Samsung Galaxy Note Pro

Prise en main de la tablette géante de Samsung

Publié le : 25/02/2014 

Samsung l’a baptisée Galaxy Note Pro, mais le grand public pourrait être le premier séduit par cette nouvelle tablette tactile. La principale nouveauté vient de son écran géant, qui s’étale sur 12,2 pouces de diagonale (31 cm environ). Voici nos premières impressions avant notre test en laboratoire.

 

Après avoir lancé la mode des smartphones géants avec son premier Galaxy Note, en 2011, Samsung renouvelle son pari sur les tablettes tactiles. Le fabricant coréen commercialise depuis quelques jours la Galaxy Note Pro, un modèle aux dimensions hors normes : l’écran atteint 12,2 pouces de diagonale. La dalle affiche une très belle définition de 2560 x 1600 pixels, sa résolution atteint 248 ppi. Du coup l’écran est net, lumineux et bien contrasté.

À l’usage, on s’habitue rapidement à cette taille, qui semble même assez naturelle. Le gain en confort est immédiat, pour tous les usages. Naviguer sur Internet, regarder des films ou, tout simplement, envoyer des courriels… Chaque fonction tire avantageusement profit de cet affichage XXL. Un bémol toutefois, la tablette est relativement lourde (750 grammes), regarder un film entier en la tenant entre les mains semble difficile à envisager. Il faudra s’équiper d’un support, le « Book Cover », vendu… 70 €.

Nouvelle interface

Naviguer dans les menus de la tablette est également plus agréable, grâce à la nouvelle version de son interface Touchwiz, que Samsung inaugure dans cette tablette. Pour rappel, certains fabricants d’appareils sous Android (Google) personnalisent l’interface grâce à une surcouche logicielle maison, qui leur permet de différencier le graphisme des menus ou encore d’intégrer des applications développées par eux-mêmes. Chez Samsung, cette surcouche est baptisée Touchwiz, et c’est donc une nouvelle mouture qui habille la Galaxy Note Pro (qui fonctionne par ailleurs avec la dernière version en date d’Android, KitKat 4.4). Désormais, l’utilisateur peut choisir une page d’accueil personnalisable, composée de vignettes actives qui affichent des contenus choisis. Il s’agit en fait de l’application Flipboard intégrée à l’environnement Samsung. Notez que cette application est disponible pour toutes les tablettes, il suffit de la télécharger dans l’App Store ou le Google Playstore. Elle permet d’afficher les dernières actualités, en sélectionnant les sources dans une liste prédéfinie (France 24, France Info, etc.). Il est également possible de sélectionner des thèmes (technologie, arts, culture, etc.) ou d’afficher les flux des réseaux sociaux.

Autre nouveauté, qui tire pleinement parti de la taille de l’écran : on peut diviser l’affichage pour utiliser deux, trois ou quatre applications en même temps. L’idée est bonne, mais nos tests en laboratoire permettront de vérifier que le processeur (Exynos double Quadcore 1,9 + 1,3 GHz) est capable de les faire tourner simultanément sans ralentissements. D’autre part, dans ce mode d’affichage, le clavier qui s’affiche (pour saisir une destination, ou une adresse Internet, par exemple) est trop petit pour être pratique.

 

Ecran d'accueil - Samsung Galaxy Note Pro
Les vignettes de l’écran d’accueil sont redimensionnables.

 

Ecran partagé - Samsung Galaxy Note Pro
Il est possible de partager l’écran entre plusieurs applications (jusqu’à quatre).

Une tablette pour les pros ?

Samsung reste flou sur la catégorie d’utilisateurs qu’il cible avec cette tablette. Son nom, Galaxy Note Pro, suggère qu’elle s’adresse à un public de salariés nomades. Quelques applications intégrées par défaut le confirment (e-Meeting pour partager des documents lors d’une réunion, WebEx pour la visioconférence, la suite bureautique Hancom offerte (1), l’application Bloomberg Businessweek pour ne rien rater des nouvelles de l’économie mondiale…). Comme les autres appareils de la gamme Note, la Galaxy Note Pro est aussi livrée avec un stylet qui facilite beaucoup la saisie de texte et offre toutes les  fonctions que nous vous présentions dans la vidéo de prise en main du Galaxy Note 3. Rien n’empêche toutefois le grand public de s’y intéresser. Sa taille (29,5 x 20,4 x 0,8 cm) et son poids (750 grammes) n’en font d’ailleurs pas une tablette des plus nomades, elle trouverait plus facilement sa place dans un salon, à disposition de tous. Mais à 749 €, c’est un accessoire de luxe.

Des déclinaisons multiples

La Galaxy Note Pro est une tablette résolument haut de gamme. Le grand écran est accompagné de composants de bonne qualité, notamment une batterie de 9 500 mAh qui permet de parier sur une bonne autonomie. Nos tests en laboratoire devront le confirmer. Elle intègre en outre 3 Go de mémoire vive, un port de carte micro-SD pour étendre la mémoire interne (32 Go), un port USB 3 (plus rapide que l’USB 2 pour copier des fichiers depuis et vers l’ordinateur) et toutes les fonctions « intelligentes » de Samsung (pas de mise en veille tant que l’œil de l’utilisateur est détecté, mise en pause automatique de la vidéo quand on détourne le regard, etc.). Dommage que, comme d’habitude, Samsung ait choisi des touches de contrôle (accueil, retour arrière et applications ouvertes) inamovibles, placées sur le bord long de la tablette. Le pilotage devient moins évident quand on tient la tablette à la verticale.

 

Boutons de contrôle - Samsung Galaxy Note Pro
Les boutons de contrôles ne sont pas pratiques quand on tient la tablette à la verticale.

La Galaxy Note Pro 12.2 est pour l’instant disponible en version Wi-Fi, mais un modèle compatible 4G sera lancé prochainement (849 €). Elle est aussi déclinée dans une version sans stylet (Galaxy Tab Pro), elle-même proposée en version Wi-Fi (649 €) et Wi-Fi + 4G (749 €). Pour être exhaustif, sachez que la Galaxy Tab Pro sera déclinée dans différentes tailles d’écran (8, 10 et 12 pouces).

 

(1) Hancom Viewer, qui permet de consulter des documents Excel, Powerpoint, ou Word, est installée par défaut. Pour pouvoir les modifier, il faut télécharger (gratuitement) la suite Hancom après avoir créé un compte Samsung.