Lave-linge

Conseils

Apparemment, rien de plus simple que d'utiliser un lave-linge. Pourtant, de nombreux réflexes sont encore trop souvent ignorés des utilisateurs.

 

Économiser de l'énergie

Privilégier les lavages à 60 °C, voire 40 °C pour du linge peu sale. Le lavage à 90 °C ne se justifie que pour du coton vraiment souillé !

Bien remplir le tambour. Les études en situation réelle montrent que la plupart des utilisateurs remplissent leur lave-linge seulement à 60 % de sa capacité, ce qui augmente la consommation d'électricité par kilo de linge lavé. L'électronique embarquée adapte le lavage au poids du linge, mais elle a ses limites.

Rinçage

Ne pas hésiter à utiliser la fonction « rinçage plus » ou « rinçage renforcé ». Année après année, nos tests montrent en effet que le rinçage est le point faible des machines actuelles. Les fabricants privilégient les économies d'eau, ce qui est louable. Malheureusement, le linge mal rincé contient des résidus de lessive et d'assouplissant, qui peuvent être allergènes. La consommation d'eau sera évidemment plus importante.

Dureté de l'eau

En fonction de la teneur en calcium et en magnésium de votre eau, la quantité de lessive nécessaire peut varier de un à trois. Renseignez vous auprès de votre compagnie des eaux ou de votre mairie. Vous pouvez également acheter des bandelettes de test à réaliser soi-même. D'une manière générale, dans les régions calcaires comme le bassin parisien ou la Picardie, vous devrez forcer la dose et surveiller l'entartrage de votre lave-linge. Là où le sol est granitique ou sableux, en revanche, les antitartres sont en général superflus et la dose minimum de détergent suffit.

Vider vos poches

Une pièce de monnaie oubliée ou une vis peuvent endommager votre lave-linge. Penser donc à faire les poches de vos pantalons avant la lessive.

Récupération et recyclage

Les lave-linge font partie des « D3E », c'est à dire des déchets d'équipements électriques ou électroniques. À ce titre, ils relèvent depuis novembre 2006 d'une filière de récupération, qui est financée par une éco-contribution prélevée sur les ventes d'appareils neufs. En contrepartie de cette éco-contribution obligatoire, les particuliers ont le droit, quand ils achètent un lave-linge, de demander au distributeur de prendre en charge leur ancien modèle.

Dosage lessive

Le dosage de la lessive dépend de plusieurs critères : dureté de l'eau, degré de saleté du linge et quantité de linge à laver. Les préconisations des fabricants de lessive correspondent souvent à un remplissage maximal du tambour. Il est donc nécessaire d'adapter le dosage afin d'éviter une utilisation excessive de détergent.

Température

En fonction de la nature des textiles et de leur degré de saleté, les appareils offrent des températures de lavage allant généralement de 20-30 °C à 90-95 °C. Réservez ces dernières aux textiles fortement encrassés et résistants à l'ébullition. Pour du linge normalement sale, les programmes à 40 °C conviennent parfaitement.

Optimiser le lavage

Trier le linge (blanc et couleurs séparés) et les textiles de nature différente (coton, synthétique, soie, laine), vider les poches, retirer le sable, la terre, prétraiter les taches, fermer les fermetures... permettra d'améliorer l'efficacité de lavage.

Entretien du lave-linge

Afin de maintenir les performances de l'appareil, il est recommandé d'effectuer son entretien régulièrement : vidange, nettoyage du filtre à impuretés, du tiroir à lessive et de son logement. Se reporter à la notice pour savoir comment effectuer ces opérations. Enfin, entre chaque lavage, nettoyer le tambour et laisser la porte ouverte afin que l'humidité s'évapore (évite les moisissures).

Erwan Seznec

Nadège Mazery

Rédactrice technique