Coronavirus et confinement Les pros de l’auto autorisés à ouvrir

Coronavirus et confinement

Les pros de l’auto autorisés à ouvrir

Publié le : 17/03/2020 

Malgré le passage au stade 3 de l’épidémie de Covid-19, certains professionnels de l’automobile sont autorisés à ouvrir leur atelier. Il est donc possible de passer son contrôle technique, de faire réaliser la révision de sa voiture ou de prendre livraison de sa voiture neuve. Même si toutes les mesures de distanciation sociale sont absolument à respecter.

 

L’arrêté n° 0065 paru au Journal officiel ce lundi décrit les mesures générales de prévention pour lutter contre la propagation du coronavirus. Y est précisée l’obligation de fermeture de différents services qui ne peuvent plus accueillir de public jusqu’au 15 avril 2020 (restaurants, bibliothèques…) mais aussi, à l’inverse, la possibilité pour certains commerces d’ouvrir leurs portes. Ainsi, les activités d’entretien et de réparation de véhicules automobiles, de véhicules, engins et matériels agricoles, de commerce d’équipements automobiles, de commerce et réparation de motocycles et cycles, les commerces de détail de carburants en magasin spécialisé (stations-service) et les parcs de stationnement peuvent perdurer pendant cette période. Il sera donc possible de passer le contrôle technique comme prévu ou de faire réaliser la révision de sa voiture.

Dans un communiqué, le CNPA (Conseil national des professions de l’automobile) précise toutefois que « la location de véhicules automobiles ne figure pas expressément au titre des activités autorisées. Cependant, l’arrêté autorise la réception du public dans les établissements de location d’équipements et de biens, sans autre précision ».

À noter que le réseau de contrôle technique Autovision a décidé de suspendre les activités de ses centres jusqu’au 31 mars 2020. Et Goodyear Europe, Moyen-Orient et Afrique a l’intention de fermer temporairement et progressivement ses usines européennes de pneumatiques et de rechapage de pneumatiques, à partir de la fin de cette semaine, et au moins jusqu’au 3 avril prochain.

Les usines ferment

L’arrêté précise enfin que les activités de vente de véhicules (sauf motocycles et cycles) sont fermées au public sauf pour les activités de livraison et de retraits de commandes. Toutefois, comme nous l’annoncions fin février, des retards de livraison de voitures neuves sont à prévoir. En effet, les fermetures d’usines s’enchaînent. Volkswagen a suspendu la production, dans son usine de Bratislava (Slovaquie), des Audi Q7 et Q8, du Porsche Cayenne, du Volkswagen Touareg et du trio de mini-citadines Volkswagen Up, Seat Mii et Skoda Citigo. Les usines espagnoles des constructeurs sont également à l’arrêt : deux usines de Nissan à Barcelone ont dû arrêter leur production par manque de pièces, tout comme celles de Renault à Palencia (Megane, Megane Estate, Kadjar…) et Valladolid (Captur, Twizy). Fiat Chrysler a annoncé la fermeture de la plupart de ses usines en Europe jusqu’au 27 mars, Ford ferme pour au moins une semaine son usine d’Almussafes en Espagne (production des Kuga, Mondeo, S-Max ou encore des Galaxy). La production cessera également pour une durée indéterminée à l'usine Seat de Martorell (Espagne), la plus importante du constructeur. Michelin ferme ses usines pour plusieurs jours en France, en Espagne et en Italie, et PSA arrête aussi toute sa production en France.

Yves Martin