Imprimantes

Cartouches d’encre sur abonnement

Publié le : 07/06/2015 

Après l’avoir lancé avec succès aux États-Unis et en Grande-Bretagne et l’avoir testé en France pendant plusieurs mois, le fabricant d’imprimantes HP lance officiellement son tout nouveau service de distribution de cartouches d’encre, Instant ink, qui se veut à la fois pratique et économique. Décryptage.

 

Même si on ne peut pas vraiment parler de coup de « toner », un vent de changement souffle assurément sur le monde des imprimantes. Le fabricant HP vient de lancer un service inédit de livraison de cartouches d’encre sur abonnement. Concrètement, il suffit, pour y souscrire, d’acheter une carte d’inscription dans un magasin Fnac ou Boulanger, de choisir parmi les trois abonnements disponibles à partir de 2,99 € par mois (voir ci-dessous) puis de s’inscrire sur le site Hpinstantink.fr.

Dès lors, plus besoin de courir les magasins à la recherche des cartouches manquantes. Vous recevez automatiquement les cartouches pleines chez vous, par la Poste, avant même que les précédentes ne soient vides et cela sans surcoût puisque les frais de port sont à la charge du fabricant. Pour réussir ce tour de force, HP a mis au point un système qui surveille à distance le niveau d’encre restant dans votre imprimante et qui gère les envois de cartouches. Chaque colis reçu est même accompagné d’une enveloppe T qui permet de retourner gratuitement les cartouches usagées.

 

3 formules au choix

HP propose 3 abonnements, à choisir en fonction de ses besoins :

 

  • 50 pages par mois : 2,99 € (1 € les 15 pages supplémentaires).

  • 100 pages par mois : 4,99 € (1 € les 20 pages supplémentaires).

  • 300 pages par mois : 9,99 € (1 € les 25 pages supplémentaires).

Le système est souple. Aucune période d’engagement n’étant imposée, l’utilisateur peut, à tout moment, résilier son abonnement et se remettre à utiliser les cartouches habituelles (1). HP laisse également la possibilité à ses abonnés de basculer d’une formule à l’autre autant de fois qu’ils le souhaitent. Enfin, un système de « hors forfait » est prévu en cas de dépassement à raison de 1 € pour 15 à 25 pages supplémentaires selon le forfait. Quant aux pages non imprimées, elles sont reportées le mois suivant, mais seulement dans la limite du forfait (pas plus de 50 pages reportées avec le forfait à 2,99 €, par exemple). Mieux vaut donc, pour profiter pleinement de l’offre, être certain d’imprimer au moins une cinquantaine de pages par mois et, dans la mesure du possible, de manière régulière.

10 imprimantes compatibles

La principale contrainte de l’offre est d’ordre matériel. Pour souscrire à ce service, il faut en effet disposer de l’une des 10 imprimantes HP compatibles : Envy 4500, Envy 5530, Envy 5640, Envy 7640, OfficeJet 3830, OfficeJet 4630, OfficeJet 5740, OfficeJet Pro 6830, OfficeJet Pro 8610 et OfficeJet Pro 8620 (2). En plus, celle-ci doit impérativement être connectée à Internet pour que HP puisse surveiller votre consommation. En cas d’interruption prolongée de la connexion, vous continuerez à être facturé, mais vous ne recevrez plus de cartouches neuves.

Avec Instant ink, HP dit vouloir répondre aux attentes de ses clients qui, trop souvent, se plaignent du prix élevé des cartouches d’encre traditionnelles ou qui ont du mal à s’y retrouver dans les dizaines de références. Pour calmer la grogne, le fabricant aurait très bien pu se contenter de baisser ses tarifs et limiter le nombre de modèles. À la place, HP a trouvé ce système d’abonnement qui lui permet non seulement de se démarquer de la concurrence, mais aussi de nouer un contact direct avec ses clients tout en mettant un nouveau bâton dans les roues des fabricants de cartouches compatibles.

 

Des économies à la clé

« Jusqu’à 50 % d’économie » par rapport à l’utilisation de cartouches classiques, voilà ce que promet HP aux abonnés à son service Instant ink. De fait, vu les coûts élevés des cartouches traditionnelles, les économies seront au rendez-vous. Exemple avec la HP Envy 4500. Avec ce modèle équipé de cartouches XL, l’impression de 10 pages de texte noir coûte 59 centimes, soit 2,95 € les 50 pages et 5,90 € les 100 pages, d’après nos tests. Pour une photo 10x15, c’est 27 centimes, soit 13,50 € les 50 et 27 € les 100 photos. En cas d’utilisation occasionnelle, le coût de revient peut même grimper de 60 % à cause des cycles de nettoyage. Avec Instant ink, le décompte se fait au nombre de pages. Qu’il imprime une ligne en noir ou une photo pleine page, le prix sera le même. Résultat : si les économies risquent d’être faibles pour ceux qui n’impriment que du texte, elles seront à coup sûr beaucoup plus importantes pour ceux qui impriment régulièrement des photos.

(1) Les cartouches reçues dans le cadre d’Instant ink ne sont pas les mêmes que celles du commerce. Selon les modèles, elles sont soit plus grandes, soit de même taille mais avec une plus grande contenance.

(2) D’autres modèles devraient s’ajouter à cette liste.

Cyril Brosset

cyrilbrosset