Victoire contre les manœuvres de l’opérateur historique

Condamnation d’Engie

Victoire contre les manœuvres de l’opérateur historique

Publié le : 22/03/2017 

Après la dynamisation de la concurrence sur le marché de l’électricité grâce à la campagne « Energie moins chère ensemble », l’UFC-Que Choisir se félicite d’une nouvelle victoire pour une concurrence plus loyale sur les marchés de l’énergie : la condamnation ce jour, notamment à son initiative, d’Engie (ex GDF Suez) par l’Autorité de la Concurrence à une sanction de 100 millions d’euros pour pratiques anticoncurrentielles.

 

Pour rappel, l’UFC-Que Choisir avait saisi l’Autorité de la Concurrence en 2014 pour faire sanctionner la pratique du croisement du fichier par l’opérateur historique. En effet, dans le contexte de méconnaissance des consommateurs quant à la libéralisation des marchés de l’énergie, Engie (ex GDF Suez) démarchait les clients au tarif réglementé du gaz, dont lui seul a le fichier, pour leur proposer des offres de marché libre… ouvertes à la concurrence. Cette utilisation d’un fichier destiné exclusivement à remplir une obligation de service public (la fourniture du gaz au tarif réglementé de vente) était d’autant plus préjudiciable aux consommateurs que les offres au marché libre proposées par Engie (ex GDF Suez) n’étaient pas toujours les plus compétitives du marché.

Avec la décision de ce jour, l’Autorité rappelle donc formellement que les marchés de l’énergie (gaz et électricité) sont tous les deux ouverts à la concurrence et que les opérateurs historiques ne sauraient jouer de leur double casquette - fournisseur exclusif du tarif réglementé pour une énergie (gaz pour Engie, électricité pour EDF)/fournisseur alternatif pour les deux énergies - pour biaiser le jugement des consommateurs. 

De même, l’Autorité épingle dans sa décision l’argument fallacieux utilisé par Engie selon lequel elle aurait garanti une sécurité d’approvisionnement en gaz supérieure à celle offerte par ses concurrents. 

Forte de cette victoire, et profondément attachée à une concurrence sur les marchés de l’énergie réellement profitable aux consommateurs, l’UFC-Que Choisir rappelle que, conformément à la Loi, le changement de fournisseur d’énergie est gratuit, possible à tout moment et sans démarche particulière (c’est le nouveau fournisseur qui s’occupe de tout). Pour aider aux choix, l’association a mis à disposition de tous un comparateur gratuit des offres « énergie ».