Nettoyants vitres Comment bien nettoyer ses vitres

Nettoyants vitres

Comment bien nettoyer ses vitres

Entre sprays nettoyants, lingettes, microfibres et recettes de grand-mère, il y a de multiples façons de laver ses vitres et de chercher à obtenir des vitres éclatantes, sans aucune trace. Revue de détail.

 

Les lingettes

Il ne faut pas compter sur Que Choisir pour recommander l’emploi de lingettes. En effet, elles cumulent les défauts :

  • jetables, elles sont une véritable plaie pour l’environnement. Face à leur équivalent en spray ou en flacon, elles représentent en moyenne 20 fois plus de déchets ;
  • non recyclables, elles finissent en décharge ou en incinérateur ;
  • quant à leur prix, il est souvent prohibitif. Utiliser des lingettes, c’est donc payer plus pour jeter plus ;
  • enfin, elles se trouvent en contact direct avec la peau dès qu’on les utilise, et leurs composés chimiques aussi. Quand ils sont nocifs ou allergisants, c’est ennuyeux.

Les microfibres

Exemples microfibres nettoyants vitres

Les lavettes microfibres présentent un intérêt incontestable, elles agissent sans exposer l’utilisateur à la moindre substance chimique. C’est l’action de leurs fibres qui nettoie. Les chiffons microfibres peuvent être double face, l’une pour laver, l’autre pour sécher.

On trouve des gants et des lavettes microfibres « spécial vitres » et d’autres microfibres qui se disent « multi-usages ». Notre test comparatif de nettoyants microfibres pour vitres inclut ces deux catégories.

Attention, il ne faut surtout pas utiliser d’adoucissant quand on lave ses microfibres. En rendant leurs fibres plus lisses, il diminue leur efficacité à nettoyer.

Autre conseil, il vaut mieux dépoussiérer les vitres au préalable avec un vieux chiffon si on compte tout laver en même temps, ou prévoir un gant ou une lavette de rechange.

Les sprays

Tous les sprays promettent des vitres propres et sans traces, nos tests prouvent qu’ils y parviennent plus ou moins bien. Pour avoir le temps de laver la vitre, il faut par exemple que le produit ne s’écoule pas trop vite au moment de la pulvérisation, certains arrivent un peu trop rapidement en bas !

Les sprays sont de plus en plus nombreux à revendiquer une action préventive qui limiterait les dégâts de la pluie à venir, ça fait rêver… Nous avons donc fait vérifier cette allégation en laboratoire, et également soumis des sprays qui ne promettent rien aux mêmes essais. Il ne faut pas espérer de miracles en cas d’averse, néanmoins l’effet préventif est parfois réel.

Les sprays peuvent contenir des composants allergisants, Que Choisir conseille de lire attentivement la liste des ingrédients qui figure au dos des emballages. Bien que les sprays pour vitres ne recourent pas aux parfums allergisants, ils peuvent contenir des conservateurs de la famille des isothiazolinones, les plus préoccupants actuellement sur le marché. Évitez les sprays dont la liste d’ingrédients se termine par « methylisothiazolinone » ou « methylchloroisothiazolinone ».

Que Choisir recommande également d’éviter les sprays qui portent un symbole de danger.

Les alternatives

Les recettes maison sont nombreuses et variées, mais le vinaigre blanc et le liquide vaisselle comptent parmi les plus prisées et les plus courantes. Leurs performances ont été comparées à celles des sprays et des microfibres. Le vinaigre blanc et le liquide vaisselle ont une efficacité réelle, sans être parfaits.

Côté composition, les liquides vaisselle contiennent souvent des parfums allergisants, parfois même des conservateurs problématiques. Il vaut mieux décrypter la liste des ingrédients avant de passer en caisse.

De son côté, le vinaigre blanc peut incommoder par sa forte odeur.

Élisabeth Chesnais

Contacter l'auteur(e)