Casque Bose Headphones 700 Premières impressions

Casque Bose Headphones 700

Premières impressions

Publié le : 19/07/2019 

Bose commercialise depuis quelques jours le Headphones 700, son nouveau casque audio à réduction de bruit. Avec ce modèle, qui succède au QuietComfort 35 II, le fabricant inaugure un nouveau design et peaufine encore un peu plus sa technologie de réduction active des bruits environnants. Bose s’adresse à une clientèle audiophile prête à débourser 400 € pour un casque audio haut de gamme. En attendant les résultats de nos tests en laboratoire, nous l’avons utilisé pendant plusieurs jours pour vous livrer nos premières impressions.

 

Bose n’y va pas avec le dos de la cuillère : sur son site Internet, le fabricant décrit son nouveau casque, le Headphones 700, comme « un outil indispensable pour survivre dans ce monde ». Vendu 400 €, cet instrument de survie est tout au mieux destiné à sauver les audiophiles aisés. Bose n’est pas connu pour ses petits prix.

Mais en dix ans, le fabricant s’est taillé une solide réputation dans le domaine des casques audio. Nos tests en laboratoire saluent régulièrement la qualité de ses produits, qu’il s’agisse d’écouteurs ou de casques et de modèles avec ou sans fil. Ce nouveau modèle très attendu, le Headphones 700, sera testé prochainement. En attendant, nous l’avons utilisé pendant plusieurs jours pour constater les évolutions par rapport à son prédécesseur, le QuietComfort 35 II.

casque bose couleurs
Le nouveau casque de Bose est proposé en versions noire et argent.

 

Nouveau design et commandes tactiles

Avec le Headphones 700, Bose inaugure une nouvelle génération de casques audio caractérisée, d’abord, par un nouveau design. Le fabricant a allégé les mécanismes. Le pivot qui permet de positionner les oreillettes pour les ranger dans leur étui a ainsi été très aminci, et le système de réglage de l’arceau a changé. Désormais, l’arceau coulisse sur l’extérieur des oreillettes pour s’ajuster au crâne de l’utilisateur. Bose a également changé les matériaux de l’arceau, un doux revêtement (souvent appelé « soft touch ») recouvre maintenant l’intérieur et l’extérieur. Plusieurs heures d’écoute n’ont provoqué aucun inconfort : le Headphones 700 s’avère plutôt agréable à porter.

Bose étrenne aussi les commandes tactiles, accessibles depuis l’oreillette droite, comme Sony le proposait déjà sur le WH-1000XM3, un sérieux concurrent. Il suffit de glisser son doigt vers le haut ou le bas pour agir sur le volume, et vers la droite ou la gauche pour changer de piste. Réactives, ces commandes efficaces sont pratiques à l’usage. Bose a ainsi pu réduire le nombre de boutons physiques, qui sont aussi plus discrets. Dernière modification par rapport au QuietComfort 35 II : ce casque sans fil se recharge grâce à un port USB-C et non plus micro-USB. Le Headphones 700 est également livré avec un câble jack qui permet de le connecter physiquement au smartphone quand sa batterie est à plat.

casques bose différences
Le Headphones 700, à gauche, rompt avec le design des modèles précédents dont le QuietComfort 35 II, à droite.

 

Une réduction de bruit « intelligente »

Seuls nos tests en laboratoire permettront d’évaluer la qualité audio et l’efficacité de la fonction de réduction de bruit. Pour rappel, cette fonction permet d’isoler l’utilisateur des bruits environnants, créant autour de lui un confortable cocon acoustique. Mais une chose est sûre : depuis son premier casque intégrant cette technologie, le QuietComfort 2 (commercialisé en 2003), Bose l’a fait progresser à chaque modèle, en éliminant la pile nécessaire à l’alimentation électrique de la fonction (alimentée par une batterie rechargeable à partir du QC 35 II) et en affinant les possibilités d’atténuation. Ainsi, l’utilisateur n’avait le choix qu’entre marche et arrêt de la fonction sur le QuietComfort 15 (lancé en 2009), alors que trois niveaux (réduction de bruit faible, moyenne ou forte) étaient proposés sur le QC 35 II (2018). Sur le Headphones 700, l’utilisateur a le choix entre 11 niveaux d’atténuation, d’une isolation totale à une isolation nulle (pour entendre distinctement ce qui se passe autour). À voir si cette réduction de bruit « intelligente » impactera l’autonomie du casque.

 

Plus de clarté promise dans la voix

Bose a aussi équipé le Headphones 700 de quatre micros extérieurs. Le fabricant avance que cet équipement clarifie la voix de l’utilisateur. Ses correspondants l’entendraient ainsi plus distinctement lors des conversations téléphoniques en extérieur (le casque fait office de kit mains libres). De même, les commandes vocales seraient mieux comprises de l’assistant intégré (le Headphones 700 est compatible avec Google Assistant, Amazon Alexa et Apple Siri, il est ainsi possible de lancer un appel par la voix après avoir prononcé le mot-clé qui réveille l’assistant). D’après nos premières observations, le système semble assez efficace, mais ne pas s’entendre quand on parle est assez étrange. Et notre voix a manqué de naturel à l’oreille de nos interlocuteurs.

appli bose
Bose a fait l’effort de proposer une application en français.

 

Connexion avec 8 appareils

Il sera possible de connecter le casque à 8 appareils différents (smartphone, ordinateur, tablette…). Seules 2 connexions pourront toutefois être actives simultanément, à votre ordinateur et à votre smartphone par exemple. Si vous écoutez de la musique depuis le premier et que votre téléphone sonne, vous pourrez répondre automatiquement à l’appel à travers le casque. Pratique. Ces connexions Bluetooth, et tous les autres réglages du casque (mises à jour logicielles, choix de l’assistant vocal, délai de mise en veille, etc.), sont accessibles depuis l’application dédiée, baptisée Bose Music (disponible dans l’App Store et dans le Google Play Store). Cette application est en français. Mais on regrette qu’on ne puisse pas régler la langue des indications vocales diffusées dans le casque lorsqu’on le met en marche (une voix informe par exemple du niveau de batterie), pour l’instant cantonnée à l’anglais...

 

Bose AR, la fonction gadget

Bose innove enfin avec une fonction de réalité augmentée audio baptisée « Bose AR », disponible sur notre modèle après une longue mise à jour logicielle. Le fabricant la décrit comme une expérience audio « proposant des contenus à vos oreilles plutôt qu’à vos yeux ». Le casque est en fait équipé de capteurs de mouvements qui détectent l’orientation de la tête. Les applications compatibles se servent de ces informations pour enrichir le contenu qu’elles proposent. Seules quelques-unes sont pour l’instant disponibles dans les boutiques App Store et Google Play Store. Radar propose par exemple de plonger l’utilisateur au cœur d’une scène (bord de mer, concert acoustique, etc.) dont il percevra les sons différemment selon sa position (le bruit de la vague sera par exemple plus fort en tournant la tête à droite). L’application NavGuide, elle, est censée informer l’utilisateur des points d’intérêts à proximité de son parcours lors d’une navigation piétonne, et l’y conduire s’il le souhaite. Mais pour l’instant, les instructions sont en anglais et l’appli ne semble pas très bien connaître les points d’intérêts du XIe arrondissement de Paris. Des bugs de jeunesse, sans doute, mais une technologie qui éveillera probablement l’intérêt des développeurs d’applis.

Au final, notre prise en main du Bose 700 Headphones laisse présager de bons résultats en laboratoire, tant sur le confort que sur la qualité audio et sur la réduction de bruit. Reste à confirmer ces bonnes premières impressions, mesurer les performances du casque côté autonomie et voir si, globalement, il fera mieux que ses concurrents moins chers, comme le Sony WH-1000XM3, le Plantronics BlackBeat Pro 2 ou le Sennheiser PXC550 Wireless.

Camille Gruhier