Gaz et électricité Payez au meilleur prix

Gaz et électricité

Payez au meilleur prix

Publié le : 02/09/2015 

Hausse du tarif de l’électricité le 1er août, du gaz le 1er septembre, faut-il rester au tarif réglementé ? Garder son contrat actuel en prix de marché ? Ou au contraire changer d’offre, voire de fournisseur ? Nos conseils.

 

À côté du tarif réglementé du gaz chez GDF Suez, rebaptisé depuis peu Engie, et de celui de l’électricité chez EDF, on a le choix entre près de 40 offres commerciales au prix de marché.

On en compte à peu près 20 pour le gaz chez 7 fournisseurs différents, dont GDF Suez, qui vend le gaz au tarif réglementé mais propose aussi de nombreuses autres offres, et EDF qui propose un contrat gaz.

Côté fournisseurs, le choix est encore plus fourni en électricité avec 9 opérateurs, mais à l’exception de GDF Suez et Direct Énergie, les fournisseurs alternatifs à l’opérateur historique EDF s’en tiennent à une seule offre, deux maximum. Au final, il y a quand même 17 offres possibles !

Notre comparateur énergie démontre qu’on peut payer moins cher en offre de marché qu’en restant au tarif réglementé, c’est vrai à la fois pour le gaz et pour l’électricité.

Reste qu’un fournisseur peut être très compétitif sur les petites consommations et pas sur les consommations importantes, c’est par exemple le cas de Proxelia sur l’électricité. Ou à l’inverse plutôt intéressant pour les grosses consommations et pas du tout pour les petits abonnements, c’est cette fois le cas des offres DolcePrimo ou e-Dolce sur 1 an de GDF Suez, là encore pour l’électricité.

C’est encore plus compliqué pour le gaz. Il existe en effet 6 zones tarifaires pour les consommations supérieures à 6 000 kWh par an. La plupart des fournisseurs de gaz se calent sur les zones du tarif réglementé pour leurs offres en prix de marché, mais GDF Suez, EDF et Alterna ont préféré créer leur propre découpage maison. Attention, il réserve parfois de mauvaises surprises.

Pour éviter ce piège des zones tarifaires, il est important d’entrer le nom de votre commune en comparant les prix sur notre comparateur gaz.

Enfin, Que Choisir recommande de privilégier les offres compétitives à prix fixe plutôt qu’à prix indexé :

 

  • Malgré la hausse de 0,2 % à 0,5 % du tarif réglementé ce 1er septembre, le prix du gaz reste à un de ses plus bas niveaux ce mois, souscrire à une offre compétitive met à l’abri des hausses hivernales à venir.

  • Concernant l’électricité qui a augmenté de 2,5 % cet été, la tendance de fond est à la hausse, souscrire en prix fixe met à l’abri de la prochaine augmentation. 

 

 

Comparez les prix du gaz et de l’électricité sur notre comparateur avec votre facture actuelle en main. Vous pouvez ainsi renseigner vos données réelles de consommation. C’est le meilleur moyen d’évaluer les économies possibles.

Si vous êtes déjà en offre de marché à prix fixe sur 2 ou 3 ans et que vous trouvez nettement moins cher, pas de panique. En matière d’énergie, les durées inscrites au contrat n’engagent que le fournisseur, le client est libre de changer à tout moment sans pénalité. 

Élisabeth Chesnais