Produits antipoux

Glossaire

Publié le : 10/07/2009 

De A comme « actif anti-poux » à T comme « transmission indirecte ».

 

A

Actifs anti-poux

Les produits anti-poux sont des insecticides. Soit ils sont neurotoxiques, soit ils obturent les voies respiratoires des poux pour les asphyxier. Mais dans les deux cas, ils tuent les poux.

Aérosols

Avec les aérosols, il y a un risque d'inhalation de la substance active lorsqu'elle est pulvérisée sous forme de fines gouttelettes, ce qui peut entraîner des irritations de la muqueuse, des réactions allergiques et des crises d'asthme. C'est pourquoi ces formes sont interdites aux personnes asthmatiques. Les aérosols présentent par ailleurs un risque d'inflammabilité.

B

Biologie du pou

Les poux de tête mesurent 2 à 3 mm de long. Ils se déplacent rapidement entre les cheveux auxquels ils s'accrochent grâce aux puissantes pinces qui terminent chacune de leurs six pattes. Dépourvus d'ailes, ils ne volent pas et ne sautent pas. Ils respirent par des orifices qui peuvent se fermer et devenir imperméables à l'eau, évitant ainsi la noyade. Ils sont asphyxiés par les huiles et les produits gras. Les poux se nourrissent exclusivement de sang et peuvent vivre sur le cuir chevelu jusqu'à 2 mois.

C

Contre-indications

- Pas de produit quel qu'il soit chez les jeunes enfants en dessous de 3 ans. Éliminer les poux mécaniquement en passant le peigne fin à plusieurs reprises.

- Pas de spray ou d'aérosol chez les asthmatiques ; préférer les lotions.

D

Dépistage des poux

Un simple examen visuel est parfois insuffisant. Il peut conduire à une erreur de diagnostic. S'il permet la mise en évidence des lentes, pour les poux en revanche, les faux négatifs sont de l'ordre de 10 % et les faux positifs de 30 %. Dans ce dernier cas, c'est avec les pellicules qu'il y a confusion, ce qui conduit à traiter des enfants inutilement. Pour éviter les faux négatifs qui conduisent à ne pas traiter des enfants infestés, il convient d'utiliser un peigne fin ad hoc. La méthode du peignage humide au-dessus d'une surface blanche permet de détecter ou d'exclure la présence de poux avec certitude. Si la manoeuvre est laborieuse (10 à 15 minutes par enfant), elle reste la technique de diagnostic optimale.

Il ne faut pas compter sur les enfants atteints de pédiculose pour une aide au diagnostic. En effet, les campagnes de dépistage révèlent que la moitié des enfants porteurs d'une infection n'ont pas conscience de cette réalité. Selon certains rapports, seul un quart des enfants souffre de prurit.

E

Ectoparasite

Le pou est un ectoparasite. Un ectoparasite est un parasite externe, c'est-à-dire un parasite qui vit sur la surface corporelle d'un être vivant. Les autres ectoparasites connus sont les puces, les sarcoptes et autres acariens, comme les tiques.

Effets indésirables

Les agents neurotoxiques, en plus d'être désagréables à l'application (surtout chez les enfants), peuvent avoir des effets indésirables comme des réactions allergiques et des irritations. Quant au malathion, il provoquerait des troubles respiratoires. Un lien est suggéré entre utilisation de pédiculicides neurotoxiques et taux de leucémie chez l'enfant.

Étouffeurs

Ils sont formulés à base d'huiles minérales ou végétales de type dérivés de silicones (diméthicone, cyclométhicone, etc.), d'huile de coco ou mélanges d'huiles végétales volatiles et parfois fortement odorantes. On les appelle ainsi parce qu'ils fonctionnent différemment des neurotoxiques. Grâce à leur formule grasse, ils engluent le pou pour provoquer sa mort par étouffement. L'efficacité de ces produits est variable et certaines études cliniques sont plus convaincantes que d'autres.

F

Facteur de risque de transmission

Le facteur de risque de transmission est la cohabitation d'un grand nombre de personnes dans un espace restreint. Il n'y a pas de lien direct avec l'origine socioéconomique des familles.

I

Inflammabilité

Ne jamais fumer pendant une application de produit anti-poux, ni pendant la pose, certaines préparations étant inflammables. Même si cette mise en garde n'est pas mentionnée sur le produit, il peut présenter un risque d'inflammabilité. S'abstenir de fumer plutôt que de se fier à l'étiquetage des produits si on doit par exemple laisser poser 8 heures.

Attention, les cheveux brûlent facilement s'ils sont au contact d'une flamme, encore plus dès lors qu'ils sont recouverts d'une substance, et cela même si cette dernière n'est pas inflammable.

Insecticide

Tue l'insecte, ici le pou. Que son action soit neurotoxique ou par étouffement, le résultat est un pou mort.

L

Lentes

La femelle pou pond 4 à 10 oeufs par jour pendant 3 à 4 semaines, soit un total de 100 à 200 oeufs appelés lentes. À la ponte, les lentes sont solidement collées aux cheveux près du cuir chevelu où l'incubation est facilitée par la chaleur et l'humidité. Vivantes, les lentes sont brunes, brillantes, ovales et mesurent environ 1 mm. La lente donne une larve qui devient adulte 3 semaines plus tard.

Après l'éclosion, la coque vide de l'oeuf reste fixée plusieurs mois sur le cheveu ; elle prend une couleur blanchâtre et s'éloigne progressivement de la racine au fur et à mesure que pousse le cheveu. Les lentes vides ressemblent à des pellicules mais avec la particularité de résister au lavage et au brossage des cheveux.

Les lentes ne fournissent pas la preuve d'une infestation active. Juste pondues, elles sont au plus près du cuir chevelu dont elles captent la chaleur de couvaison. Elles sont alors brunes et brillantes. Vides, elles sont blanches, claires et se situent à 1 cm ou plus du cuir chevelu (car les cheveux ont poussé). Mortes, elles sont noires. Dans ces deux derniers cas, hormis l'aspect esthétique, elles ne présentent pas d'inconvénient.

Lenticide

Il est rare que les produits de traitement contre les poux aient, en plus de l'action pédiculicide, aussi une action lenticide, c'est-à-dire la capacité d'éradiquer les lentes. C'est pourquoi nous recommandons 3 traitements sur 3 semaines, conformément au cycle de vie du pou.

Lindane

Autrefois employé comme pédiculicide et acaricide, le lindane ou hexachlorocyclohexane est un dérivé organochloré aujourd'hui exclu des préparations anti-poux.

N

Neurotoxiques

Les neurotoxiques sont soit formulés à base de pyrèthre naturel, un extrait obtenu à partir de chrysanthèmes, soit à base de leurs équivalents de synthèse, les pyréthroïdes (ou pyréthrinoïdes, ou pyrèthres ou de synthèse). On trouve plus souvent la perméthrine dans les formules des produits. Les autres pyréthrines de synthèse comme la d-phénothrine ou la dépalléthrine seraient moins efficaces. C'est pourquoi on les trouve souvent associées au butoxyde de pipéronyle. La résistance des poux aux dérivés du pyrèthre a été décrite en France en 1994.

Le malathion est un autre actif neurotoxique. C'est un composé organophosphoré. Plusieurs études signalent son efficacité. Mais attention, la combinaison de perméthrine et de malathion est à déconseiller, car elle comporte une trop forte pression de sélection, susceptible d'induire chez les poux une double résistance. En même temps, le sujet traité se trouve exposé à la somme des risques inhérents aux deux produits.

Aux États-Unis, le malathion a été un moment retiré du marché en raison de son odeur désagréable, du risque d'inflammabilité et du temps de pose important. En Angleterre, des cas de résistance au malathion ont été documentés.

P

Pédiculose

La pédiculose du cuir chevelu est une parasitose contagieuse mais bénigne (infestation sans gravité sur le plan médical), due à un insecte, le pou de tête : Pediculus humanus var capitis. C'est une maladie endémique dans les collectivités d'enfants, pouvant parfois évoluer sur un mode épidémique. La classe d'âge la plus touchée est celle des enfants de 6 à 8 ans.

Pédiculose active

Présence de poux et/ou de lentes vivantes. C'est celle qui justifie un traitement.

Pédiculicide

Produit de traitement contre les poux en vue de les éliminer.

Peignage à sec

Une large expérience de la détection par peignage à sec a été acquise en Angleterre, où la méthode est utilisée dans la prise en charge des cas d'infection tenace affectant les petites communautés.

Peignage humide = dépistage optimisé, voire traitement

La procédure à suivre n'est pas fixée à l'unanimité. Les cheveux doivent être humidifiés et démêlés avec un peigne ordinaire. On utilise ensuite un peigne à poux, dont les dents rigides et fines ne sont pas trop écartées. Ce peigne est passé systématiquement sur le cuir chevelu et doit être inspecté ou essuyé régulièrement sur un linge blanc, pour bien constater la présence des poux. Idéalement, une loupe (10×) devrait être utilisée pour les cas douteux.

Cette méthode est très populaire au Royaume-Uni, non seulement pour le dépistage mais plus encore pour le traitement. Elle peut être intéressante dans les cas de résistance aux traitements ou chez les enfants en très bas âge.

Certains se limitent même à cette méthode sans aucun recours à des produits de traitement. Mais son taux de réussite ne dépasse pas 60 %. Et elle ne permet pas d'éliminer les lentes au premier passage. Si nous ne recommandons pas le peignage humide comme seul outil thérapeutique (il faut le combiner à un produit de traitement), il est essentiel car il fait prêter attention à la chevelure des enfants. Nous recommandons de faire cette manoeuvre une fois par semaine (tous les samedis par exemple) pendant les périodes d'épidémie.

Peignes anti-poux et lentes

- Les peignes à dents longues permettent de peigner indifféremment tous les types de cheveux, qu'ils soient longs, bouclés ou courts.

- Le plus souvent, les peignes à dents courtes permettent seulement un bon peignage des cheveux courts.

- Les zones à problème se situent derrière les oreilles et au niveau des tempes. Les manches de grande taille ainsi que les bords longs et larges risquent d'y gêner le peignage.

- Les loupes intégrées au peigne s'encrassent rapidement lors du peignage humide. Préférer une loupe séparée.

Peigne électrique

C'est plus un supplice pour les oreilles que pour les poux. En raison du signal à haute fréquence, ce peigne n'est supportable que sur une courte durée. Le bruit s'interrompt lorsqu'un objet conducteur comme un pou ou une lente se retrouve sur son chemin.

Prurit

Le prurit est un symptôme fréquent (notamment en dermatologie) qui recouvre une sensation de démangeaison de la peau, le plus souvent en rapport avec des lésions dermatologiques. Selon certains rapports, seul un quart des enfants souffre de prurit. De nombreux enfants non infectés développent un prurit psychogène, tandis qu'autant d'autres, tout en étant infectés, n'ont pas de prurit. Le prurit se manifeste en cas de sensibilisation à la salive du pou, ce qui prend 2 à 6 semaines.

R

Répulsifs

Ils n'ont pas de place dans la stratégie thérapeutique. Dédramatiser est la meilleure des préventions. Il faut oser parler des poux.

Résistance aux traitements

C'est aux insecticides neurotoxiques que des phénomènes de résistance des poux ont été documentés. Voir aussi « Neurotoxiques ».

T

Transmission directe

Les poux se transmettent le plus souvent par contact direct entre deux chevelures. Plus rarement, par contact indirect. C'est pourquoi les collectivités sont si dramatiquement touchées.

Transmission indirecte

La transmission indirecte est théoriquement possible en cas d'utilisation successive, à bref intervalle de temps, de peignes et brosses, voire de bonnets, écharpes, manteaux, etc. En effet, le pou de tête ne peut pas survivre plus de quelques heures en dehors du cuir chevelu. La transmission par l'eau n'a pas été démontrée (piscines...). Il faut savoir qu'un pou qui se détache de la chevelure est condamné à mort. Privé de sa succession quotidienne de repas de sang, l'insecte meurt de faim et de soif après 2 à 3 jours, ou encore d'hypothermie (la survie des poux dépend aussi de la remarquable chaleur qui émane du cuir chevelu). Les poux sont fragiles et facilement atteints dans leur intégrité, que ce soit par les assauts d'un peigne, par le froid ou par la déshydratation. Même lorsqu'ils retrouvent ensuite un milieu idéal, ils auront probablement perdu la faculté de procréation par suite de ces agressions. De la même façon, il est peu probable qu'une larve entraînée par un cheveu déraciné, avant d'avoir pu éclore, survive longtemps à la chute de température occasionnée par cet incident.

Gaëlle Landry

Rédactrice technique