Assurance habitation Les garanties de base : le bris de glace

Assurance habitation

Les garanties de base : le bris de glace

Publié le : 27/07/2017 

Un simple courant d’air et la vitre de la grande porte-fenêtre ou le joli lustre se retrouve en miettes par terre... Sans parler des parois de la véranda ou des nouveaux équipements comme l’insert de la cheminée ou le panneau solaire qui peuvent aussi se briser accidentellement.

 

En option ou inclus dans le contrat ?

Attention, la garantie bris de glace n’est pas incluse automatiquement dans tous les contrats d’assurance multirisque habitation. Si c’est le cas, elle peut être souscrite en option, moyennant une prime supplémentaire, et elle comprend de toute façon des exclusions.

Elle concerne généralement les glaces et miroirs intégrés au bâtiment (fenêtres, portes, etc.). Il faut bien relire le contrat pour voir ce qui est couvert. Il précise ce qui est entendu par glace : le plus souvent les vitres, les miroirs fixés aux murs, les parois vitrées des balcons. Parfois, mais moins souvent, les aquariums, les meubles et les vérandas, mais très rarement les lustres, les serres, châssis (sauf dans certaines garanties « plein air ») ou les objets d’art.

Quant aux panneaux solaires, ils peuvent être pris en compte, mais plutôt dans le cadre d’une garantie type « équipements verts » (les équipements économes en énergie). Une option pas toujours surfacturée car ce type d’installation (mais aussi les éoliennes, les pompes à chaleurs, les récupérateurs d’eau, etc.) sont plutôt encouragées par les assureurs. À vérifier donc dans les contrats.

En cas de couverture, le remplacement de la glace brisée et les frais de dépose et de pose seront généralement, mais pas toujours, pris en charge par l’assureur. Attention, il existe dans certains contrats un plafond de garantie spécifique pour le bris de glace.

Des frais de gardiennage ?

Quand, pendant un sinistre, une habitation reste ouverte à tous les vents, l’assureur peut prévoir son gardiennage pendant, par exemple, 48 heures, le temps de faire remplacer la porte vitrée ou la fenêtre. Une garantie qui peut se révéler sécurisante et pratique en de telles circonstances. Ce service est inclus ou en option.

Les précautions à prendre

Mieux vaut bien regarder dans son contrat ce qui est couvert ou pas et ne jamais hésiter à demander à son assureur de garantir davantage en payant une surprime.

Après un bris de glace

  • Faire sa déclaration rapidement, dans les 5 jours ouvrés (samedi et dimanche non compris) par lettre recommandée avec accusé de réception.
  • Garder à titre de preuve les débris, au cas où l’assureur demanderait des comptes ou une expertise.

Chantal Masson