Lactalis Vous avez dit indemnisation ?

Lactalis

Vous avez dit indemnisation ?

Publié le : 18/01/2018 

Face à la consternation et aux critiques quant à la conférence de presse lunaire organisée par Lactalis jeudi dernier, à la pression des consommateurs et des victimes, le PDG de LACTALIS est sorti de sa légendaire claustration, en publiant une interview dans le Journal du Dimanche….

 

Que retenir de cette interview de deux pages sortie bien tardivement, plus de 6 semaines après le début du scandale ? Pas d’explications circonstanciées sur les dysfonctionnements, des assertions quant à l’absence de manquements aux procédures mais aussi des contradictions évidentes entre ses dires et ceux du Ministre quant au retrait opéré en décembre !

Plus que jamais, au vu des nombreuses zones d’ombres du dossier, il est essentiel que toute la lumière soit faite sur les responsabilités, voire les culpabilités des uns et des autres. L’UFC-Que Choisir a déposé plainte pour tromperie à cette fin. Des voix s’élèvent également pour qu’une commission d’enquête parlementaire traite de tous les dysfonctionnements constatés. Nous l’appelons de nos vœux. Mais le volet « enquête » ne doit pas faire oublier ou même reporter aux calendes grecques la question cruciale de l’indemnisation des victimes.

Le PDG a affirmé que le groupe indemnisera toutes les victimes d’un préjudice sans préciser comment celle-ci sera organisée, les préjudices visés, et le recensement des victimes… Bref, rien de concret et de précis sur les modalités de cette indemnisation. Comme le PDG a déclaré dans cette interview qu’il était prêt à discuter avec les associations de consommateurs, nous l’avons pris au mot en demandant dès dimanche publiquement un rendez-vous dans les plus brefs délais pour évoquer cette question cruciale.

La démarche étant restée sans suite, j’ai donc adressé une demande formelle au PDG de Lactalis en lui précisant qu’à défaut, nous serions contraints de recourir à toutes les voies de droit permettant d’obtenir pour les victimes les réparations adéquates. En effet, l’indemnisation des victimes doit être rapide, juste et dissociée des conclusions des enquêtes centrées sur la responsabilité, et qui risquent d’être extrêmement longues… Lundi dernier Lactalis a rencontré les éleveurs, qu’attend-t-il pour faire de même avec les consommateurs ?

 

Alain Bazot

Président de l'UFC - Que Choisir