Publicité GDF Suez

Drôle de tarif bas !

Publié le : 19/12/2014 

« En décembre le tarif du gaz baisse. On vous garantit ce prix bas sans augmentation pendant 3 ans ». Cette publicité de GDF Suez, vous l’avez sans doute vue dans votre journal ou entendue à la radio ces derniers jours. Faut-il souscrire ou pas ?

 

À première vue, l’offre est alléchante. Entre les termes de « baisse », « prix bas », « sans augmentation », tous les ingrédients sont réunis pour séduire les usagers du gaz à la recherche d’une diminution de leur facture de chauffage.

Mais en réalité, la publicité de GDF Suez ment par omission. Elle oublie de dire que si le gaz baisse en décembre (- 0,8 %), c’est après deux hausses consécutives beaucoup plus fortes, + 3,9 % en octobre et + 2,3 % en novembre. Et si l'offre de GDF Suez est au prix du marché sur 3 ans et non au tarif réglementé, elle est loin d'être intéressante pour tous les usagers comme le prouve notre comparateur.

Autrement dit, le prix bas du gaz que propose GDF Suez est un prix élevé. D’autant plus élevé d’ailleurs que les indicateurs retenus pour la révision mensuelle du tarif réglementé sont orientés à la baisse, qu’il s’agisse du prix du pétrole ou du tarif de gros du gaz sur le marché européen.

Compte tenu de ces indicateurs, on sait déjà que le tarif réglementé du gaz va baisser en janvier. Certes les usagers ne s’en rendront pas compte puisque la facture de gaz, elle, va augmenter. Mais cette hausse va s’appliquer à tous les abonnés, qu’ils soient au tarif réglementé ou en prix fixe, chez GDF Suez ou chez un fournisseur concurrent. Car le prix du kWh et celui de l’abonnement ne sont nullement responsables, ce sont les taxes sur le gaz qui augmentent le 1er janvier.

 

pub-GDF
La publicité de GDF Suez dans Le Parisien.

 

 

Gaz moins cher ensemble

Rappelons que la meilleure façon de bénéficier du  prix du gaz le plus compétitif du marché, c’est de participer à l’opération Gaz moins cher ensemble que l’UFC-Que Choisir a relancée après le succès de la première édition. Plus de 100 000 consommateurs sont déjà inscrits sur www.gazmoinscherensemble.fr, il est encore possible de participer en s’inscrivant d’ici le 19 janvier.

Élisabeth Chesnais

Contacter l’auteur(e)