Les différents produits pour faire le ménage

Nettoyants ménagers

Les différents produits pour faire le ménage

C'est décidé, vous faites le ménage. Mais avec quel produit nettoyant ? Entre les multi-usages, les spécifiques pour salle de bains et ceux qui sont estampillés WC, le choix n'est pas toujours facile. Nos conseils pour s'y retrouver.

 
Test Que Choisir : Comparatif Nettoyants muti-usages

Le produit de base pour le ménage, c'est le nettoyant multi-usage. Il sert aussi bien à lessiver les sols qu'à nettoyer le plan de travail ou la faïence murale. Il s'utilise dilué quand il s'agit d'entretien courant, pur s'il faut venir à bout de taches grasses ou rebelles. Dans un intérieur où le ménage est fait régulièrement, il convient aussi bien à la cuisine qu'aux faïences de salle de bains et aux sols carrelés ou en revêtement plastifié des autres pièces. Les fabricants regorgent de superlatifs, promettent du « sans trace », « désincrustant », « dégraissant », « fait briller » mais les tests de « Que Choisir » sont moins dithyrambiques. Les taches grasses ou cuites mettent un certain nombre de produits en échec, les performances sont très variables d'une référence à l'autre.

Les nettoyants spécifiques pour salle de bains ont-ils leur raison d'être face aux multi-usages ? Ils promettent tous des lavabos d'une brillance incomparable. On attend surtout d'eux qu'ils enlèvent le tartre, ce grand ennemi des baignoires, des lavabos et des portes vitrées de douches. Si l'on en juge par leurs emballages, ils y parviennent et ce résultat s'obtiendrait même « sans frotter ». « Prévient la formation du tartre », ajoutent une bonne partie des étiquettes. À l'épreuve du test, là encore, la situation est moins idyllique, les produits à base d'eau de Javel sont impuissants face au tartre, seule une minorité de produits enlève les dépôts calcaires, et il faut souvent y ajouter une bonne dose d'huile de coude ! Conserver un lavabo éclatant et une douche impeccable impose de choisir un nettoyant salle de bains efficace et pas le premier qui se présente en rayon. Leur fonction antitartre est leur atout majeur face aux multi-usages, encore faut-il qu'elle se manifeste à l'usage.

Les nettoyants pour WC doivent avant tout démontrer leur pouvoir détartrant, que ce soit sur les parois de la cuvette utilisés purs, ou dilués en fond de cuvette. Les produits les plus efficaces sont ceux qui contiennent de l'acide chlorhydrique, mais ils sont très agressifs. Des précautions s'imposent : ne les utilisez jamais sans porter de gants et surtout, n'employez pas d'eau de Javel, la réaction avec cet acide très fort provoquerait des émanations toxiques. Mais ces gels à base d'acide ont un impact sur l'environnement. Une fois la chasse d'eau tirée, ils partent dans les eaux usées qui transitent par les stations d'épuration, où les substances écotoxiques ne sont pas éliminées à 100 %. Opter pour des gels moins puissants utilisant un acide moins fort peut suffire. Certains s'affirment biodégradables, c'est une bonne option, les tests de « Que Choisir » ont démontré qu'ils disaient vrai, qu'ils soient porteurs de l'écolabel ou se déclarent écologiques.

Quelle que soit leur catégorie, les nettoyants ménagers ne sont pas des produits anodins. Les utiliser avec modération est un impératif. L'odeur de propre qu'ils laissent après leur passage est trompeuse, elle est obtenue à coups de substances qui parfument mais qui peuvent être allergisantes : ouvrir les fenêtres est indispensable.

 

Gros plan eau de Javel

Les idées reçues ont la vie dure : il arrive encore que l'eau de Javel soit utilisée comme nettoyant ménager. Cette tradition remonte aux temps où le manque d'hygiène imposait avant tout de désinfecter pour éviter les épidémies. Ces temps sont évidemment révolus, mais l'habitude de l'eau de Javel persiste. Rappelons donc que c'est un désinfectant qui tue les microbes et qui enlève les taches par blanchiment, mais en aucun cas un produit nettoyant. Pour convaincre les sceptiques, « Que Choisir » a intégré l'eau de Javel à un test de nettoyants ménagers multi-usages, elle a subi exactement la même batterie d'essais. C'était prévisible, les résultats sont médiocres. Elle se classe bonne dernière quand il s'agit de laver des sols carrelés, elle ne parvient pas à nettoyer les surfaces grasses, elle ternit les revêtements. Les salissures de cuisson sont le seul essai qui lui sauve la mise. Au final, de piètres performances, l'eau de Javel n'a pas sa place au rayon nettoyage. L'expérience a été renouvelée à l'occasion d'un test sur les nettoyants pour salle de bains. Cette fois, les essais en laboratoire portaient sur l'enlèvement du tartre et des traces de savon. Là encore, les résultats étaient mauvais.

Réservez donc l'eau de Javel à ce qu'elle sait faire, désinfecter et blanchir. Elle peut être utile dans les cuvettes de WC pour les blanchir même si elle n'enlève pas le tartre, mais à une condition. Si vous en utilisez, évitez le détartrant et vice-versa, car le mélange Javel et acide dégage des émanations toxiques qui peuvent provoquer des difficultés respiratoires et des brûlures.

Test Que Choisir : Comparatif Nettoyants muti-usages

Élisabeth Chesnais

echesnais@quechoisir.org