Supermarché Le palmarès des enseignes de la grande distribution

Supermarché

Le palmarès des enseignes de la grande distribution

Publié le : 24/06/2018 

Régulièrement, nous mettons à jour le classement des enseignes de la grande distribution alimentaire, hypermarchés et supermarchés. Pour établir notre palmarès, nous avons sélectionné un panier de 82 produits de marques nationales (70 %) et de marques de distributeurs, les MDD. Ces produits ont été choisis dans six grands rayons : boissons, épicerie, lait/fromage, viandes/poissons, fruits/légumes et entretien de la maison/hygiène. La valeur moyenne de ce panier est de 364 €. Nos relevés ont été effectués entre le 20 janvier et le 3 février 2018 dans 1 342 supermarchés et hypermarchés implantés sur tout le territoire métropolitain et en Nouvelle-Calédonie. En parallèle, nous avons collecté les prix des produits de notre panier annoncés par les drives de ces mêmes enseignes. L’objectif étant de vérifier s’il existe des différences avec les prix qu’elles affichent en magasin. Au total, ce sont donc 4 902 points de vente qui ont été ciblés. À noter que les hard-discounteurs n’ont pas été pris en compte : les références qu’ils vendent sont trop différentes de celles proposées par la distribution traditionnelle, ce qui rend difficile les comparaisons.

 

Le classement des enseignes

Leclerc seul en tête, Monoprix toujours bon dernier

Palmarès des enseignes 2018

 

La première place de notre palmarès dans sa version 2015 était occupée par deux enseignes, E. Leclerc et Géant Casino. Cette fois-ci, il n’en reste qu’une : E. Leclerc garde sa première place avec un coût du panier moyen à 342 €. La fin du classement ne change pas. Comme de coutume, c’est Monoprix qui l’occupe avec un panier qui se monte à 437 €. 73 € de plus que le prix moyen du panier toutes enseignes confondues (364 €), et 95 € de plus que E. Leclerc !

Point fort de cette enquête, nous avons cherché à savoir si les prix des produits de notre panier variaient en fonction du circuit d’achat, les magasins des enseignes ou leur site drive. La réponse est non ! Nos relevés indiquent que dans l’écrasante majorité des cas, les prix sont similaires pour une même référence. Cela étant, toute règle supportant ses exceptions, le constat ne vaut pas pour deux enseignes : Carrefour et Géant Casino. Chez elles, le montant global du panier est moins élevé si l’on passe par le drive, de respectivement - 4 % et - 5 %. Avec un panier à 349 €, Carrefour Drive arrive même à se hisser à la deuxième place. Soit 1 € de moins que l’autre cas particulier de cette enquête, Géant Casino drive qui se hisse donc à la troisième place.

Ce palmarès établi, il reste que la grande distribution est obligée de quelque peu se réinventer face au développement toujours soutenu du e-commerce et à l’essor de nouveaux modes de consommation. Carrefour, notamment, en sait quelque chose. Pour muscler son offre en centre-ville, le groupe avait racheté en 2014 les magasins de proximité Dia. Las ! Au cours du printemps 2018, le distributeur a annoncé que la plupart pourraient fermer. Au total, plus de 270 magasins, essentiellement sous la marque Carrefour Contact ou City, ont été couchés sur la liste. Et moins d’une trentaine ont intéressé des repreneurs. Pour la grande distribution traditionnelle, les temps sont durs…

Marques de distributeurs et marques nationales

Question niveau de prix, de la cohérence mais pas toujours !

 
panier-moyen
marques-distributeurs
grandes-marques
leclerc

E.Leclerc

 

★★★

 

★★★

 

★★★

carrefour

Carrefour Drive

 

★★

 

 

casino-drive

Géant-Casino Drive

 

★★

 

★★

 

★★

u

Hyper U

 

★★

 

 

★★

intermarche

Intermarché

 

 

 

★★

carrefour

Carrefour

 

 

 

u

Super U

 

 

 

geant

Géant Casino

 

 

 

auchan

Auchan

 

 

★★

 

cora

Cora

 

 

 

carrefour

Carrefour Market/City/Express

 

 

 

atac

Atac

 

 

 

■■

match

Match

 

 

 

■■

u

U Express

 

■■

 

■■

 

■■

auchan

Auchan supermarché

 

■■

 

 

■■

casino

Supermarché Casino

 

■■

 

■■

 

■■

Monoprix

 

■■

 

■■

 

■■

Chez E. Leclerc, l’enseigne la moins chère de notre enquête, la politique tarifaire homogène est de mise. Tous magasins et drives confondus, le distributeur obtient la meilleure évaluation possible (★★★) pour les prix pratiqués côté marques nationales comme pour ses marques propres (les MDD, ou marques de distributeurs). C’est moins vrai pour Hyper U, le quatrième de notre classement, où les MDD sont globalement plus chères que les produits de marques nationales. Pour les enseignes les moins bon marché, on reste cohérent ! Chez Monoprix ou dans les supermarchés Casino, c’est simple : que l’on achète des MDD ou des marques nationales, c’est cher (■■ dans les deux catégories).

écarts locaux

La Bretagne, le pays où la vie est moins chère

Carte des prix en supermarchés 2018

La Bretagne reste la région la plus intéressante pour qui va faire ses courses en hyper ou supermarché. Avec un coût moyen du panier à 350 € (contre 364 € pour le prix moyen à l’échelle nationale), les Côtes-d’Armor occupent la première place du classement par département. C’est d’ailleurs, sur son territoire, dans les villes de Lamballe et Yffiniac, que se trouvent les magasins les moins chers de notre enquête (deux hypermarchés E. Leclerc avec un panier à 324 €). Le Finistère et l’Ille-et-Vilaine, autres départements bretons, complètent le podium : le prix du panier moyen y est respectivement de 351 € et 353 €.

À l’inverse, Paris et les Hauts-de-Seine sont très nettement plus chers que les autres départements (415 € et 404 €). Les Alpes-Maritimes et le Val-de-Marne ne sont pas non plus très bon marché (387 € et 385 €). La palme du magasin le plus coûteux est attribuée au Monoprix du Vésinet, une commune des Yvelines parmi les plus cossues de France. Pour notre panier de 82 produits, il faut débourser pas moins de 454 €. Dis-moi où tu habites et je ferai valser les étiquettes !

Arnaud de Blauwe

Contacter l’auteur(e)

Sandrine Girollet

Observatoire de la consommation