Vendre sa voiture en ligne Gare à la surestimation des plateformes de rachat

Vendre sa voiture en ligne

Gare à la surestimation des plateformes de rachat

Publié le : 09/02/2018 

Vendresavoiture.fr, Vendezvotrevoiture.fr… plusieurs sites Internet se proposent de vous racheter toutes sortes de véhicules, rapidement et à bon prix. Dans la pratique, pourtant, la déception est souvent au rendez-vous, à en croire les témoignages laissés sur notre forum.

 

En passant par Vendezvotrevoiture.fr, Tunisiano57 pensait vendre sa Citroën vite et bien. Sur le site, sa C5 de 2013 avait été estimée à 13 000 €, soit dans la fourchette haute du marché. Dans la foulée,  il avait pris rendez-vous dans le centre agréé le plus proche de chez lui. Sur place, un expert avait réalisé un état des lieux complet de son véhicule. Après avoir pris des photos, vérifié les factures d’entretien puis s’être retiré 10 minutes, celui-ci avait finalement proposé de lui reprendre son véhicule à 7 000 €, soit 6 000 € en-dessous de la première estimation. Tunisiano57 était rentré chez lui sans donner suite à la proposition.

Sur notre forum, de nombreux témoins racontent avoir vécu la même mésaventure. Ainsi, le prix du Renault Koleos de dup69 est passé de 10 850 € à 7 700 € et la vieille BMW 530d Touring de guilhaire, qui avait été estimée à 4 650 €, a finalement été expertisée 1 173 €. Quant à la Ford Fiesta de Fabien, elle est passée de 736 € à… 32 €.

La majorité des propriétaires ont finalement refusé la vente, à l’image de Pretimmob53 qui, pensant revenir sans sa Citroën C3, avait demandé à sa femme de l’accompagner au garage situé à 100 kilomètres de chez eux. « Finalement, l’expert me proposait 416 € alors qu’elle avait été estimée à 1 768 € sur le site et que ce modèle est vendu entre 2 000 et 3 000 € sur Leboncoin », raconte-t-il, dégoûté d’avoir fait 200 km aller-retour à deux voitures pour rien et d’avoir « bousillé » son samedi matin.

Un site qui cache un système d’enchères

De fait, le fonctionnement réel de Vendezvotrevoiture.fr n’est pas clair. Sur la page d’accueil, seules trois étapes sont exposées :

  • Évaluation en ligne gratuite
  • Inspection personnalisée
  • Paiement immédiat

Ce n’est qu’après avoir renseigné les détails du véhicule que l’on apprend qu’un expert proposera par la suite un « prix personnalisé définitif de reprise » et avoir lu les conditions générales d’utilisation pour se rendre compte que l’estimation en ligne a « seulement pour but l’information sur un possible prix d’achat du véhicule ».

Rien non plus sur le site n’indique que le prix proposé par l’expert est le résultat d’enchères en ligne auxquelles participent en direct un réseau de garages dans toute l’Europe et qu’il peut évoluer dans le temps. Alors que la Peugeot 206 de ddc54 avait été estimée à 2 540 € sur le site Vendezvotrevoiture.fr, l’expert lui a transmis une première offre de 65 € venant d’un garagiste polonais, avant de lui en proposer une deuxième à 153 €. ddc54 en recevra même une de 450 € par e-mail le lendemain, à laquelle il ne donnera pas suite non plus.

Si de tels sites peuvent aider à vendre un véhicule rapidement et facilement (les formalités sont réduites au minimum et le virement de l’argent est effectué en quelques minutes), ils ne permettent en aucun cas de faire une bonne affaire. Car les garages participant aux enchères doivent non seulement tenir compte des travaux de remise en état du véhicule, des frais administratifs et de leur marge dans le calcul de leur offre (comme n’importe quel garagiste), mais aussi de la commission que s’octroie certainement la plateforme, de la rémunération de l’expert et, dans la plupart des cas, du transport du véhicule. Qui plus est, le système lui-même est fait de telle sorte que certains garagistes sont tentés de proposer vite un prix très bas, comptant sur le fait que des propriétaires de véhicule ayant fait des kilomètres ou souhaitant s’en séparer rapidement pourraient être tentés d’accepter une offre abusivement basse. Dans tous les cas, mieux vaut prendre le temps de réfléchir.

Mise à jour du lundi 5 mars 2018

Alors que nous avions tenté en vain de le joindre avant la parution de notre article, le directeur général de Vendezvotrevoiture.fr nous a contacté après sa mise en ligne pour apporter certaines précisions. « Vendezvotrevoiture.fr achète aujourd'hui près de 100 000 véhicules par an en France et brasse des milliers de clients tous les mois depuis plus de 3 ans. 25 témoignages déposés sur le forum de Que Choisir ne peuvent refléter l’avis de l'ensemble de nos clients », tient à indiquer Benoît Yameundjeu. Il précise également que le fait que les revendeurs soient présents dans toute l’Europe permet aux clients de bénéficier de reprises intéressantes.