénévoles et 300 adhérents en tout, a apprécié de participer à ce temps fort de la municipalité. Parmi les stands des commerçants, créateurs d’art et restaurateurs, « les gens sont surpris d’en voir un gratuit », s’amuse Hélios Garcia, à la tête de l’UFC-Que Choisir du Lau­ragais. Dans la continuité des actions qu’elle a menées pour le Printemps des consommateurs 2019, l’AL a offert aux passants qui flânaient des biscuits artisanaux et du jus de pomme bio ­locaux. Elle a également diffusé des informations sur la consommation responsable. « Nous voulons mettre en avant les circuits courts, mais aussi la récupération de plastique, la limitation des emballages et des déchets, les dangers des substances toxiques dans l’alimentation ou les cosmétiques », souligne ­Hélios Garcia. L’atelier ­dédié à l’application gratuite QuelCosmetic (mise au point par l’UFC-Que Choisir, elle évalue l’innocuité de plusieurs dizaines de milliers de produits de beauté), avec démonstration de scans de produits, a d’ailleurs séduit un large public. Cinq bénévoles se sont ­mobilisés tout au long de la journée. Parmi eux, Maryse, ancienne infirmière ­urgentiste, en a profité pour sensibiliser la population à la nécessité de se former aux premiers secours. Une richesse d’actions en phase avec les animations de la Foire d’Oc.

Point d’orgue de l’événement, outre les 18 concerts et la déambulation d’artistes de rue et de fanfares ? Un match ­mené tambour battant par le Stade toulousain rugby handisport, ainsi que la présence du grand champion Fabien Pelous et de Didier ­Lacroix, qui préside le célèbre Stade Toulousain. En cette ­période de Coupe du monde de rugby, dans une région où ce sport est une institution, il était évident que de telles initiatives seraient couronnées de succès !

Lire aussi

Soutenez-nous, rejoignez-nous

La force d'une association tient à ses adhérents ! Aujourd'hui plus que jamais, nous comptons sur votre soutien. Nous soutenir

image nous soutenir

Newsletter

Recevez gratuitement notre newsletter hebdomadaire ! Actus, tests, enquêtes réalisés par des experts. En savoir plus

image newsletter