Montre connectée Lidl Silvercrest (vidéo) De l’entrée de gamme qui vaut son prix

Montre connectée Lidl Silvercrest (vidéo)

De l’entrée de gamme qui vaut son prix

Publié le : 02/12/2020 

Lidl commercialise une montre connectée à 39,99 €. Ce prix reflète des fonctions assez basiques, mais pourquoi pas suffisantes. La montre fitness Silvercrest mesure votre activité quotidienne et affiche les notifications de votre smartphone (appel, message, réseaux sociaux). Verdict de notre test en laboratoire.

 

Après les écouteurs sans fil à 24,99 €, Lidl récidive dans l’univers de la high-tech avec, cette fois, une montre connectée. Comme à son habitude, le discounter casse les prix : la montre fitness connectée Silvercrest est vendue 39,99 € quand le prix des autres modèles du marché varie plutôt entre 150 et 400 €. Nombre de pas, calories brûlées, notifications du smartphone… Nous détaillons dans la vidéo ci-dessus ses fonctions et ses caractéristiques, qui s’avèrent, sans surprise, assez basiques. Mais sur le papier, cette montre à 40 € pourrait convenir à qui souhaite découvrir ce type d’appareil. Et comme les autres produits Lidl (Silvercrest Monsieur Cuisine Connect, aspirateur balai Silvercrest, etc.), la montre n’est disponible en boutique que ponctuellement.

Nous avons envoyé cette montre au laboratoire pour voir ce qu’elle avait dans le ventre. Première utilisation, confort, gestion des notifications du smartphone, évaluation de l’autonomie, précision des différents capteurs, clarté de l’application mobile… Nous avons tout passé au crible. Et, au final, la montre de Lidl est un modèle d’entrée de gamme qui s’assume.

Mise en service Aucun problème de connexion ou de compréhension lors de la première utilisation de la montre. Lidl explique bien comment télécharger l’application Silvercrest Smart Watch (disponible sous iOS et Android). Celle-ci facilite l’appairage avec le smartphone afin que les deux appareils communiquent. Sexe, âge, taille, poids… Vous devrez renseigner quelques informations personnelles, qui servent à calculer au plus juste les calories brûlées ou le nombre de pas.

Application mobile La Silvercrest Smart Watch s’avère claire et lisible. L’écran d’accueil propose une synthèse limpide des données de la journée, qu’il est possible d’afficher en détail d’un simple clic. Activités, réglages, rappels… La navigation dans l’appli est intuitive et même si les options de personnalisation sont quasi nulles, c’est plutôt une bonne surprise.

visuel accueil appli montre connectee lidl
L’écran d’accueil de l’appli offre une synthèse claire de la journée.

 

Facilité d’utilisation D’abord, le caoutchouc souple du bracelet rend la montre confortable. L’écran rétroéclairé offre une excellente lisibilité en intérieur, moins convaincante en extérieur. Mais les caractères sont trop petits. Les manipulations s’effectuent via l’écran tactile (en appuyant ou balayant) et l’unique bouton situé sous l’affichage. En théorie, l’écran s’allume lorsque vous regardez l’heure, mais ça ne fonctionne pas à tous les coups. Pas de problème pour naviguer dans les menus, ordonnés logiquement avec des icônes explicites. Seul un léger manque de réactivité de l’écran fait ombre au tableau, notamment pendant un exercice sportif.

Gestion des notifications Bon point, la montre prévient bien d’un appel, de l’arrivée d’un message, d’une notification WhatsApp, Messenger ou Twitter. Notez que vous ne pourrez pas répondre à un appel (seulement le refuser) et que nous avons rencontré quelques bugs pour les SMS reçus sur un smartphone Android.

Mais la sélection des notifications qui intéressent l’utilisateur est moins convaincante. L’application mobile propose par défaut une liste des apps les plus connues (Facebook, Messenger, WhatsApp, Skype, etc.), sans rapport avec les applications installées sur le téléphone. Ceci brouille la lecture. Et si vous souhaitez recevoir les notifications de FranceInfo, Telegram ou d’autres applications absentes de la liste, vous ne pourrez les activer qu’en bloc, tout ou rien.

Musique et photo La montre permet de piloter la musique jouée sur le smartphone, mais là aussi, seules les fonctions essentielles sont proposées (play et pause, piste suivante, piste précédente). Impossible de régler le volume. Quand l’application Silvercrest Smart Watch est lancée, il est possible de piloter l’appareil photo du smartphone depuis la montre. Une simple pression sur l’icône dédiée déclenche la prise de vue. Une fonction là aussi basique, mais efficace et pratique pour les photos de groupe, par exemple.

Autonomie Lidl annonce une recharge en 2 heures et une autonomie de 5 jours. En réalité, le temps de charge est plutôt de 2 h 30. Quant à l’autonomie, nous n’avons pas pu la mesurer précisément dans le cadre de ce test « express ». Mais d’après nos observations, les allégations de Lidl semblent crédibles. Dommage, nous avons en revanche un doute sur la précision de la jauge, restée figée à 100 % pendant 30 heures sur un premier exemplaire, passée de 68 à 66 % en 2 heures (pour remonter à 68 % ensuite…) sur un second exemplaire.

Sport et capteurs Le podomètre de la montre est fiable, en marche comme en course à pied. Ce n’est pas le cas du cardiofréquencemètre. Au repos, lors d’un effort modéré et constant, ou bien lors d’une activité intense, il a tendance à sous-évaluer le pouls. L’écart avec notre cardiofréquencemètre de référence atteint parfois 35 %, c’est beaucoup ! Enfin, concernant la distance parcourue, la montre affiche plus de 37,5 % d’erreur en moyenne. Cette imprécision est due à l’absence d’une puce GPS, ou même d’une connexion GPS (de nombreuses montres sont capables d’utiliser le GPS du smartphone pour mesurer les distances ; ce n’est pas le cas du modèle de Lidl, dommage). Concrètement, cette montre ne satisfera pas les sportifs. D’autant que les comptes rendus n’offrent aucune statistique (intervalles, vitesse maximale, etc.) et que le manque de réactivité de l’écran aura tendance à agacer pendant un effort.

Lire aussi

Camille Gruhier

Vincent Erpelding

Rédacteur technique