Roland UFC-Que Choisir de Saint-Michel-sur-Orge

Roland

UFC-Que Choisir de Saint-Michel-sur-Orge

Publié le : 05/04/2018 

Bénévole depuis bientôt quatre ans pour l’association, à Saint Michel-sur-Orge, il en est l’un des administrateurs.

Sa rapide prise de responsabilité au sein de l’association UFC-Que Choisir du Val-d’Orge, Roland Hugot la doit à son dynamisme. Ancien responsable d’un restau­rant du groupe Accor, il a connu le monde du travail dès l’âge de 14 ans et n’a jamais été au chômage. Grand actif, Roland reconnaît que ce tempérament et cette force de caractère, il les doit à ses parents. C’est un peu « la marque de fabrique de la famille ». Ce n’est pas sa mère de 89 ans, qui vient d’intégrer une association de marche nordique, qui le contredira.

« A la retraite, je me demandais comment aider les autres »

Toujours là pour les autres 

En prenant sa retraite il y a neuf ans, Roland ne se voyait pas rester tranquille au coin d’un feu, tout en se demandant comment assouvir son envie d’aider les autres. Le déclic ? Une autre histoire de famille ! Deux de ses sœurs sont bénévoles dans des associations locales de l’UFC-Que Choisir. Et c’est l’une d’elles qui, après l’avoir aidé dans un litige, lui donnera envie de rejoindre l’UFC-Que Choisir !

Aujourd’hui, Roland passe trois jours par semaine dans les locaux de son association locale. Il assure la « permanence litige » à la Maison de la justice et du droit d’Étampes. Mais cela ne l’empêche pas d’être sollicité en dehors. Lors d’une marche avec les membres de son club de randonnée, par exemple. Il répond toujours, immédiatement ou après avoir fait des recherches. Vivant à fond sa passion pour la nature, Roland est aussi un « baliseur ». À ce titre, il entretient plus de 12 km de sentiers de randonnées. Comme si cela ne lui suffisait pas, il est président du conseil syndical de son lotissement (41 pavillons). De quoi bien remplir son agenda ! Un agenda encore sous format traditionnel. Car, même si Roland est familier avec l’informatique (il réalise les documents projetés lors des évènements organisés par son association), il aime le contact avec le papier. Peut-être le seul détail qui rappelle à ceux qui le rencontrent qu’il a bientôt 70 ans !