Exaspération des clients d'Alice

L'assistance téléphonique ne tient toujours pas ses promesses !!

Publié le : 04/07/2006 

Ce 4 juillet 2006, de nombreux adhérents de l'UFC-Que Choisir et clients de l'opérateur ALICE saisissent la justice.

Tandis que l'absence ou les interruptions de fourniture de service se multiplient, les clients du Fournisseur d'accès internet sont dans l'impossibilité de trouver un interlocuteur pour répondre à leurs demandes légitimes et régler leurs problèmes.

Il n'est plus acceptable qu'un opérateur continue de faire de la disponibilité 24 heures sur 24 de sa hot-line, un argument commercial pour recruter des clients alors qu'en pratique ce service est difficilement, voire totalement injoignable.

ALICE a largement médiatisé en octobre 2005, sa décision de rendre gratuite sa hot-line devançant ainsi ses concurrents. Ce service n'a jusqu'à présent jamais été à la hauteur des allégations publicitaires et surtout des attentes des consommateurs.

Pire, l'opérateur s'obstine à percevoir, malgré ses propres manquements, le prix de l'abonnement.

Les associations locales de l'UFC-Que Choisir (1) entendent par cette action obtenir des tribunaux la sanction des manquements de la société ALICE et la mise en place d'un service d'assistance correspondant aux promesses contractuelles.

(1) Aix-en-Provence, Antony, Arras, Aurillac, Carcassonne, Cergy-Pontoise, Deux-Sèvres, Jura, La Roche/Yon, Mantes, Marseille, Nancy, Nantes, Nice, Nîmes, Rhône, Saint-Brieuc, Tarn, Toulon, Toulouse, Val De Seine