Tablettes hybrides Galaxy TabPro S vs Surface Pro 4

Tablettes hybrides

Galaxy TabPro S vs Surface Pro 4

Publié le : 26/04/2016 

Samsung ne vend plus de PC portables en Europe, mais il croit manifestement au potentiel des tablettes hybrides pour les remplacer. Le fabricant coréen commercialise en effet depuis quelques semaines la Galaxy TabPro S, un modèle « 2 en 1 » fonctionnant sous Windows 10. Les caractéristiques techniques de cette tablette haut de gamme sont très proches de celles de la Microsoft Surface Pro 4. Ces modèles sont même à tel point similaires qu’il sera difficile de choisir entre les deux. Voici quelques éléments pour vous y aider.

 

La tablette « 2 en 1 » pourrait bien remplacer, d’ici quelques années, l’ordinateur portable. Plusieurs fabricants informatiques, comme Asus, Dell, HP ou Lenovo proposent déjà ce genre d’appareils hybrides, dont le clavier se détache pour libérer une tablette tactile. Les fonctions ne sont pas toujours exactement similaires à celle d’un PC. Le système d’exploitation est essentiel : seul Windows est désormais exactement le même sur ordinateur, tablette et smartphone. Plusieurs fabricants ont choisi le système de Microsoft (Asus Transformer Book T100HA à 285 €, Acer Aspire One 10 S1002 à 265 €, par exemple). Mais rares sont ceux misant sur des appareils très haut de gamme, vendus nettement plus chers. Microsoft était jusqu’à présent seul sur ce créneau avec sa Surface Pro 4. Mais avec la Galaxy TabPro S, Samsung entre en concurrence frontale avec lui.

 

Fausses jumelles

Samsung et Microsoft proposent plusieurs configurations de leur tablette (avec ou sans 4G, avec Windows 10 Pro ou Famille pour Samsung ; avec différents processeurs et capacités de stockage pour Microsoft). Mais à budget comparable, et vues de l’intérieur, les deux tablettes se ressemblent à s’y méprendre. En effet, dans les deux cas, vous obtiendrez pour 1 000 € une tablette d’environ 12 pouces fonctionnant sous Windows 10 Pro, animée par un processeur Intel Core m3 et 4 Go de mémoire vive, et dotée de 128 Go de mémoire interne. Preuve que ces deux appareils sont assez similaires : nos tests en laboratoire n’ont pas permis de départager franchement leurs performances.

 

Clavier, stylet, écran

Outre leur aspect esthétique assez différent, les deux tablettes se distinguent tout de même par quelques points  notables. D’abord, Microsoft livre la Surface avec un stylet, un accessoire que Samsung propose, lui, en option pour 59 € (il l’intègre à d’autres tablettes de sa gamme, comme la Galaxy Note 8 ou la Galaxy Note Pro 12.2). Le géant américain entend séduire les dessinateurs, les graphistes et même les utilisateurs sensibles à la prise de notes, comme les étudiants. En revanche, s’ils veulent saisir du texte sur un vrai clavier, il faudra remettre la main à la poche : Microsoft vend son clavier en option ! Comptez 150 € pour le « Type Cover » et 180 € pour la version équipée d’un lecteur d’empreintes digitales. Cette fois, Samsung livre le clavier de sa TabPro S dans la boîte. Un bon point pour lui. Concernant la qualité du clavier (réactivité lors de la frappe, course des touches, etc.), les goûts diffèrent. Si possible, essayez-les avant achat. Les deux sont en tout cas équipés d’un pavé tactile efficace.  

Notez enfin que les écrans des deux tablettes sont de belle facture (la différence de résolution, 1440 x 2160 pour Samsung, 1824 x 2736 pour Microsoft, n’est pas vraiment perceptible). Mais Microsoft offre plus de liberté dans l’inclinaison, puisque l’utilisateur peut la régler au degré près. Chez Samsung, seules deux positions sont possibles, plus ou moins confortables selon les conditions de luminosité.   

 

Mémoire et connectiques

Les autres différences importantes concernent les connectiques et la mémoire disponible. Sur les 128 Go de mémoire interne, il reste 118 Go disponibles pour les données de l’utilisateur sur la Surface Pro 4. En cas de besoin, un port de carte micro-SD permettra d’étendre cette capacité de stockage. Sur la  Galaxy TabPro S, les utilisateurs devront se contenter de moins de 95 Go, sans possibilité d’extension. Par ailleurs, Samsung a équipé sa tablette d’un unique port, au format USB-C. Cette nouvelle norme de connecteur est capable de faire passer des fichiers, mais aussi de l’électricité, de l’image et du son. Autrement dit, il remplace tous les autres ! Les accessoires compatibles se multiplient, notamment les clés USB pour transférer des fichiers. Il existe aussi des adaptateurs pour continuer à utiliser les clés USB 2.0 ou 3.0.

 

Photo et GPS

Soulignons par ailleurs un léger avantage à la Surface Pro 4 en ce qui concerne la photo. Le capteur principal atteint 6 Mpx contre 3,7 Mpx chez Samsung, et le capteur frontal (utilisé notamment pour les appels vidéo avec Skype) est de 3,7 Mpx sur les deux appareils. Sachez aussi que la tablette de Samsung est équipée d’une puce GPS, mais pas la Surface. Conséquence : cette dernière ne pourra vous localiser que si vous êtes connecté à Internet. Enfin, question encombrement, les deux appareils se valent. Surface Pro 4 et Galaxy TabPro S affichent respectivement 1 094 et 1 086 grammes sur la balance (clavier compris). Pas de quoi peser très lourd dans le choix final !