Microsoft Lumia 640 Premières impressions

Microsoft Lumia 640

Premières impressions

Publié le : 21/04/2015 

Microsoft commercialise depuis quelques jours son nouveau smartphone, le Lumia 640. Cet appareil, que son prix de 179 € situe parmi les modèles de moyenne gamme, dispose de solides arguments pour séduire le plus grand nombre. Techniquement respectable (l’héritage de Nokia est perceptible), le Lumia 640 offre aussi un environnement logiciel riche, à la croisée de l’informatique (Outlook, Skype, Office) et de la mobilité (Cortana, Here Maps, Windows Store, etc.). Premières impressions avant notre test en laboratoire.

 

Le Lumia 640 n’est ni le plus fin, ni le plus léger, pas même le plus puissant des smartphones. Dès la prise en main, toutefois, il inspire plutôt confiance. Le smartphone est joli, sa coque en plastique assez élégante ; elle donne en outre accès à la batterie, qu’il est donc possible de changer facilement en cas de défaillance. Quant à l’écran, il est largement à la hauteur de ce qu’on peut attendre d’un appareil vendu 179 € : avec sa diagonale de 5 pouces (12,7 cm) et son affichage 1280 x 720 pixels, il s’avère confortable et assez lumineux. Dommage qu’il soit impossible d’ajuster la luminosité plus finement qu’avec les trois niveaux proposés (faible, moyenne, forte).

Le Lumia 640 est compatible avec les réseaux mobiles 4G, une caractéristique désormais largement répandue. Son processeur, le Qualcomm Snapdragon 1,2 GHz, fait référence sur le marché (les smartphones haut de gamme intègrent un modèle de la même famille, en plus rapide). Il intègre 8 Go de mémoire, mais une fois déduit l’espace occupé par le système d’exploitation et les applications installées par défaut, il n’en reste que la moitié pour l’utilisateur. C’est peu. Heureusement, il est possible d’augmenter le stockage avec une carte mémoire micro-SD. Le Bluetooth dans sa version 4.0 permet de connecter ses différents accessoires (kit mains libres auto, oreillette, casque, bracelet, etc.) en limitant la consommation d’énergie. Ces caractéristiques, on les trouvait déjà intégrées au Nokia Lumia 635, auquel le Lumia 640 succède. Principales différences entre les deux modèles : le capteur photo passe de 5 à 8 Mpx, la mémoire vive est augmentée à 1 Go (contre 512 Mo), et le Lumia 640 intègre la technologie NFC (dont la principale vocation est le paiement sans contact, encore inopérant en France).

Windows Phone 8.1 : une interface riche et intuitive

Année après année, le système d’exploitation mobile de Windows a gagné en fluidité. Microsoft est resté fidèle à son concept initial bâti autour de tuiles dynamiques qui permettent d’accéder rapidement aux fonctions du smartphone. Windows Phone 8.1 s’avère intuitif, contrairement d’ailleurs à la version du logiciel destinée aux PC, que de nombreux utilisateurs ont du mal à s’approprier. Pour corriger le tir, le géant informatique a apporté une série de corrections qui apparaîtront avec Windows 10, dont la sortie est prévue pour cet été pour les ordinateurs et les smartphones (Microsoft a unifié les interfaces des deux familles de produits). Sachez que tous les appareils fonctionnant sous Windows 7/Windows Phone 7 et sous Windows 8/Windows Phone 8 auront droit à une mise à jour gratuite vers la nouvelle version du système.

Pour séduire le grand public et rattraper son retard sur les concurrents Android (le système de Google) et iOS (Apple), Microsoft a ajouté à l’argument prix la profusion logicielle. Le Lumia 640 est livré avec toutes les applications maison habituelles, comme Internet Explorer (pour naviguer sur Internet) ou encore le Windows Store pour télécharger des applications. Windows Phone dispose aussi désormais de son assistant vocal pour piloter son smartphone à la voix (l’équivalent de Siri chez Apple). L’éditeur enrichit son offre avec OneDrive (pour stocker des fichiers dans le cloud), Skype (pour passer des appels voix et vidéo sur Internet) et surtout avec sa suite bureautique Office 365 (Word, Excel, Outlook, Powerpoint). Mais l’utilisateur ne pourra en profiter que pendant un an : Microsoft offre en effet une licence temporaire. Il faudra ensuite débourser 69 € par an pour continuer à utiliser ces services, qui seront toutefois accessibles depuis plusieurs postes (ordinateur, tablette…).

Notez que l’héritage logiciel de Nokia est également perceptible, puisque le Lumia 640 conserve les logiciels de navigation Here Drive + ou encore les applications photo Camera et Carnet de Voyage pour mettre en scène ses photos. Nos tests en laboratoire permettront d’évaluer la qualité de l’appareil photo, mais aussi les performances générales du smartphone, sa sensibilité aux réseaux mobiles ou bien son autonomie. Microsoft annonce plus de 17 heures en communication 3G. 

Notre avis

Sous réserve des résultats de nos tests en laboratoire, le Lumia 640 promet un rapport qualité/prix intéressant. Bizarre que Microsoft ne pousse pas l’argument prix dans ses publicités, car à 179 €, on trouve peu d’équivalent sur le marché. Ceci dit, si votre budget est plus limité, le Nokia Lumia 635 reste une alternative intéressante : il coûte désormais 120 €.

Principales caractéristiques

  • Dimensions : 14,1 x 7,2 x 0,8 cm

  • Poids : 147,9 grammes

  • Écran 5 pouces 1280 x 720 pixels, 294 ppi

  • 8 Go de stockage total, environ 4 Go disponibles

  • Appareil photo 8 Mpx, f/2,2

  • Vidéos 1080p à 30 images par seconde

Test du Lumia 640

Depuis la prise en main de ce smartphone, nous avons testé en laboratoire le Microsoft Lumia 640