Lave-linge connectés

Pas (encore) convaincants

Publié le : 10/10/2014 

Les fabricants de lave-linge succombent eux aussi aux appareils connectés mais, pour l’instant, pas tous avec la même ambition. Les lave-linge LG dialoguent avec un smartphone, mais pas à distance : il faut les coller à l’appareil pour que la connexion fonctionne. La machine à laver Samsung Crystal Blue WW9000 peut, elle, réellement être télécommandée via un smartphone, mais l’intérêt par rapport à un départ différé est limité.

 

Ils sont vendus comme des lave-linge « connectés », mais leurs profils sont bien différents. Les modèles LG se contentent d’un « dialogue » nécessitant de tenir le smartphone tout près du lave-linge, alors que le Samsung peut réellement être piloté à distance. Mais même dans ce cas, l’intérêt est limité : l’avantage par rapport à un départ différé n’est pas décisif, et ne justifie pas de débourser 1 899 € ! Nous avons testé la connectivité de deux machines à laver LG (F74861WH et F84912WH) et de la Samsung Crystal Blue pour vérifier le fonctionnement du système.

Le pilotage à distance du Samsung Crystal Blue WW9000 peut se faire à partir de n’importe quel smartphone sous Android (Galaxy, Nexus, etc.) ou sous iOS (iPhone). À condition, au préalable, d’avoir téléchargé l’application Samsung Smart Washer et d’avoir créé un compte. Quelques réglages fastidieux sont ensuite nécessaires pour relier le lave-linge au téléphone. La plus petite faiblesse de réseau ne pardonne pas : le technicien du laboratoire a dû recommencer deux fois avant que la connexion ne s’établisse. Au total, il faut une heure pour configurer l’ensemble. Ensuite, le fonctionnement est simple et efficace. Le choix d’un cycle à distance et son lancement n’ont posé aucun problème. Par contre, une personne présente à la maison n’a pas pu modifier un programme enregistré à distance, il faut impérativement éteindre le lave-linge. Deux pannes simulées (blocage de l’arrivée d’eau et hublot ouvert) ont été correctement détectées et signalées via le smartphone

Les LG connectés n’offrent pas les mêmes possibilités que le Samsung Crystal Blue. N’imaginez pas choisir et lancer un programme de votre bureau. Les ambitions sont un cran en-dessous, puisque le téléphone ne se connecte que s’il est plaqué sur la pastille « tag on » du lave-linge. Opérationnel par le biais d’une application (Smart Laundry) disponible uniquement sous Android, leur système « intelligent » permet de télécharger et de lancer via le téléphone des programmes complémentaires spécifiques : rinçage-essorage, lingerie, etc. En laboratoire, la mise en pratique s’est déroulée sans accroc. Même constat pour le diagnostic de panne, qui a bien fonctionné. Cette fonction peut aider l’utilisateur à préciser la nature d’un problème avant d’appeler le service après-vente.

Anne-Sophie Stamane

asstamane