Lessives

Les alternatives au banc d'essai

Publié le : 24/03/2009 

Noix, boule de lavage ou eau claire : l'efficacité des méthodes de lavage alternatives se révèle médiocre.

 

Noix et boules de lavage

Grande déception

Des noix et deux boules de lavage, l'une achetée chez Carrefour (Magic Ball), l'autre en Suisse par la Fédération romande des consommateurs (Biowashball), ont subi les mêmes tests que les lessives. Les accros des méthodes naturelles vont nous en vouloir, mais leur efficacité est médiocre, à peine meilleure que celle d'un lavage à l'eau. Inutile d'espérer ôter une tache difficile. Les salissures grasses ne se sont pas mieux enlevées que lors des cycles de lavage à l'eau seule. Les résultats sont moins mauvais sur les taches protéiniques mais toujours comparables à ceux d'un lavage à l'eau, sauf avec la boule de chez Carrefour, qui élimine aussi bien la purée de carottes que les lessives liquides. Sur les taches oxydables, les performances sont meilleures qu'avec l'eau mais très inférieures à celles des lessives, la boule française s'en tire un tout petit peu mieux que les autres. Les tests de grisaillement et de blancheur sont redoutables pour ces alternatives à la chimie. Ce n'est guère étonnant puisqu'elles ne contiennent ni azurants optiques ni agents de blanchiment, mais les résultats sont encore plus mauvais qu'avec l'eau seule. En revanche, noix, boules et eau respectent les couleurs.

Élisabeth Chesnais

Contacter l’auteur(e)

Mélanie Marchais

Rédactrice technique