Ford Focus 1.0 EcoBoost 125 ch

Prise en main

Publié le : 28/01/2013 

Les nouvelles générations de moteur à essence deviennent très compétitives en termes de performances et d’agrément par rapport au diesel. Mais, comme sur la Ford Focus EcoBoost, il reste des progrès faire.

 

 

Image

En montant à bord de la Focus EcoBoost et en tournant la clé de contact, on ne remarque presque rien. Une oreille avertie aura bien décelé le bruit inhabituel du moteur, surtout lorsque celui-ci est démarré à froid. Sinon, impossible de se rendre compte de son originalité : l’adoption d’un moteur à trois cylindres. Même remarque au démarrage : la voiture est tout à fait « normale » à conduire. On pourrait en effet en douter tant il est déroutant de savoir qu’un si petit moteur (999 cm3 de cylindrée seulement) se niche sous le capot d’une voiture aussi lourde (1 280 kg sur la balance). En effet, il y a une dizaine d’années, il fallait encore avoir au minimum un bloc quatre cylindres de 1,6 litre pour obtenir une puissance équivalente.

Gourmande, mais pas trop

 

Image
Le moteur de la Focus 1.0 EcoBoost.

Notre prise en main, qui s’est déroulé en ville et sur autoroute, a démontré la capacité du moteur à rendre la voiture agréable. Les 125 ch sont bien présents. Même en ville, le moteur s’en sort fort honorablement, alors qu’il est très sollicité pour assurer des démarrages rapides. Pas de mauvaise surprise lorsque le feu passe au vert. L’agrément est accru avec le système Stop & Start qui coupe le moteur à chaque arrêt (lorsque les conditions sont remplies : température, charge de la batterie…). Mais, au final, ce dispositif est plus appréciable pour l’économie de carburant qu’il permet (environ 10 %) que pour l’agrément qu’il apporte. En effet, contrairement à une mécanique diesel, le moteur EcoBoost ne transmet aucune vibration dans l’habitacle et s’avère très silencieux lorsqu’il tourne au ralenti (Stop & Start désactivé). Mais surtout, ce moteur n’est pas un gouffre et s’avère relativement sobre – bien plus que les autres moteurs à essence de la gamme Focus, mais un peu moins que les diesels (la version diesel 1.6 TDCI est donnée à 4,2 l/100 km). Cependant, comme toujours, le constructeur indique une consommation qui ne correspond pas à la réalité : 5 l/100 km en moyenne alors que, lors de nos tests, nous avons mesuré 5,5 l/100 km en moyenne.

Malgré ces chiffres optimistes, la consommation de la Focus EcoBoost est inférieure à celles de ses concurrentes comme la Renault Mégane 1.6 110, qui affiche une consommation moyenne de 6,7 l/100 km, ou la Peugeot 308 1.6 VTi 120, mesurée à 7,2 l/100 km.

Une voiture agréable

 

Lorsqu’on sort de la ville, la voiture se conduit très bien en toutes circonstances. Seules les relances en dessous de 2 000 tr/min sont un peu plus pénibles, notamment si la voiture est en charge. Dans ce cas, il ne faudra pas hésiter à rétrograder pour optimiser le dépassement. Même si le couple maxi (170 Nm, passant temporairement à 200 Nm grâce à l’overboost) est disponible sur une large plage de régime, de 1 500 à 4 500 tr/min, le turbo manque un peu de réactivité. En version 125 ch, le moteur est associé à une boîte de vitesses mécanique à six rapports (cinq pour la variante de 100 ch). Cela permet de disposer d’une première très courte afin d’augmenter l’agrément au démarrage. Mais il faudra vite engager le deuxième rapport pour éviter de trop monter dans les tours, au détriment de la consommation. Ensuite, l’étagement des rapports suivants est bien étudié.

 

Image
L'indicateur de passage de vitesse.

Pour aider le conducteur, l’ordinateur de bord indique le moment où il faut passer la vitesse supérieure. Une aide efficace quand on vient de prendre la voiture en main, et qui permet d’adopter un style de conduite favorisant l’économie de carburant. On aurait apprécié que cela fonctionne aussi dans le sens inverse, en rétrogradage, afin de favoriser les relances. Au final, s’il ne démérite vraiment pas, le moteur EcoBoost demande toutefois un minimum d’adaptation et de maîtrise pour profiter au mieux de tous ses atouts, tant en termes de performances que de consommation.

 

Avec son appétit contenu et son bon agrément de conduite, la Ford Focus 1.0 EcoBoost est, au final, très intéressante. Et, nouvel atout, elle est proposée à quasiment 2 000 € de moins qu’une version diesel : 20 800 € pour une Focus Edition cinq portes 1.0 EcoBoost 125 contre 22 750 € pour une Focus Edition cinq portes 1.6 TDCI 115. Même si elle reste plus gourmande que le diesel, l’EcoBoost est un bon choix si la voiture est destinée à un usage urbain ou péri-urbain. Et, pour ceux qui roulent très peu, il existe même une version de seulement 100 ch facturée 1 150 € de moins, à partir de 19 650 €.

 

La Ford Focus 1.0 EcoBoost en résumé

La particularité de ce modèle de Focus est d’utiliser un moteur à 3 cylindres développé spécialement par Ford. D’une cylindrée de 999 cm3, il est décliné en deux puissances de 100 et 125 ch. Dans ce dernier cas, la voiture se montre très agréable à conduire en toute circonstance. La Ford Focus est disponible en carrosserie à 5 portes ou en break (SW).

 

Les Ford Focus testées par Que Choisir

Ford Focus 1.0 SCTi 125 EcoBoost S&S

 

Les anciennes Ford Focus testées par Que Choisir

Ford Focus 1.8 125 Flexifuel

Ford Focus 2.5 T 305

Ford Focus 2.0 TDCi 136

 

Image