Microsoft Lumia 650

Plus beau, plus cher

Publié le : 23/02/2016 

Un an après le lancement du Lumia 640, Microsoft lance son successeur, le Lumia 650. Cette nouvelle version du smartphone apporte quelques améliorations techniques, notamment 16 Go de stockage au lieu de 8 Go. Soucieux d’améliorer la « qualité perçue » de son téléphone, le fabricant s’est surtout contenté de rhabiller l’appareil en troquant la coque tout plastique et les couleurs vives pour une robe fine, plus sobre et cernée de métal. Au passage, une hausse de prix de 50 €.

 

Un an presque jour pour jour après la commercialisation du Lumia 640, Microsoft lance son successeur, le Lumia 650. Ce smartphone à 229 € affiche des caractéristiques correctes. Il fonctionne avec la version mobile de Windows 10, système désormais harmonisé pour les différents appareils (PC, tablette Surface et smartphone). Il est équipé d’un écran de 5 pouces (12,7 cm) de 720 x 1280 pixels, d’un processeur correct cadencé à 1,6 GHz (ARM Cortex-A7), dispose de 1 Go de mémoire vive et d’un capteur photo de 8 Mpx. Seulement voilà, le Lumia 640 possède les mêmes caractéristiques et à son lancement, il était proposé à 179 € (un tarif qui n’a d’ailleurs pas bougé depuis).

 

Plus de mémoire et moins de batterie…

Certes, Microsoft a quand même apporté quelques améliorations à son smartphone moyen de gamme. La mémoire interne, d’abord, passe de 8 à 16 Go. Dans les deux cas, 4 Go environ sont alloués au système. Restent donc respectivement 4 et 12 Go à l’utilisateur pour stocker ses données en interne (extensibles avec une carte micro-SD). Le fabricant a également musclé le capteur photo frontal qui grimpe de 0,9 à 5 Mpx. Mais en ce qui concerne l’appareil photo principal, le capteur stagne à 8 Mpx. Enfin, la technologie de l’écran LCD est modifiée : l’Oled remplace l’IPS. Il y a fort à parier que ce choix technique vise surtout à réduire la consommation de l’écran.

La batterie du Lumia 650 est en effet plus petite que celle du Lumia 640 (2 000 mAh au lieu de 2 500 mAh). Il faut donc logiquement s’attendre à ce que l’autonomie soit inférieure (le Lumia 640 atteignait 19 h 12 en appel et plus de 6 h en navigation Internet 4G). Et ce n’est pas le seul critère que Microsoft a choisi de dégrader. En mode vidéo, le fabricant abandonne par exemple la capture en full HD (1920 x 1080p) et revient à une résolution de 1280 x 720 pixels.

 

… mais un look soigné

Nos tests en laboratoire permettront de déterminer si, tous critères confondus, le Lumia 650 est un meilleur smartphone que son prédécesseur. En attendant, on peut déjà se prononcer sur son style : l’appareil est plus beau ! Traduisez, en langage marketing, qu’il « offre une meilleure qualité perçue à l’utilisateur », comme l’expliquait Olivier Lagréou, responsable marketing produits Microsoft Mobile, lors de la présentation du smartphone à la presse. Oubliées les couleurs vives un peu trop fantaisie et la coque intégrale en plastique : le Lumia 650 arbore fièrement son pourtour en aluminium anodisé et cache ses composants derrière une façade arrière toujours en plastique, certes, mais fin et, surtout, noir ou blanc. Tenez-vous bien, Microsoft a même orienté la découpe de la bordure métallique à 34,8 degrés pour que ce noble matériau soit visible sous tous les angles de vue… Le Lumia 650 est plus classe que le Lumia 640, mais il est aussi plus cher de 50 €. Un écart de prix mérité ? Rien n’est joué. Mais si peu vous importe le look, le plus ancien des deux smartphones affiche, à coup sûr, un bon rapport qualité/prix.