Multicuiseur Pour le riz, les plats mijotés, les gâteaux…

Multicuiseur

Pour le riz, les plats mijotés, les gâteaux…

Les multicuiseurs sont des appareils intelligents qui facilitent la vie pour préparer du riz, de la ratatouille, des plats mijotés, des gâteaux et même des yaourts. Impossible de rater un plat avec des programmes automatiques, une température et un temps ajustables et le maintien au chaud automatique ! En le programmant correctement, plus besoin de rester derrière les fourneaux, l’appareil gère tout seul la cuisson. Le multicuiseur peut cuire, dorer, mijoter, saisir les aliments. Mais entre un multicuiseur à moins de 50 € et un modèle connecté qui frôle les 300 €, la marge est importante.

 
→ Test Que Choisir : Comparatif Multicuiseurs

Un multicuiseur est un appareil électroménager multifonction programmable avec une cuve amovible. Il dispose généralement de divers programmes automatiques pour cuire le riz, un gâteau, un plat en sauce… Vous pouvez également régler le temps de cuisson et la température pour préparer vos propres recettes. Ces appareils sont livrés avec divers accessoires : panier vapeur, verre doseur, spatule, manique, livre de recettes… Ils peuvent donc remplacer le rice cooker (cuiseur à riz), la yaourtière, le four, le cuiseur vapeur, le mijoteur et même la casserole et la poêle. Ce qui limite la vaisselle. Les débutants en cuisine, les amateurs de bonne cuisine et les plus pressés seront intéressés par tous ces avantages.

La cuve amovible

La cuve amovible peut offrir une capacité de 4 à 6 l selon les modèles mais cette capacité ne peut pas être exploitée pleinement, les multicuiseurs ayant besoin d’une marge de sécurité pour éviter les débordements. Ainsi, la cuve du Cookeo de Moulinex dispose d’une capacité de 6 l, cependant elle ne peut cuire que 4 l maximum et les recettes sont données pour 6 personnes maximum. Les multicuiseurs Philips, quant à eux, peuvent cuire jusqu’à 10 doses de riz, soit une quantité pour 15 personnes environ ! Selon les recettes, la capacité maximale admise dans la cuve variera.

Côté matière, la cuve sera toujours recouverte d’un revêtement antiadhésif, soit en téflon, soit en céramique, ainsi l’utilisation de matière grasse pour éviter que les aliments n’attachent est limitée. Pour retirer la cuve de l’appareil, les multicuiseurs les plus pratiques disposent de poignées ; pour les autres, il faudra attraper la cuve par les bords avec des maniques, attention aux brûlures !

Généralement, ces appareils ne mélangent pas les aliments, cette étape se fait donc manuellement sauf pour le multicuiseur KitchenAid, dont le bras mélangeur peut s’acheter en option.

Les programmes et les performances

Plus besoin de chercher le temps et la température nécessaires pour réaliser certains plats grâce aux programmes préenregistrés. Les multicuiseurs proposent des programmes automatiques soit par mode de cuisson (mijoter, saisir, four…), soit par recettes (riz, risotto, yaourt…). Le grand nombre de programmes disponibles dans le multicuiseur est souvent mis en avant par les marques, cependant la multiplication des programmes inutiles n’est pas rare. Au lieu de rechercher le modèle avec le plus de programmes, identifiez les programmes qui vous intéressent vraiment et référez-vous à la notice pour vous familiariser avec les subtilités des programmes mis en avant (températures, durée, accessoires, quantité maximale…). Normalement, les panneaux de commandes sont assez simples pour se passer de la notice.

Les températures de cuisson vont de 40 à 160 °C, ce qui permet de réaliser différents types de cuisson. Les multicuiseurs s’en sortent bien pour préparer quelques yaourts, saisir de la viande et mijoter des petits plats. Par contre, la friture et la fonction four sont limitées : impossible de faire des frites et un poulet rôti. En effet, la cuve, la température maximale et la quantité d’huile admise ne le permettent pas. La fonction four n’est pas aussi performante que dans un vrai four. La répartition de la chaleur et la température maximale ne sont pas les mêmes, la chaleur n’est produite que par le bas de la cuve, le dessus dore donc moins bien que dans un four et l’aspect final n’est pas aussi réussi que dans un four traditionnel.

Les modèles connectés

Moulinex a été l’un des premiers à lancer un multicuiseur connecté, le Cookeo Connect, qui se connecte en Bluetooth à un smartphone ou une tablette. Philips propose également dans sa gamme de multicuiseurs un modèle connecté en Wi-Fi, le Philips Avance Collection HD3198/77. Ces modèles connectés peuvent se commander via une application dédiée qui donne accès à des recettes supplémentaires, des recommandations d’associations de mets et vins, des informations nutritionnelles. L’application génère également la liste de courses appropriée. À vous de voir si ces fonctionnalités valent le coup de mettre un peu plus la main à la poche (100 € de plus que le modèle de base).

Nettoyage

Pour le nettoyage, la cuve et certains couvercles passent au lave-vaisselle. Par contre le corps principal, renfermant une partie électrique, devra se contenter d’un coup d’éponge. Vérifiez que les appareils disposent d’un petit récupérateur de condensation, sous peine de voir une flaque se former sous l’appareil après l’ouverture du couvercle.

Consommation électrique

Les modèles avec la cuisson sous pression comme le Cookeo permettent de réduire le temps de cuisson et donc la consommation électrique. Un autre moyen de réduire la facture est de miser sur la cuisson douce longue durée, spécialité des vraies mijoteuses.

Sécurité

Sur les modèles testés, le corps de l’appareil et le panneau de commandes restent froids. Le couvercle, notamment près des évents, peut être très chaud. L’ouverture du couvercle est parfois un peu violente. Attention lors de la manipulation de la cuve encore chaude ou du panier vapeur pour les modèles sans poignées, la préhension avec des maniques n’est pas toujours aisée.

Les petits plus

La fonction maintien au chaud est très pratique car une fois la cuisson terminée, le plat reste au chaud pendant plusieurs minutes, voire plusieurs heures.

Le départ différé est aussi disponible sur les multicuiseurs mais à utiliser avec précaution pour les denrées sensibles (viande, poisson…).

Pour les adeptes de la cuisine saine, certains multicuiseurs fournissent un panier vapeur spécifique pour la cuisson à la vapeur.

Un livre de recettes complet vous permet de profiter pleinement des fonctionnalités du multicuiseur, en vous donnant des idées de recettes.

Le Cookeo de Moulinex est le seul multicuiseur avec un écran pour vous guider à chaque étape de la recette, il a également l’avantage de cuire sous pression, ce qui réduit les temps de cuisson.

Le multicuiseur de KitchenAid est, quant à lui, le seul modèle avec un bras mélangeur, vendu séparément. Malheureusement, il n’est pas à la portée de toutes les bourses.

Bosch a mis sur le marché en 2016 un multicuiseur à induction pour une montée en température plus rapide, l’AutoCook Pro MUC88B68FR. Il permet également de cuire sous pression, et propose des programmes pour la cuisson sous vide.

Conseil : les multicuiseurs, appelés également autocuiseurs, sont très similaires aux mijoteurs et aux cuiseurs à riz (qui cuisent aussi d’autres aliments). Si aucun multicuiseur ne vous satisfait, que vous les trouvez trop compliqués, n’hésitez pas à consulter également ces autres gammes de produits, parfois plus simples et plus abordables, pour trouver le modèle qui vous conviendrait le mieux.

→ Test Que Choisir : Comparatif Multicuiseur

Gabrielle Théry

Rédactrice technique