Lave-linge

Le protocole de test

Mis à jour le : 08/10/2014 

Chaque année, plusieurs dizaines de lave-linge sont achetés anonymement par « Que Choisir » pour subir une batterie de tests en laboratoire. Lavage, rinçage, essorage, durée des programmes, consommations d’eau et d’électricité, niveau sonore ou utilisation, de nombreux paramètres sont mesurés et appréciés pour établir le « Meilleur choix ». Découvrez les coulisses de notre test de machines à laver.

 

Tester des lave-linge nécessite avant tout de connaître les habitudes des consommateurs. C’est au travers de questionnaires remplis par nos abonnés que nous suivons vos habitudes de lavage et adaptons nos méthodes de test. Selon les dernières réponses reçues (début 2014), vous utilisez le plus souvent les programmes coton et synthétiques, bien que les lave-linge proposent de nombreux programmes supplémentaires. Ce sont donc ces deux programmes que nous passons au crible en priorité lorsque nous testons ce type d’appareil.

Le programme coton fait l’objet d’un essai complet à 80 % de la charge maximale. Tester à capacité maximale n’est en effet pas réaliste puisqu’il faudrait plier soigneusement une à une chaque pièce de linge avant de les insérer dans le tambour jusqu’à le remplir. Un second essai est réalisé à 40 % de la charge maximale afin d’évaluer le comportement du lave-linge avec une charge de linge plus faible. Le programme synthétique est, quant à lui, testé à sa capacité maximale, la capacité maximale du programme synthétique étant limitée à 50 % de la capacité maximale de coton, voire moins.

chargement

Efficacité de lavage

Nos essais sont réalisés dans un laboratoire indépendant sur la base de la norme EN 60456 définissant les conditions de test : température et hygrométrie des salles de test, température et composition de l’eau, lessive en poudre normalisée, méthode de mesure et équipement… Les conditions de test sont ainsi maîtrisées et identiques pour tous les produits testés.

Nous avons également recours à des taches normalisées : sang, lait, encre, huile d’olive, vinaigrette, vin, thé, rouge à lèvres, chocolat… Elles se veulent représentatives des différents types de salissure que l’on peut trouver sur nos vêtements et autre linge de table. Ces taches sont mélangées à une charge de linge, elle aussi représentative d’une utilisation quotidienne : jeans, chemises, tee-shirts, draps, serviettes… Plusieurs cycles de lavage sont réalisés pour chaque programme. L’efficacité de nettoyage des taches est mesurée par photométrie.

taches

Efficacité de rinçage

Malgré la phase d’essorage de la machine à laver, le linge reste humide. En fin de cycle, la charge de linge est donc à nouveau essorée dans une essoreuse à très haute vitesse (2 800 tr/min). L’eau extraite est analysée afin d’évaluer les résidus alcalins restant dans les fibres après lavage et essorage par la machine à laver testée.

Efficacité d’essorage

Elle est calculée à partir de la différence de poids entre le linge sec, avant lavage, et le linge sortant de la machine, après essorage.

Durée des programmes, consommations d’eau et d’électricité

consommation
Elles sont mesurées durant chaque cycle de lavage avant d’être rapportées à la capacité de linge traité. On obtient ainsi une durée de lavage par kilo et des consommations d’eau et d’électricité par kilo de linge lavé.

Niveau sonore

Le niveau sonore fait l’objet d’une évaluation par un panel d’experts durant la phase de lavage, mais aussi durant la phase d’essorage, traditionnellement plus bruyante.

Facilité d'emploi

utilisation
Un panel d’experts évalue la facilité d’utilisation selon plusieurs critères :

– chargement et déchargement du linge : ouverture et fermeture de la porte, chargement et déchargement du linge, etc. ;

– bac à lessive : ouverture du bac à produits, remplissage des compartiments, lisibilité de la sérigraphie, etc. ;

– sélection du programme : manipulation des sélecteurs et boutons, sérigraphie du bandeau, enchaînement des différentes étapes de programmation etc. ;

– suivi du lavage : contrôle de l’état d’avancement du programme, information donnée en fin de cycle etc. ;

– entretien : démontage, nettoyage et remontage du filtre de vidange, nettoyage du joint de hublot, démontage, nettoyage et remontage du bac à produits etc. ;

– mode d’emploi : contenu et clarté de l’information (texte et schémas).

Le protocole de notre test lave-linge avant 2014

Notre protocole de test de lave-linge doit être périodiquement mis à jour afin de prendre en compte l’évolution du comportement des consommateurs et l’évolution des normes. Sa dernière modification date de début 2014. Voici les principaux points modifiés :

– efficacité de lavage : le jeu de taches a été modifié pour prendre en compte des familles de taches plus nombreuses. Huit taches différentes sont désormais utilisées, contre cinq auparavant, afin de renforcer notre niveau d’exigence ;

– efficacité de rinçage : la méthode de calcul de l’efficacité de rinçage a évolué tout comme la dernière norme EN en vigueur ;

– niveau sonore et utilisation : des évolutions mineures ont eu lieu sur le nombre de panélistes ou la plage de notation.

Cette évolution de protocole, ainsi que l’évolution de l’évaluation qui en découle, rend les résultats 2014 non directement comparables aux résultats des produits testés avant cette date. Les appareils testés à partir de 2014 sont signalés « produits testés avec le dernier protocole Que Choisir » afin de les différencier des produits testés précédemment.

 

Tout sur les lave-linge

- Notre guide d’achat (accès gratuit)

- Nos conseils d’utilisation (accès gratuit)

- Les choix du testeur (accès abonnés)

- L’enquête sur les autres façons de laver son linge (électrolyse, microbulles, boule lavante…) (accès abonnés)

- Participez à notre forum sur les lave-linge (accès gratuit)

 

Vous êtes intéressés par un modèle 2 en 1, notre test lave-linge séchants vous dévoile les « meilleurs choix » de cette catégorie.

Fonctionnement du service de comparaison

Les produits et services sont classés selon les résultats obtenus lors de nos tests à partir d’un protocole établi par nos experts. Les résultats sont publiés selon un classement basé sur les qualités intrinsèques des produits et sur celles des prestations de service, sans aucune autre considération. Nous achetons de façon anonyme tous les produits que nous testons, nous n’avons aucun lien avec les fabricants, fournisseurs ou distributeurs des produits et services testés, à l’exception des autorisations données par Bureau Veritas Certification conformément aux règles de La Note Que Choisir. Notre classement est totalement indépendant, aucune relation commerciale avec les fabricants, fournisseurs ou distributeurs ne peut avoir d’impact sur ce dernier. Les prix indiqués et les informations sur la disponibilité des produits mentionnés sur notre site sont fournis à titre indicatif et sont actualisés tous les jours. L’offre de produits et services étant pléthorique, nous ne prétendons pas pouvoir tester l’exhaustivité d’un marché. Nous sélectionnons les produits et services les plus représentatifs d’un segment de marché.

Laurent Baubeste

Rédacteur technique