Noël et fêtes de fin d’année Les calendriers de l'avent se multiplient

Noël et fêtes de fin d’année

Les calendriers de l'avent se multiplient

Publié le : 07/12/2017 

Le calendrier qui symbolise les préparatifs de Noël serait né en Allemagne au XIXe siècle. Il s'agissait au départ d'images pieuses données aux enfants pour les faire patienter jusqu’au 25 décembre. Peu à peu, ces dernières ont été remplacées par des confiseries, et le calendrier de l’avent initialement destiné aux petits a suscité un certain engouement et a évolué pour s’adresser à tous les publics. Aujourd’hui, de nombreux secteurs tirent parti de cette tradition.

 

Établir une liste exhaustive de tous les types de calendriers de l’avent s’avère extrêmement complexe tant ils fleurissent. Mais certains secteurs sont particulièrement actifs, comme les fabricants de jouets, les enfants constituant une cible prioritaire. Parmi les grandes marques, Playmobil présente sur son site six calendriers de l’avent (24,90 € chacun) autour de différentes thématiques (la ferme, policiers et cambrioleurs, famille royale en patins à glace…). Lego, quant à lui, en propose plusieurs (Star Wars, City et Friends), à 19,99 € l’unité. Dans le même ordre de prix, Disney et Pixar ne manquent pas à l’appel, tout comme Crayola, qui met en avant une variante créative. Attention, ils peuvent contenir des petites pièces et ne pas convenir aux enfants de tous âges. Vérifiez sur la boîte l’âge à partir duquel le calendrier et son contenu sont conseillés.

 

Produits de luxe à prix d’or

Certains veulent également séduire les adultes. Marques et enseignes de cosmétiques ou parfumeurs, y compris les plus prestigieux, confectionnent des calendriers renfermant maquillage, crèmes ou parfums, pour un coût parfois élevé. Par exemple, celui de Dior s’affiche à 320 €, celui de Clarins, à 126 €. Les boutiques (Séphora, Marionnaud, Nocibé…) présentent des tarifs moins élevés, entre 30 et 40 €. De même, les déclinaisons « à boire » ou « à manger » foisonnent. Outre les chocolatiers qui composent des produits parfois très sophistiqués, le plus souvent autour de 40 €, des enseignes comme Dammann Frères ou Palais des thés élaborent des calendriers de l’avent avec du thé, vendus environ 20 €. Certains calendriers cachent des bières, du whisky ou encore du vin, à un tarif qui peut osciller entre 69 et plus de 300 €. Même les chiens et chats ont droit à leurs 24 cases !

Plus économique et personnel, vous pouvez par ailleurs fabriquer votre propre calendrier de l’avent. Certains vendeurs créent même des calendriers qu’il restera à décorer ou à remplir, pour un coût s’établissant entre 10 et 20 €.

Marie Bourdellès