Energie Les litiges au rapport !

Energie

Les litiges au rapport !

Publié le : 31/05/2018 

Voilà un rapport d’activité qui ne saurait passer inaperçu tant il est riche d’enseignements sur les dysfonctionnements actuels du marché de l’énergie et la nécessité pour les pouvoirs publics d’intervenir rapidement pour éviter une aggravation de la situation…

 

Parmi les principales « mauvaises » pratiques des fournisseurs pointées du doigt par le rapport du Médiateur, le démarchage avec ses pratiques agressives. Si l’on assiste à une recrudescence de ce dernier, il est à craindre que le harcèlement ne s’intensifie encore davantage avec la disparition programmée du tarif réglementé de gaz qui pourrait être actée dans le projet de loi PACTE ou un autre prochain texte législatif. Fort de la triste expérience de la disparition des tarifs réglementés pour les professionnels, le Médiateur rejoint nos demandes aux pouvoirs publics d’accompagner cette prochaine disparition d’une grande campagne de communication sur les modalités et le calendrier mais aussi et surtout de la création d’un prix de référence clair - pourquoi pas le prix du KWH TTC, les taxes variant d’un fournisseur à l’autre ? - afin d’aider les consommateurs à choisir de manière éclairée une offre énergie.

Au-delà des fournisseurs épinglés, le Médiateur n’a pas non plus épargné les dysfonctionnements dans le déploiement du compteur Linky, que nous dénonçons régulièrement, mais également le faible intérêt de ce dernier pour les consommateurs. Comme nous, il juge fort regrettable le report d'un an au mieux de la mise en place de l'affichage déporté via un boîtier spécifique pour les ménages précaires qui pourrait même, annonce-t-il, être remplacé par un système beaucoup moins pertinent pour les consommateurs (appli smartphone...).  Il adresse même un « carton rouge » sur l’outil de suivi de consommation (un malheureux espace Internet mis en place par Enedis) qui patine et est largement insuffisant… Bref, une nouvelle pierre jetée dans le Jardin d’Enedis après le rapport de la Cour des Comptes reprenant nos critiques initiales (coût exorbitant et absence de services réels aux consommateurs) !

Alors que notre pétition demandant une amélioration du Linky pour en faire un outil de maitrise de sa consommation d’énergie a franchi le cap des 250 000, il serait temps que les autorités (CRE, gouvernement) prennent enfin la mesure des remises en cause et mécontentements grandissants et en tiennent compte !

Alain Bazot

Président de l'UFC - Que Choisir