Smartphone (vidéo)

Choisir le bon OS

Publié le : 11/04/2012 

Un smartphone se définit par son fabricant (Apple, Samsung, Blackberry…) et ses différentes caractéristiques (taille de l’écran, mémoire…), mais aussi par son système d’exploitation (iOS, Android, Windows Phone…). Sur un ordinateur, l’utilisateur a le choix entre Microsoft Windows, Apple OS et les systèmes libres comme Linux (plus marginaux). Sur smartphone, six systèmes existent. Présentation de chacun en vidéo.

 

iOS sur iPhone

Avec iOS, dont la première version est apparue en 2007, Apple a réinventé la navigation dans l’interface d’un téléphone mobile.

Consulter les résultats de notre test de l’iPhone 4S (16 Go).

 

Android sur Galaxy Nexus

Grâce à sa force de frappe, Google est le premier à proposer, avec Android, une alternative plausible à iOS. Ce système – le plus répandu – est utilisé par différents constructeurs.

Consulter les résultats de notre test du Galaxy Nexus.

 

Windows Phone sur LG Optimus 7

Microsoft a enfin compris qu’il ne suffisait pas d’adapter son environnement informatique pour réussir dans les mobiles. Nouveau départ avec Windows Phone, adopté par plusieurs constructeurs.

 

Blackberry OS sur Torch 9860

Blackberry avait ses adeptes parmi les professionnels. Avec un nouveau système davantage tourné vers le multimédia, il fait de l’œil au grand public. Et ça marche.

Consulter les résultats de notre test du Blackberry Torch 9860.

 

Belle sur Nokia 500

Nokia donne une nouvelle (dernière ?) chance au système Symbian, renommé Belle, qu’il est désormais le seul à exploiter.

Consulter les résultats de notre test du Nokia 500.

 

Bada sur Samsung Wave 3

Samsung propose des smartphones sous Android et Windows Phone, mais également sous Bada, son propre système d’exploitation. Bada va disparaître prochainement au profit de Tizen, un OS que Samsung développe en partenariat avec Intel.

Consulter les résultats de notre test du Samsung - Wave 3 S8600.

 

Plusieurs générations d’OS cohabitent

 

Mise à jour iOS
Tous les éditeurs mettent régulièrement à jour leurs systèmes d’exploitation mobiles, mais tous les smartphones n’y ont pas droit. Parfois ils ne sont pas assez puissants pour supporter un logiciel interne plus gourmand en ressource ; parfois encore le constructeur fait l’économie des frais de développement pour un modèle « non stratégique », et tant pis pour le consommateur. Conséquence : plusieurs versions de tous les systèmes cohabitent sur le marché. Android, par exemple, est proposé en version 2.2 (Froyo) sur le HTC Desire HD, 2.3 (Gingerbread) sur le Motorola Defy et 4.0 (Ice Cream Sandwich) sur le Samsung Galaxy Nexus. En général, les anciennes versions se retrouvent sur les smartphones d’entrée de gamme ou anciens. Il n’est pas indispensable d’utiliser toujours la dernière version en date. En fait, les plus importantes sont les mises à jour intermédiaires (entre deux versions majeures), qui corrigent parfois certains bugs gênants, comme une défaillance d’autonomie ou la prise en charge de certaines fonctions. Pensez à regarder dans les paramètres de votre smartphone si une mise à jour est disponible.

Quels OS chez quels constructeurs ?

 

OS

Constructeur

iOS

Android

Windows Phone

Blackberry OS

Belle (Symbian)

Bada

Apple

O

X

X

X

X

X

Blackberry

X

X

X

O

X

X

HTC

X

O

O

X

X

X

LG

X

O

O

X

X

X

Motorola

X

O

X

X

X

X

Nokia

X

X

« Lumia »

X

« Belle »

X

Samsung

X

« Galaxy »

« Omnia »

X

X

« Wave »

Sony Ericsson

X

O

X

X

X

X

RIM Blackberry et Apple utilisent leur propre système d’exploitation mobile dans tous leurs terminaux. Les autres constructeurs proposent des smartphones sous différents OS. Certains ont eu la bonne idée de nommer l’appareil en fonction de son système. Ainsi chez Samsung, les « Galaxy » fonctionnent sous Android, les « Omnia » sous Windows Phone et les « Wave » sous Bada. De même, chez Nokia, les « Lumia » fonctionnent sous Windows Phone et les « Belle »… sous Belle. Les autres fabricants sont moins clairs : seule une lecture attentive de la fiche technique permet de s’y retrouver.