Téléphone mobile

Glossaire

Publié le : 15/09/2009 

De B comme Bandes à W comme Wi-fi

 

3

3G

C'est la norme retenue en Europe pour les systèmes de radiocommunication mobiles dits de troisième génération, qui permettent d'offrir une large gamme de services intégrant la voix, les données et les images. Les téléphones 3G (ou UMTS) sont ceux qui peuvent fonctionner selon cette norme. Mais ils fonctionnent aussi en GSM. Cette technologie sert au transfert de données mais également aux communications téléphoniques, qui seraient de bien meilleure qualité. Celle-ci a tout de même des inconvénients. D'abord, son coût pour les opérateurs, qui doivent payer la licence et renouveler complètement leurs installations. Ensuite, la consommation en énergie au niveau des téléphones. En effet, nos tests montrent que les appareils qui fonctionnent en UMTS ont une autonomie très faible.

3G+

La technologie 3G+ (ou HSDPA : High Speed Downlink Packet Access) permet un transfert de données encore plus élevé qu'en 3G. Le transfert pourrait atteindre 1,8 Mbps (et même les 3,6 Mbps promis par SFR). Destinée à remplacer la 3G, cette norme se généralise de plus en plus sur les appareils haut de gamme.

B

Bandes (fréquence)

Les téléphones mobiles emploient des ondes radio (hertziennes), ils émettent et reçoivent des signaux radio. Les bandes de fréquences utilisées (en France et à l'étranger) sont normalisées et se situent autour de 850, 900, 1 800 et 1 900 MHz. Historiquement, les réseaux Itineris (maintenant Orange) et SFR fonctionnaient sur la bande de fréquences qui se situe aux alentours de 900 MHz, alors que pour Bouygues, c'était le 1 800 MHz. Les fréquences 850 et 1 900 MHz sont utilisées à l'étranger, notamment aux États-Unis ou au Canada. À l'heure actuelle, les trois réseaux français emploient les deux bandes de fréquences (900 et 1 800), selon la charge des réseaux. En réalité, les fréquences utilisées ne sont pas exactement 900 et 1 800 MHz, mais elles varient autour de ces valeurs et sont différentes en émission et en réception. Tous les appareils sont bibandes (ou tribandes ou quadribandes) et peuvent fonctionner sur les deux plages de fréquences : 900 et 1 800 MHz (et 1 900 MHz pour les tribandes, plus 850 MHz pour les quadribandes). Le passage d'une fréquence à l'autre se fait en cours de conversation, sans que l'on s'en aperçoive. Mais pourquoi avoir étendu les bandes de fréquences ? Parce que les réseaux sont souvent saturés. Si un appel Orange ou SFR ne peut être géré en 900 MHz pour cause de saturation, l'appel est basculé automatiquement en 1 800 MHz. C'est l'inverse pour Bouygues avec le 1 800 MHz. Bouygues et Orange parient clairement sur l'Edge pour le haut débit mobile (3G chez Orange aussi), alors que SFR préfère tout miser sur la 3G.

Bluetooth

C'est un système de connexion sans fil qui permet de transférer des données très simplement entre appareils électroniques. Il utilise des ondes radio et sa portée est d'une dizaine de mètres. À l'origine, le Bluetooth a été développé pour la téléphonie mobile, principalement pour les oreillettes (échange de données du type communication vocale) et l'échange de fichiers (musique et photos). Ce procédé sert aussi à charger des courriels ou à envoyer des fax avec un ordinateur portable. Le Bluetooth est destiné à remplacer le port infrarouge ou encore la norme Dect (utilisée pour les téléphones sans fil). Il existe plusieurs types de Bluetooth. Celui de base ne permet que de transférer le son pour la communication, et les fichiers musique en basse qualité. Un Bluetooth amélioré (A2DP pour Advanced Audio Distribution Profile) permet de transférer la musique en qualité stéréo et les photos. Mais attention : le temps de transfert d'une photo est élevé, et on ne peut le faire qu'à l'unité.

Bluetooth stéréo

Ou Bluetooth A2DP (Advanced Audio Distribution Profile). Version améliorée du Bluetooth qui permet la transmission de données de grande qualité. Pour les téléphones mobiles, elle sert à écouter des morceaux musicaux en stéréo, et sans fil.

D

Débit d'absorption spécifique (DAS)

Cette valeur est aussi connue dans sa version anglaise, SAR (Specific Absorption Rate). Son unité est le W/kg. La valeur DAS nous donne le niveau de radiofréquences émis par le portable vers l'usager lorsqu'il fonctionne à pleine puissance, c'est-à-dire dans les pires conditions d'utilisation (zones où l'accroche au réseau est difficile, et lorsque l'utilisateur se déplace). Elle permet de quantifier la « nocivité » des téléphones mobiles. Les mobiles destinés à être utilisés en France doivent présenter une valeur DAS ou un indice DAS inférieur à 2 W/kg.

Les fabricants sont obligés d'informer le consommateur sur le niveau d'exposition des appareils qu'ils commercialisent depuis la parution du décret du 8 octobre 2003.

Design

Carnet : le mobile s'ouvre horizontalement, comme un carnet.

Clapet actif : le mobile s'ouvre verticalement en deux parties grâce à une charnière. L'ouverture déclenche le décrochage en cas d'appel.

Clapet coulissant : une partie de l'appareil coulisse vers le haut pour donner accès au clavier.

Clapet pivotant : une partie de l'appareil pivote sur elle-même.

Compact : appareil monobloc sans partie mobile.

Flip : le mobile s'ouvre verticalement, généralement en deux parties égales.

E

Edge

Enhanced Data rates for Global Evolution : c'est une évolution de la norme GSM qui autorise des applications multimédias telles que la transmission de photos, de sons et de vidéos (télévision), sans pour autant offrir les mêmes possibilités ni les mêmes vitesses que l'UMTS. L'intérêt de l'Edge est son coût et l'utilisation des installations existantes. C'est une alternative par rapport à l'UMTS et aussi un complément en attendant que la couverture des réseaux UMTS soit meilleure. Bouygues et Orange parient clairement sur l'Edge pour le haut débit (bien que l'UMTS existe aussi chez Orange), alors que SFR préfère tout miser sur la 3G. Les téléphones dits « Edge » sont évidemment ceux qui fonctionnent selon cette norme, en plus du GSM.

E-mail

Possibilité d'envoyer et de recevoir des courriels sur le téléphone.

F

Fonction PDA

Le téléphone peut être utilisé comme un assistant personnel.

J

Java

C'est une technologie informatique qui permet de faire fonctionner des logiciels écrits en langage Java sur tous types d'appareils. Dans le cas des téléphones mobiles, le Java est utilisé notamment pour le téléchargement et l'utilisation de jeux vidéo.

L

Lecteur carte mémoire

Le lecteur de carte mémoire permet de bénéficier d'une mémoire étendue grâce à une mini-carte mémoire flash séparée, nécessaire pour le stockage de morceaux musicaux (MP3) ou de photos s'ils sont nombreux. Les cartes acceptées sont de type Micro-SD ou MS Micro (M2) pour les Sony Ericsson.

Lecteur vidéo en temps réel

En anglais : « video streaming ». C'est la possibilité de voir de la vidéo qui est chargée en temps réel via le réseau de téléphonie : actuellement, il s'agit de la télévision mobile proposée avec la 3G et l'Edge.

M

Mains libres

Cette fonction caractérise les appareils permettant de téléphoner sans les mains. Ils sont généralement munis d'une oreillette et d'un micro situé sur le fil de connexion, au niveau de la bouche de l'utilisateur. Le téléphone peut alors rester dans la poche ou posé sur un bureau, ce qui a le double avantage d'éviter la proximité de l'appareil avec le cerveau et de laisser les mains libres.

Mémoire interne

Comme son nom l'indique, il s'agit de la taille de la mémoire du téléphone. Il faut avoir à l'esprit qu'elle est utilisée en tant que mémoire vive, mais aussi pour le stockage de toutes les données (répertoire, messages, musique, etc.), en plus de la mémoire de la carte SIM. Elle peut être étendue grâce à une carte mémoire externe.

Messagerie instantanée

Possibilité de dialoguer en direct grâce à une messagerie instantanée comme on peut le faire sur un ordinateur.

Mini/Micro USB

C'est un connecteur USB dont la taille réduite est adaptée au format des petits appareils électroniques, tels les téléphones mobiles. Le port USB (Universal Serial Bus), présent sur tous les ordinateurs, permet l'échange rapide de données par l'intermédiaire d'un fil. C'est le remplaçant des préhistoriques ports série et parallèle. Il existe deux versions du port USB : l'USB 1.1, qui est le plus ancien et peut communiquer entre 1,5 et 12 MB/s, et l'USB 2.0, plus récent et beaucoup plus rapide (jusqu'à 480 MB/s). Attention, ces taux de transfert sont théoriques. Les valeurs réelles dépendent des appareils connectés. Dans le cas d'une connexion avec un téléphone mobile, l'échange de données peut être très lent. Un giga de transfert peut demander plus de 1 heure de temps de transmission (pour certains téléphones, il suffit de 2 minutes).

MMS

Multimedia Messaging Service : un appareil MMS permet d'envoyer et de recevoir des messages composés de texte, d'images couleur (vidéo) et de son. Le MMS est un SMS fortement amélioré.

N

Nombre de fréquences

Les téléphones mobiles emploient des ondes radio (hertziennes), ils émettent et reçoivent des signaux radio. Les bandes de fréquences utilisées (en France et à l'étranger) sont normalisées et se situent autour de 850, 900, 1 800 et 1 900 MHz. Historiquement, les réseaux Orange et SFR fonctionnaient sur la bande de fréquences qui se situe aux alentours de 900 MHz, alors que pour Bouygues, c'était le 1 800 MHz. Le 850 et le 1 900 MHz sont utilisés à l'étranger, notamment aux États-Unis et au Canada. Certains pays n'utilisent que le 850 MHz (Équateur, Panamá). À l'heure actuelle, les trois réseaux français emploient les deux bandes de fréquences (900 et 1 800), selon la charge des réseaux. En réalité, les fréquences utilisées ne sont pas exactement 900 et 1 800 MHz, mais elles varient autour de ces valeurs et sont différentes en émission et en réception. Tous les appareils sont au moins bibandes et peuvent fonctionner sur les deux plages de fréquences : 900 et 1 800 MHz (les tribandes fonctionnent aussi en 1 900 MHz, et les quadribandes en 850 MHz). Le passage d'une fréquence à l'autre se fait en cours de conversation, sans que l'on s'en aperçoive. Mais pourquoi avoir étendu les bandes de fréquences ? Parce que les réseaux sont souvent saturés. Si un appel Orange ou SFR ne peut être géré en 900 MHz pour cause de saturation, l'appel est basculé automatiquement en 1 800 MHz. C'est l'inverse pour Bouygues avec le 1 800 MHz.

Bouygues et Orange parient clairement sur l'Edge pour le haut débit mobile (3G chez Orange aussi), alors que SFR préfère tout miser sur la 3G.

R

Récepteur GPS (sans logiciel)

Les téléphones intègrent de plus en plus souvent une antenne GPS permettant la géolocalisation. Toutefois, avant d'utiliser la fonction GPS, vous devrez généralement acquérir un logiciel de navigation, le télécharger sur votre ordinateur puis l'installer sur votre smartphone. Certains téléphones sont vendus avec un logiciel GPS intégré, comme les Nokia avec Nokia Maps, mais vous devez l'activer avant de l'utiliser. Une période d'essai de quelque jours est parfois incluse, mais après, il faut payer la licence.

Google Maps est lui aussi presque toujours présent, mais il ne s'agit pas à proprement parler d'un logiciel de navigation. Le programme est gratuit mais nécessite une connexion (payante si pas incluse dans le forfait) permanente à Internet durant la navigation. De plus, Google Maps n'a pas de guidage vocal.

S

Sensibilité

Paramètre essentiel dans le fonctionnement du mobile, la sensibilité représente la capacité d'accroche au réseau, et celle d'y rester accroché. Les essais sont faits en laboratoire avec un simulateur de réseau. La mesure est effectuée selon la norme GSM pour les fréquences 900 et 1 800 MHz, et en UMTS pour les appareils qui le permettent. La puissance du réseau simulé est diminuée jusqu'à ce que le taux d'erreur des données codées qui sont transmises entre le réseau et le téléphone atteigne une valeur limite, synonyme d'impossibilité de communication compréhensible.

Sonneries MP3

Possibilité d'avoir une sonnerie en format audio MP3. La qualité est encore meilleure que celle des sonneries polyphoniques.

Sonneries polyphoniques

Choix de sonneries parmi des mélodies dites polyphoniques : ce sont de vraies mélodies, à la différence des jingles basiques et inaudibles des appareils d'entrée de gamme. Par exemple, la fameuse sonnerie des téléphones des années 30 ou encore le chant des oiseaux sont des sonneries polyphoniques. Certains modèles ont des sonneries encore plus réalistes, en format MP3, appelées Real Tone.

Système d'exploitation

Nous indiquons de quel système d'exploitation le téléphone est équipé au moment du test. En effet, vous pouvez généralement mettre à jour votre système d'exploitation lorsqu'une nouvelle version existe.

« Propriétaire » signifie que le système d'exploitation est développé par le fabricant.

Les systèmes d'exploitation les plus répandus sont :

- Windows Mobile ;

- Symbian ;

- Androïd ;

- iPhone OS.

De nouveaux systèmes d'exploitation arrivent avec Linux ou encore Palm Web OS.

T

Taille mémoire de la carte livrée

Elle est exprimée en mégaoctets (Mo) ou en gigaoctets (Go). Une carte de 512 Mo permet de stocker une bonne centaine de morceaux musicaux au format MP3. C'est un minimum pour la fonction lecteur MP3.

W

Wi-fi

Cette technologie sans fil permet de transporter à haut débit toutes les données (image, voix, vidéos...) et de se connecter à Internet haut débit sans fil.

Vincent Erpelding

Rédacteur technique

Contacter l’auteur(e)