Bilan détaillé Gaz moins cher ensemble 2

Dynamisation réussie de la concurrence !

Publié le : 08/09/2015 

Bilan Gaz Moins Cher Ensemble: 60 000 inscrits

L’offre Gaz moins cher ensemble 2

  • 13 % d’économies (TTC) par rapport au tarif réglementé du kWh de janvier 2015 (soit 14,2 % HT).

  • L’accompagnement de l’UFC-Que Choisir en cas d’éventuelles réclamations.

Bilan quantitatif

Les chiffres clés

Inscrits : 174 182

Inscrits ayant accepté l’offre personnalisée : 60 100

Le TOP 5 des régions en termes de souscripteurs

  • Île-de-France : 11 220

  • Rhône-Alpes : 6 223

  • Nord Pas-de-Calais : 5 371

  • Pays de la Loire : 5 030

  • Lorraine : 3 700

Bilan qualitatif

  • Un accompagnement important des consommateurs : 35 000 appels téléphoniques et 8 000 courriels traités pour Gaz moins cher ensemble 2.

  • Économie annuelle moyenne par bénéficiaire au tarif réglementé : 127 €.

  • Économie annuelle globale pour l’ensemble des bénéficiaires : 5 millions d’euros.

  • Une multiplication des offres attractives sur le marché libre à partir de janvier 2015, date de dévoilement de l’offre Gaz moins cher ensemble.

  • Une réelle dynamisation de la concurrence : +8,6 % d’abonnés gaz au marché libre au premier trimestre 2014 (source : Commission de régulation de l’énergie).

Bilan financier 

Frais d’organisation : 193 000 € de frais d’organisation, répartis en coûts externes et internes, ont été engagés.

Coûts GMCE2

Participation aux frais (hors taxes) (2)

Si le coût d’organisation de la seconde campagne est proche de la première (205 000 € en 2014), le montant total des participations aux frais d’organisation reçues (HT) durant l’été 2015 s’élève à 338 582 €.

Participation aux frais (hors taxes)

Au-delà de l’atteinte de l’objectif politique de redynamiser la concurrence sur le marché du gaz, la seconde opération Gaz moins cher ensemble doit permettre, grâce aux excédents dégagés, de multiplier ce type de campagne au service des intérêts individuels et collectifs des consommateurs.

Factures bloquées : la situation réglée

Suite à la première campagne Gaz moins cher ensemble, certains consommateurs nous ont signalé, dans le cadre de l’accompagnement des souscripteurs en cas d’éventuelles réclamations, des problèmes de retards de facture. Face à ce dysfonctionnement, l’UFC-Que Choisir est intervenue formellement auprès de Lampiris pour un règlement rapide de la situation. Au 1er août, 99,5 % des clients Gaz moins cher ensemble étaient à jour de facturation et Lampiris a proposé des gestes commerciaux aux clients ayant souffert de ces retards. 

(1) Les moyens internes engagés sont constitués des coûts de conduite du projet, des coûts d'élaboration et d'analyse juridique du cahier des charges imposé lors de l'appel d'offre, des coûts de création, animation, référencement de l'opération sur le site dédié, les réseaux sociaux et le site Web Quechoisir.org, des coûts d'animation de l'opération dans notre réseau d'associations locales.

Ces coûts ont été établis à partir de feuilles de temps détaillant la nature de la tâche effectuée et le nombre de jours et/ou d'heures consacrés à l'opération par les collaborateurs associés à la campagne. La valorisation des coûts internes a été réalisée par la direction financière à partir du coût horaire individuel transmis par la DRH. Ces coûts ont été directement facturés à Que Choisir SASU.

(2) La participation aux frais était due par les seuls souscripteurs ayant une consommation annuelle supérieure à 6 000 kWh. Le montant était forfaitaire : 10 € TTC pour les non-membres, 5 € TTC pour les abonnés aux publications et/ou adhérents des associations locales de l’UFC-Que Choisir.