Kia Soul EV

Premières impressions

Publié le : 29/09/2014 

Quitte à rouler autrement, roulez différemment ! Tel est le credo du nouveau Kia Soul EV électrique avec une motorisation et un look particuliers. Mais le côté ludique de ce monospace électrique ne rime pas toujours avec pratique.

 

ouverture

Test de la Kia Soul EV électrique

Depuis la mise en ligne de cette première impression, nous avons testé sur circuit la Kia Soul EV électrique.

Si nous sommes encore loin des 10 % de ventes de voitures électriques en France espérés par les constructeurs (le marché se situe plutôt aux alentours des 3 %), les propositions sont de plus en plus nombreuses. Après les récentes e-Golf et Golf GTE (une 100 % électrique et une hybride rechargeable) ou même le Mitsubishi Outlander PHEV (une électrique avec prolongateur d’autonomie), la motorisation électrique fait feu de tout bois et apparaît sous toutes les formes. Avec le Soul EV, Kia propose un modèle 100 % électrique original qui offre un style unique, à l’instar du nouveau Citroën C4 Cactus, dans le segment des monospaces.

 

Qualité de vie à bord

photo 1
Des matériaux de qualité pour une voiture de ce segment.

Construit sur une base de Kia Soul de deuxième génération (commercialisé depuis le début de l’année), la version EV possède des effets de style particuliers comme son toit de couleur différente de celle de la carrosserie et des jantes spécifiques. Mais c’est surtout à l’intérieur que l’on remarquera des différences par rapport aux autres versions de la gamme. Les matériaux y sont en effet de meilleure qualité et possèdent un rembourrage appréciable que l’on ne rencontre pas sur toutes les voitures de ce segment, comme sur le Renault Captur par exemple.

photo 2
Le volant truffé de boutons.
Les informations délivrées par l’ordinateur de bord sont, logiquement, spécifiques et rassurent le conducteur sur l’autonomie dont il dispose. À tout moment, il est possible de connaître la consommation électrique en cours et de visualiser la distance parcourable. Ce qui limite le stress de la panne sèche. Cet affichage se fait sur un écran tactile de 7 pouces très lisible et ergonomique. Dommage que ce ne soit pas le cas pour les commandes placées sur le volant. Ce dernier est en effet truffé de boutons dont il est difficile de mémoriser les fonctions rapidement.

Le Kia Soul EV est équipé de série d'un système de navigation avec cartographie Europe. Comme pour tous les nouveaux modèles Kia, il bénéficie de 7 ans de mise à jour gratuite de la cartographie. Un vrai plus quand on sait que le système indique aussi les stations de charge les plus proches : une information qui doit en effet être mise à jour régulièrement pour être pertinente.

À l’avant les passagers voyagent à l’aise. À l’arrière c’est un peu moins vrai lorsque trois occupants prennent place. Ils disposent néanmoins d’assez de place pour loger leurs jambes. Dommage que les espaces de rangement soient peu nombreux car le coffre, de taille modérée, ne permettra pas d’emporter beaucoup de choses. Et même lorsque la banquette est rabattue, le chargement reste délicat car il n’y a pas de plancher plat. La faute à la présence des batteries sous la banquette arrière.

 

Au volant

Comme pour toutes les motorisations électriques, les accélérations sont assez vives et très agréables car elles se font sans aucun bruit ni vibration. Un vrai bonheur en ville ! Le Kia Soul EV possède deux modes de fonctionnement : standard ou EV. Dans ce dernier cas, les performances sont limitées afin de préserver l’autonomie. De même, la puissance du système de chauffage/climatisation est réduite. Ce dernier dispositif est d’ailleurs tout à fait innovant puisqu’il utilise une pompe à chaleur qui exploite la chaleur dégagée par les différents organes électriques pour réchauffer plus vite l’habitacle, tout en réduisant la consommation électrique. Le chauffeur dispose même d’une ventilation individuelle, une première, qui limite le flux d’air dans sa seule direction. En réduisant ainsi la ventilation de l’habitacle, on minimise la consommation électrique. Enfin, un système double flux, comme pour ceux des maisons individuelles, permet de réchauffer ou de refroidir l’air qui entre dans l’habitacle en utilisant l’air qui en sort. Autant de fonctions qui permettent au constructeur d’annoncer, selon le cycle NEDC, une autonomie de 200 km.

photo 3
À gauche, la pompe à chaleur et son lot de tuyaux !

Pour notre prise en main, nous avons parcouru 70 kilomètres et l’ordinateur de bord indiquait la possibilité d’en réaliser encore 122 (avec une charge restante à 73 %). La promesse semble donc être tenue. Nous n’avons pourtant pas ménagé la voiture sur un trajet varié, en ville et sur autoroute, avec de nombreuses accélérations.

Le Soul EV dispose par ailleurs d’une très bonne tenue de route et d’un excellent freinage. Ce dernier peut d’ailleurs être amplifié grâce à la position « B » (break) du levier de vitesses dont la forte récupération d’énergie assure un vif ralentissement du véhicule. Les suspensions particulières de cette version électrique permettent de compenser le surpoids dû à la présence des batteries et offrent un bon comportement routier. À noter la possibilité de modifier le niveau d’assistance de direction selon trois modes (normal, confort ou sport) qui détermineront ensuite l’effort à appliquer au volant. Ce dispositif semble toutefois un peu gadget et un système automatique modifiant l’assistance en fonction de la vitesse aurait été plus simple. On risque en effet d’oublier de changer le mode d’assistance au moment d’effectuer une manœuvre. Ce serait d’autant plus dommage de « forcer » sur la direction alors que la visibilité est déjà moyenne vers l’arrière. Heureusement que la caméra de recul (avec radars – un peu trop sensibles – à l’avant) veille au grain.

photo 4
Le Kia Soul EV dispose de deux prises de recharge.

Sécurité

Si le nouveau Kia Soul n’a pas encore passé l’épreuve du crash test de l’Euro NCAP, rappelons que la précédente génération avait obtenu 5 étoiles. Mais le nouveau protocole en place depuis le début de l’année devrait rendre la tâche plus difficile à cette nouvelle mouture. Son équipement de sécurité est relativement standard et correspond à ce que l’on rencontre sur les véhicules modernes. La présence des batteries sous le plancher et leur poids important ont toutefois amené le constructeur coréen à revoir sa copie en termes de rigidité de la caisse et à renforcer cette dernière par rapport à celle d’un modèle thermique.

fermeture

 

Le Kia Soul EV en résumé

Mieux fini que les modèles à moteur thermique, le Kia Soul EV est agréable à vivre et à conduire. Son moteur électrique, comme pour ses concurrents, est très agréable et performant. Avec 200 km d’autonomie, quasiment vérifiés lors de notre prise en main, il est l’un des plus compétitifs des modèles électriques disponibles sur le marché. Son prix reste un peu élevé (35 290 ou 36 790 €, hors bonus écologique) mais sa garantie de 7 ans, batteries comprises, est un atout non négligeable qui aide à faire passer la pilule.

 

Les +

Garantie 7 ans, batteries incluses

Confort

Habitabilité

Style original

 

Les -

Volume de chargement

Visibilité

Ergonomie perfectible

Prix