Chargeurs de smartphones 1 modèle sur 2 dangereux !

Chargeurs de smartphones

1 modèle sur 2 dangereux !

Publié le : 23/01/2020 

Le prix des chargeurs de smartphones s’étale de 1 € à 35 € selon les marques et les vendeurs. Intrigués par ces écarts, nous avons sondé le marché en testant 20 modèles achetés dans différents points de vente, de la Foir’Fouille à E. Leclerc en passant par Darty et les marketplaces (Amazon, Fnac). Les résultats font froid dans le dos.

 

Un chargeur de smartphone est bien moins anodin qu’il n’y paraît. Ce petit boîtier est composé de nombreux éléments électroniques normés exigeant un assemblage rigoureux. La qualité du plastique utilisé est également primordiale. Le tout doit être solide et répondre à un cahier des charges précis, défini par une réglementation stricte (1). Or le prix ridiculement bas de certains modèles permet de douter de leur qualité. Nous avons sondé le marché en testant 20 chargeurs vendus à des prix plutôt accessibles (jusqu’à 15 €). Nous les avons comparés aux chargeurs d’Apple et de Samsung, vendus 25 € et 30 €. Les résultats sont glaçants : seuls 4 modèles se sont révélés conformes à la réglementation en termes de marquage et de sécurité électrique (groupe 1). 5 chargeurs, dont celui d’Apple, présentent des défauts sans gravité (groupe 2). Plus alarmant, 11 des 20 modèles testés présentent de graves manquements, voire sont carrément dangereux (groupes 3 et 4).

Comment nous avons procédé

Nous évaluons la sécurité électrique des chargeurs de smartphones suivant la directive Basse tension et la norme européenne NF EN 60950-1.

Sont soumis au respect de la norme européenne : marquage et instructions, composants, puissance et courant, protection contre les chocs électriques, distance, lignes de fuite et isolation solide, conducteurs et connecteurs, résistance mécanique et, enfin, rigidité diélectrique (contre les courts-circuits).

Groupe 1 - Des chargeurs sûrs

Chargeurs de smartphones - Groupe 1
Sans danger

 Références testées 
● TEKMEE 40.448.254 (La Foir’fouille, 3,99 €)
● ESSENTIEL B 8003310 (Boulanger, 7,99 €)
● HOMDAY X-PERT 370324 (Gifi, 5 €)
● SAMSUNG EP-TA20EWE (32,99 €)

Tension, fréquence, intensité du courant, référence du modèle, nom et adresse du fabricant, marquage CE, recyclage, usage en intérieur, notice explicative claire… ces chargeurs arborent un marquage et une documentation sans faille. Ils ont également passé tous nos tests de sécurité. Preuve qu’il est possible de proposer de bons accessoires à des prix corrects : trois modèles de ce groupe coûtent moins de 8 €.  À 32,99 €, le chargeur Samsung est tout aussi irréprochable, mais beaucoup plus onéreux.

Groupe 2 - Des failles sans gravité

Chargeurs de smartphones - Groupe 2
Sans danger

 Références testées 
● MAXXTER ACT-U1AC2-02V2 (Action, 2,99 €)
● APPLE AR1400 (25 €)
● RE-LOAD RL-CH-W2P0524-R (Action, 3,99 €)
● GOOBAY 73274 (Conrad, 7,99 €. N’est plus vendu)
● SELECLINE 87040/TC3A842A (Auchan, 6,90 €)

Ces chargeurs ne présentent pas de danger mais les fabricants ont négligé leurs obligations de marquage. Aucun n’explique le symbole « double isolation » (appareil de classe 2, sans terre, isolation renforcée sans partie métallique accessible). Plusieurs omettent de préciser que cet accessoire ne s’utilise qu’en intérieur. D’autres n’expliquent pas les symboles apposés. Vous pouvez toutefois vous servir de ces chargeurs sans risque.

Groupe 3 - De graves erreurs de conception

Chargeurs de smartphones - Groupe 3
Ne pas utiliser


 Références testées 
● HOÉ P.K.0504/LY-SA20 (E. Leclerc, 14,90 €)
● TEMIUM 4279441 (Darty, 14,99 €)
● ÉLECTRO DÉPÔT 937554 (6,92 €).

En plus de soucis de marquage, les chargeurs de ce groupe présentent un risque à cause de graves défauts de conception ou de fabrication. Nous avons, par exemple, constaté plusieurs fois une soudure insuffisante des fils conducteurs d’alimentation basse tension sur le circuit imprimé. La norme impose en effet qu’ils soient connectés par deux fixations indépendantes. Sur un chargeur, le câble interne TBTS (très basse tension de sécurité), qui écarte les dangers pour le corps humain en cas de contact et protège les composants, était défaillant. Si vous possédez l’un de ces accessoires, tous trois distribués dans des enseignes connues (E.Leclerc, Darty, Électro dépôt), débarrassez-vous-en au plus vite (dans un point de recyclage !).

Groupe 4 - Carrément dangereux

Chargeurs de smartphones - Groupe 4
Ne pas utiliser - Danger

 Références testées 
● ZINNIAYA XD35704 (ZinFRaya sur Amazon, 0,19 €)
● A1400 (Top4pc sur Fnac, 4,99 €)
● COMOMINGO XD35703 (JKen sur Amazon, 13,99 €)
● COMOMINGO AR-600 (Dailyinfr7shop sur Amazon, 0,99 €)
● JOJA XBA014/YHC 10-67 (Babou, 5 €. Produit retiré de la vente)
● EP-TA20EWE (Little boutik sur Rakuten, 6,95 €. Produit retiré de la vente)
● ATA-U90EWE (APC Store sur Fnac, 2,20 €)
● AR-600 (Minilnthebox, 0,96 €).

Voilà des produits tellement dangereux qu’il est très inquiétant de les trouver sur le marché. Outre les habituelles négligences concernant le marquage (certains ne portent aucune inscription et nous ont été livrés dans un simple plastique transparent), ces chargeurs présentent de graves défauts de conception. Câbles basse tension mal fixés, tension d’isolation insuffisante, absence de protection interne contre les surcharges et les courts-circuits… Les risques de départs de feu sont réels. D’autant que plusieurs de ces modèles n’ont pas non plus résisté au test diélectrique et que les écarts minimaux entre les composants ne sont pas respectés (distances dans l’air et lignes de fuite), ce qui prouve – en clair – qu’ils sont mal isolés. Nous avons observé des arcs électriques aussi impressionnants qu’effrayants. Cerise sur le gâteau, ces accessoires sont souvent très fragiles : la moitié a cassé lors de notre test de chute à 1 mètre.

L'avis de l’expert

Vincent Erpelding

Vincent Erpelding, notre spécialiste téléphonie

« Un florilège d’erreurs grotesques »

« C’est l’hécatombe avec 4 chargeurs conformes sur 20 testés ! Et il ne s’agit pas d’une question de prix. Tekmee, vendu moins de 4 € à La Foir’fouille, passe les tests et respecte le marquage réglementaire, alors qu’un modèle acheté 13,99 € sur la marketplace d’Amazon se révèle très dangereux. Condensateur avec isolation insuffisante, absence de protection contre les surcharges ou les courts-circuits…, c’est un florilège d’erreurs grotesques ! Et graves : en plus d’endommager votre smartphone, vous risquez de vous électrocuter ou de causer un départ de feu. »

(1) Directives Basse tension (2014/35/UE), Compatibilité électromagnétique (2014/30/UE) et norme européenne correspondante (EN60950-1, qui sera remplacée en décembre 2020 par une autre, la norme EN62368-1).

Camille Gruhier

Vincent Erpelding

Rédacteur technique