E-mails SFR L'envoi vers Orange cafouille

E-mails SFR

L'envoi vers Orange cafouille

Publié le : 10/04/2018 

Depuis plusieurs semaines, des clients SFR se plaignent que des e-mails destinés à des abonnés Orange ne sont pas remis à leurs destinataires. SFR dit avoir connaissance du problème et promet un retour à la normale dans le courant de la semaine.

 

La grogne monte une fois de plus parmi les abonnés SFR. Après les soucis de qualité de service, de facturation ou de résiliation, cette fois, c’est un problème de mail qui met le feu aux poudres. Depuis plusieurs semaines, de nombreux abonnés aux offres Internet fixe de SFR constatent que des e-mails envoyés vers des adresses Orange n’arrivent pas à destination. « Les messages que j’envoie quittent bien ma boîte d’envoi, mais deux ou trois jours plus tard, je reçois un message d’erreur m’indiquant qu’ils n’ont pas été acceptés par le serveur Orange », explique par exemple un abonné à Que Choisir. Sur le forum SFR, les témoignages de ce genre se comptent par dizaines. À les lire, il semble que le problème ne concerne pas seulement les adresses Orange. Des adresses Wanadoo, La Poste ou Libertysurf seraient aussi concernées, avec les conséquences qu’on imagine (rendez-vous professionnels manqués et autres).

Chez SFR, on assure que le problème est identifié et en cours de résolution. L’opérateur se veut aussi rassurant sur l’ampleur du phénomène : d’après lui, la majorité des messages parviendraient bel et bien à leur destinataire, ce qui est difficile à vérifier.

Même si SFR est peu prolixe sur l’origine du problème, celui-ci viendrait, selon nos informations, d’une mauvaise configuration de ses serveurs. Ces derniers seraient automatiquement bloqués par ceux d’Orange parce que trop d’e-mails seraient considérés comme des spams.

Alors qu’Orange indique avoir fourni à son concurrent des éléments techniques susceptibles de l’aider à mieux configurer ses serveurs, SFR promet une résolution dans le courant de la semaine. Il serait temps. À en croire les témoignages, le problème perdurerait depuis au moins trois semaines.