Crèmes hydratantes

Publié le : 26/02/2009 

Le principe d'action des crèmes hydratantes sur la peau.

 

L'objectif d'une crème hydratante est de maintenir ou de restaurer la teneur en eau, présente à l'état naturel dans les couches superficielles de l'épiderme.

Celle-ci provient en grande partie de l'eau stockée en grande quantité dans le derme, sous l'épiderme, mais aussi de l'eau de l'atmosphère. C'est pourquoi la peau devient plus sèche, lorsque le temps est sec et froid.

Pour empêcher l'évaporation de l'eau présente à la surface de la peau, un film gras recouvre la totalité de l'épiderme. Ce film hydrolipidique provient à la fois du sébum secrété par les glandes sébacées et de la synthèse épidermique de corps gras. Un autre système, appelé NMF (ou Naturel Moisturizing Factor), constitué par des molécules qui retiennent l'eau dans les cellules de l'épiderme, contribue également à empêcher les « fuites ».

Le nettoyage de la peau à l'eau et au savon ou avec des produits plus ou moins agressifs détruit le film hydrolipidique de surface et les cellules superficielles de l'épiderme. Pour y remédier, les crèmes hydratantes ne vont pas se contenter de déposer de l'eau à la surface de la peau. Elles vont aussi, et surtout, ajouter des corps gras et des principes actifs pour emprisonner les molécules d'eau et former une barrière plus ou moins occlusive freinant l'évaporation.

Pour comprendre

La peau est constituée de plusieurs couches formant un tissu résistant et souple.

L'épiderme

Il comporte différentes variétés de cellules, en particulier les kératinocytes, dont le rôle est de fabriquer de la kératine, une protéine conférant aux cellules des propriétés protectrices contre les agressions extérieures (chaleur, froid, sécheresse, déshydratation...). Poussées par des cellules plus jeunes situées en dessous, les kératinocytes parviennent en surface où elles meurent en desquamant. L'épiderme se renouvelle ainsi tous les 25 à 40 jours. Avec l'âge, le taux de renouvellement des cellules diminue et la peau devient plus fine.

Le derme

Situé sous l'épiderme, il est constitué de tissu conjonctif qui renferme notamment de précieuses cellules appelées fibroblastes. Ces petites usines fabriquent deux types de fibres, l'élastine et le collagène, le tout baignant dans l'acide hyaluronique, une substance qui participe au maintien de l'hydratation de la peau en captant l'eau et en la maintenant dans les couches profondes. Avec le temps, la production d'acide hyaluronique diminue ; de même, les fibroblastes synthétisent moins d'élastine et de collagène. Le tissu cutané, moins bien soutenu, se relâche et se plisse, formant la ride.

Florence Humbert

Gaëlle Landry

Rédactrice technique