Apple Airpods Pro Prise en main des écouteurs à réduction de bruit d’Apple

Apple Airpods Pro

Prise en main des écouteurs à réduction de bruit d’Apple

Publié le : 10/11/2019 

Apple vient de commercialiser ses premiers écouteurs intégrant la réduction de bruit, une technologie qui permet d’isoler l’utilisateur des bruits environnants. Les Airpods Pro sont en vente au prix de 279 €. Bonne nouvelle : contrairement aux précédents Airpods, ceux-là sont étanches. Nous les avons achetés pour vous livrer nos premières impressions avant notre test en laboratoire.

 

Avec ses premiers Airpods lancés en 2016, Apple créait des écouteurs d’un nouveau genre, sans aucun fil, ni pour se connecter au smartphone, ni entre les deux oreillettes (« true wireless »). Rejoint puis dépassé par la concurrence, le fabricant rattrape son retard avec les Airpods Pro.

→ Lire aussi : Écouteurs « true wireless » • Les principaux écouteurs sans fil disponibles

 

Un prix cohérent

Ne vous fiez ni à leur taille, ni à leur apparence : les écouteurs « true wireless » à réduction de bruit sont des équipements truffés de technologie, chez Apple comme chez les autres fabricants. Une puce Bluetooth permet de connecter les écouteurs au smartphone ; ceux-ci doivent aussi communiquer entre eux, soit en Bluetooth, soit via un standard baptisé NFMI (near field magnetic induction, ou induction magnétique de courte portée). Il faut encore plusieurs micros pour analyser les bruits environnants, un processeur pour analyser le son et envoyer un signal contraire (c’est principe de la technologie de réduction active du bruit). Bref, il est normal que ces équipements ne soient pas donnés. À 279 €, le prix des Airpods Pro peut sembler élevé (un sacré budget pour des écouteurs !), mais il est cohérent. Sony propose par exemple son casque WF-1000XM3 à 250 €.

 

Airpods, Airpods 2, Airpods Pro : quelles différences ?

airpods airpods pro
Airpods classiques et Airpods Pro.

 

Depuis le lancement de ses premiers Airpods, Apple avait peu amélioré ses écouteurs. Les Airpods 2, commercialisés en 2018, apportaient juste la recharge sans fil et la compréhension de la commande vocale « Dis Siri » pour piloter la musique et les appels par la voix (sur les premiers Airpods, il fallait tapoter deux fois l’écouteur pour déclencher l’assistant vocal). Avec ses Airpods Pro, Apple fait un réel pas en avant en intégrant la réduction de bruit. Ce sont aussi les premiers écouteurs d’Apple étanches, les premiers aussi au format « intra-auriculaire » : les embouts en silicone logent dans le conduit auditif. Précisons que mieux vaut ranger soigneusement ses écouteurs dans leur boîtier pour ne pas les perdre. Vendu seul, chacun coûte 99 €, et le boîtier vaut 109 € ! Sachez au passage que l’assurance AppleCare+, vendue 39 € pour une validité de 2 ans, ne couvre ni la perte, ni le vol (lire aussi encadré).

 

Airpods, Airpods 2, Airpods Pro : les différences

  Airpods
179 €
Airpods 2
229 €
Airpods Pro
279 €
Recharge sans fil Non Oui Oui
« Dis Siri »
(commande vocale)
Non
(double tape
pour activer Siri)
Oui Oui
Embout intra-auriculaire Non Non Oui
Réduction active de bruit Non Non Oui
En cas de perte écouteur/boîtier 75 €/65 € 75 €/85 € 99 €/109 €

N.B. Sur son site Internet, Apple ne vend plus que les Airpods 2 (rebaptisés Airpods) et propose le boîtier de recharge sans fil en option (179 € ou 229 €).

 

Une mise en route simplissime

Connexion

Pour connecter les écouteurs à l’iPhone, il suffit d’ouvrir le boîtier des Airpods Pro à proximité de l’appareil, qui les reconnaît immédiatement. La manipulation est un peu plus fastidieuse sur un smartphone Android, puisqu’il faut passer par les paramètres Bluetooth de l’appareil et appuyer sur le bouton à l’arrière du boîtier des Airpods Pro. Rien de très compliqué non plus ! Avec un smartphone Android, vous ne bénéficierez toutefois pas de toutes les fonctionnalités. Retirer un écouteur ne met pas la musique automatiquement en pause, par exemple (voir aussi encadré ci-dessous).

airpods connexion
La connexion avec un iPhone est un jeu d’enfant.

Choix des embouts

Comme tous les écouteurs intra-auriculaires, les Airpods Pro sont livrés avec trois tailles d’embouts en silicone. Apple vante une fonction de test d’ajustement des embouts (Réglages > Bluetooth > Airpods Pro) pour vérifier que la taille choisie est celle qui offre la meilleure isolation et optimise les performances acoustiques. Au cours de notre prise en main, les Airpods ont jugé l’ajustement bon… avec les trois tailles d’embouts. Une fonction à l’utilité toute relative, donc.

 

Ergonomie

En marchant, en courant, au bureau… Les écouteurs tiennent bien en place. La musique se met automatiquement en pause quand on retire un écouteur. Si vous recevez un texto pendant l’écoute, il sera lu dans la foulée, ce qui évite de sortir l’iPhone pour le consulter (pratique dans les transports ou pendant une séance de sport).

Par ailleurs, chaque écouteur est désormais équipé d’un bouton discret situé sur la tige. En pressant une fois, on passe en pause. En appuyant deux fois, on passe à la piste suivante ; trois fois, à la piste précédente. Sur les Airpods basiques, on tapotait sur l’écouteur pour réaliser ces actions, ce qui ne posait pas de difficulté. Ce bouton sert aussi à gérer la réduction de bruit (par un appui long). Notez que l’utilisateur peut également configurer chacun des deux boutons, pour déclencher l’assistant vocal Siri à gauche et piloter les différents modes à droite.

Dommage qu’il faille toujours passer par l’iPhone pour régler le volume. On peut aussi passer par l’assistant vocal Siri (« Dis Siri, monte le son »), mais l’ajustement manque de précision. Siri ne sert d’ailleurs efficacement qu’aux fonctions liées au téléphone (envoyer un message, déclencher un appel…). Il est certainement le moins efficace des assistants vocaux pour tout ce qui concerne les questions d’ordre général, loin derrière Google Assistant ou Amazon Alexa.

 

Réduction de bruit

Nos tests en laboratoire mesureront avec précision l’atténuation des bruits extérieurs apportée par la fonction de réduction du bruit. Mais déjà, nous avons constaté à l’usage que cette fonction s’avère efficace dans une salle de restaurant bondée ou dans le métro parisien, où les conversations animées et les bruits des rails passent vraiment au second plan par rapport à la musique ou aux podcasts. Il suffit de désactiver la réduction de bruit pour s’en convaincre : le niveau sonore « réel » est presque agressif. Rien à voir par exemple avec la réduction de bruit des Xiaomi True Wireless (80 €), presque totalement inexistante. Rien à voir non plus avec un Bose QuietComfort 35II (300 €), ni avec son successeur le Bose Headphones 700, des références du genre dont la réduction de bruit est stupéfiante d’efficacité. Les Airpods Pro pourraient s’inscrire comme une alternative à ces gros casques pour profiter d’une réduction de bruit certes moins probante, mais aussi moins encombrante.

Sur les écouteurs d’Apple, deux modes sont disponibles une fois la réduction de bruit désactivée. Le mode « Transparence » laisse passer tous les bruits. Vous entendrez vos interlocuteurs et les bruits autour de vous comme si vous ne portiez pas d’écouteurs du tout. Le mode neutre, quant à lui, revient à porter des écouteurs intra-auriculaires sans aucun traitement du signal. Vous serez donc isolé « passivement » par les embouts en silicone positionnés dans vos oreilles.

techno airpods pro
Beaucoup de technologie dans un petit écouteur.

 

Sous la pluie sans crainte

Les Airpods classiques craignaient la pluie et la transpiration. Les Airpods Pro sont, eux, étanches (IPX4). Ils résistent sans problème aux fortes pluies, mais ne doivent pas être immergés. Après une séance de sport intense ou en cas d’éclaboussures, Apple conseille d’essuyer les écouteurs avant de les replacer dans le boîtier de recharge (qui, lui, n’est pas étanche !). Il prévient par ailleurs que les Airpods Pro ne sont pas conçus pour la natation et ne doivent pas être utilisés sous la douche, ni dans un sauna. Notez que ces Airpods Pro plairont particulièrement aux sportifs qui, en plus de suer en toute sérénité, apprécieront la parfaite tenue des écouteurs dans les oreilles, encore meilleure qu’avec les Airpods classiques, quand ils courent ou sautent.

 

Autonomie

Apple annonce pour ses Airpods Pro une autonomie comparable à celle des Airpods (4,5 heures sur une seule charge au lieu de 5 heures, 24 heures d’écoute au total avec la batterie du boîtier). Nos tests en laboratoire permettront aussi de vérifier ce point. Sans tirer de conclusions, nous pouvons déjà noter que nos tests des premiers Airpods étaient en phase avec la promesse d’Apple (4 h 52 mesurées). Sachez par ailleurs que la technologie de réduction de bruit consomme de l’énergie, elle devrait donc grignoter l’autonomie globale. Enfin, lors de notre prise en main, sans mesures précises mais en utilisant les écouteurs dans les transports, lors de plusieurs séances de sport et au bureau, nous n’avons jamais été à court de batterie. Pas plus d’ailleurs qu’avec les précédents Airpods. Il faut dire que les écouteurs se rechargent dès qu’ils sont placés dans leur boîtier, et qu’on peut recharger ce boîtier à tout moment.

boitier airpods
Il suffit de glisser les Airpods dans leur boîtier pour qu’ils se rechargent.

 

Pas forcément mieux que les Airpods

Les embouts intra-auriculaires des Airpods Pro ne plairont pas forcément à tout le monde. Ils bouchent les conduits auditifs et isolent mécaniquement l’utilisateur des bruits extérieurs (isolation « passive » par opposition à la réduction de bruit « active »). Moins chers, les Airpods « tout court » gardent donc tout leur intérêt. Une fois que l’on a goûté au confort d’écouteurs sans fil (Bluetooth) et même sans aucun fil (entre les deux oreillettes), difficile de revenir en arrière.

Airpods Pro sur un smartphone Android 

Fonctions non prises en charge

Les Airpods Pro sont compatibles avec les smartphones Android, mais toutes les fonctions ne sont pas prises en charge :
– pas de mise en pause automatique quand on retire un écouteur ;
– pas d’assistant vocal pour piloter les écouteurs ;
– pas de mode « neutre » (ni mode Transparence, ni mode Réduction de bruit activé) ;
– pas d’affichage de la batterie restante ;
– impossible de configurer le bouton de chaque écouteur ;
– pas de lecture des messages reçus pendant l’utilisation des écouteurs.

Certaines applications disponibles dans le Play Store peuvent permettre de récupérer certaines de ces fonctions, mais leur ergonomie laisse à désirer et les versions gratuites affichent des publicités. Elles demandent aussi un accès au contenu de votre téléphone (à des fins de pistage, sans doute). Bref, elles sont un peu trop curieuses pour être conseillées.

Faut-il souscrire à l’assurance AppleCare+ ?

En complément de ses Airpods Pro, Apple propose de souscrire à son assurance AppleCare+ pour 39 €. Valable 2 ans, elle comprend deux réparations relevant de « dégâts accidentels », chacun d’eux étant soumis à une franchise de 29 €. Autrement dit, si vous marchez sur l’un de vos écouteurs ou que vous le laissez tomber dans votre soupe, Apple le remplacera. L’opération vous aura coûté 68 € au total (39 € + 29 €). Sans AppleCare+, vous auriez dû racheter un écouteur, facturé 99 € à l’unité. Si c’est au boîtier qu’il arrive malheur, le remplacer coûtera toujours 68 € avec l’assurance, contre 109 € sans. Sachez quand même qu’AppleCare+ ne couvre ni la perte, ni le vol, ce qui réduit son intérêt à rien, ou presque. À vous d’estimer la probabilité qu’il arrive un « dégât accidentel » à vos Airpods Pro. Dans tous les cas, prenez le temps de réfléchir : vous pouvez souscrire à AppleCare+ pendant 60 jours après votre achat.

Camille Gruhier