Citroën DS3 Cabrio

Premières impressions

Publié le : 04/02/2013 

Séduisante, performante et agréable à conduire, la DS3 Cabrio de Citroën remplit son contrat de cabriolet sympathique. Pour le côté pratique, il ne faudra pas être trop exigeant.

 

Citröen DS3 Cabrio

Avec la version cabriolet de la citadine DS3, Citroën propose une voiture originale et prouve que la recette du « DS style » fait très bien son effet. Héritant des gènes de la berline dont elle est issue, la DS3 Cabrio ne laisse en effet pas indifférent. Mais, autant le dire tout de suite, cette nouvelle venue ne satisfera que ceux qui attachent de l'importance au style et mettent de côté l'aspect pratique de l'automobile : manque de visibilité vers l'arrière, accès au coffre délicat et amortissement ferme sont des éléments à prendre en compte.

Qualité de vie à bord

L'habitacle de la DS3 Cabrio ne change quasiment pas par rapport à celui de la berline. Bien fini, avec des matériaux de qualité, il reçoit juste de légères  modifications. L'implantation de la capote impose par exemple la mise en place d'un revêtement particulier tout autour du pavillon. De même, le plafonnier central est désormais doté d'une lumière blanche, ainsi que l'éclairage des compteurs. On retrouve la qualité de fabrication générale de la berline jusque dans la réalisation de la capote. Cette dernière est composée de trois couches de tissus différents et contient des baleines pour une meilleure tenue. Sur la route, même à vitesse élevée, la DS3 Cabrio n'est pas plus bruyante que la DS3 classique.

La capote est à commande électrique via un bouton à impulsion qui peut officier jusqu'à 120 km/h. Un avantage sur les concurrentes comme la Fiat 500 C. En effet, si on roule décapoté à l’approche d'un tunnel, ou s'il commence à pleuvoir, une simple pression permettra d'isoler l'habitacle en un peu plus de 8 secondes (16 secondes lorsque la capote est totalement repliée). Nous avons apprécié la présence d’un déflecteur d’air, qui est lui à manipuler à la main, destiné à éviter les remous et les bruits d’air lorsqu’on roule découvert. Ce déflecteur devra en outre être déplié tout le temps s'il y a des passagers à l'arrière, sans quoi ils seront certains d'être complètement décoiffés à l'arrivée.

Citröen DS3 Cabrio capote
Capote ouverte partiellement... et complètement.

Citröen DS3 Cabrio coffre
Un accès au coffre vraiment peu pratique.
L’autre particularité de la DS3 Cabrio est de disposer d’un volume de coffre intéressant de 245 litres. Un chiffre à comparer aux 175 litres de la Fiat 500 C et aux 130 litres de la Mini Cabriolet. Son ouverture particulière autorise un accès dans quasiment toutes les situations, même lorsqu'une voiture est garée un peu trop près. Dommage que son accès soit aussi étriqué ! Et, à notre question sur la forme peu pratique de l'ouverture du coffre, nous devrons nous contenter d'une réponse pour le moins cocasse : « Il est possible de placer des grosses valises dans le coffre depuis l'habitacle en rabattant les dossiers arrière. » Certes ! Mais, quid du côté pratique de l'affaire ?

Côté équipements, la DS3 Cabrio est moyennement dotée dans sa version de base. Il est en effet dommage que les connexions pour accessoires (prise jack, USB et Bluetooth) soient en option (300 €), tout comme le GPS dernier cri eMyWay qui est proposé, lui, à 1 600 € !

Au volant

Sur la route, la DS3 Cabrio dotée du plus puissant des moteurs de la gamme (un 1.6 THP de 155 ch), s'est montrée des plus performantes. Aucun souci de relance, des accélérations appréciables... tout en restant relativement sobre : 7,8 l/100 km en moyenne sur un parcours varié de routes montagneuses et urbaines puis d’autoroutes. En adoptant une conduite plus souple que celle que nous avons pratiquée lors de notre prise en main, il est clair qu’il sera même possible de faire baisser l’appétit du moteur. Ce dernier est couplé d’une boîte à 6 rapports également performante et agréable à l’usage grâce à  ses vitesses bien étagées et sa commande directe et précise. Un regret avec l'absence au catalogue d'une boîte de vitesses à double embrayage. Il serait d'ailleurs temps que Citroën se décide à adopter cette solution aussi pratique que confortable à l'usage et que d’autres constructeurs, comme Volkswagen, le précurseur en la matière, Ford ou Renault proposent.

La DS3 Cabrio s'est toutefois montrée agile et confortable sur tous les types de revêtements, même si, sur des raccords un peu brutaux, les suspensions s'avèrent dures. L’amortissement assez ferme, qui profite à la tenue de route, transmet en effet assez facilement les défauts de la route aux occupants. Mais cela va avec le tempérament sportif de la voiture. Sur les routes sinueuses, le comportement routier de la voiture s’est avéré très sain. L’absence de toit ne grève en rien la rigidité de la caisse. Il est alors impossible de trouver une différence de comportement entre la DS3 Cabrio et la DS3. En ville, il faudra être assez vigilant car les manœuvres demanderont une certaine habitude faute d’une visibilité arrière suffisante. La taille de la lunette arrière est en effet amputée par l’ajout d’un tissu destiné à l’étanchéité. À noter que toutes les voitures subissent, en sortie de chaîne, un test draconien d’étanchéité. La visibilité arrière devient même médiocre lorsque la capote est abaissée au maximum. Mieux vaut refermer la capote avant de reculer pour éviter les dégâts. Les feux arrière, d'une nouvelle technologie à LED dite 3D et dont l'effet visuel est très réussi, risquent d’être très chers à remplacer.

Citröen DS3 Cabrio visibilité arrière
La visibilité arrière très réduite.

Sécurité

La DS3 Cabrio a demandé un peu plus de deux ans de développement et possède tous les dispositifs de sécurité d’une voiture moderne. Dès le premier niveau de finition, Chic, elle possède l’ABS, l’amplificateur de freinage d’urgence, l’ESP, 6 airbags, l’aide au stationnement arrière (indispensable !), l’ordinateur de bord… En outre, pour conserver une rigidité de caisse comparable à celle de la berline, les ingénieurs de Citroën ont ajouté des renforts de structure autour de l’espace coffre.

 

La DS3 Cabrio remplit parfaitement son rôle de voiture ludique, affichant un style marqué tout en conservant les qualités de la berline DS3. Le choix d'une telle voiture se fait en connaissance de cause et doit obligatoirement faire l'impasse sur certains côtés pratiques des citadines traditionnelles. Proposée à partir de 18 800 € (avec le moteur VTi 82 ch), soit 3 000 € de plus que la DS3 équivalente, la DS3 Cabrio est un peu plus chère qu’une Fiat 500 C qui débute à 18 300 € (500 C Lounge 0.9 8v 85 ch TwinAir) mais moins qu’une Mini One Cabrio 98 ch qui débute à 20 790 €. Mais elle offre un meilleur espace habitable avec 5 vraies places et un coffre plus volumineux.

La ligne DS, source de profits pour Citroën

Avec 20 % des ventes de Citroën réalisées en France, tous modèles confondus, la ligne DS de Citroën est un véritable succès pour le constructeur. Jouant la carte de l'originalité, de la personnalisation et de la qualité, les DS3, DS4 et DS5 ont en effet permis à Citroën d'écouler plus de 300 000 voitures depuis mars 2010, date d'apparition de la première de la famille (la DS3). Cerise sur le gâteau pour le constructeur, les clients n'hésitent pas à mettre la main à la poche et commandent souvent des options supplémentaires. Pour preuve, la DS3 moyenne est vendue environ 3 000 € de plus que la « classique » C3. Idem pour la DS4 dont le prix de vente est supérieur de 4 000 € à celui de la C4. La DS5 creuse l'écart avec une différence de plus de 5 000 € par rapport à la C5. De quoi motiver Citroën qui ne compte pas s'arrêter en si bon chemin puisque se sont bientôt 3 nouvelles voitures signées DS qui seront commercialisées. On attend notamment un modèle SUV conçu avec la nouvelle plate-forme du groupe PSA et une voiture du segment supérieur.

La Citroën DS3 Cabrio en résumé

Si elle conserve indéniablement la ligne de la Citroën DS3 dont elle est issue, la DS3 Cabrio possède un charme qui lui est propre. Mais cette version découvrable demandera des sacrifices, notamment sur l’accès au coffre. Comme pour la version berline, ce cabriolet peut être personnalisé à souhait grâce à de nombreuses options, couleurs et motifs du dessin de la capote disponibles.

 

Les Citroën DS3 Cabrio testées par Que Choisir

Pas de test de ce modèle

 

Les anciennes Citroën DS3 testées par Que Choisir

Citroën DS3 VTi 95 Airdream

Citroën DS3 HDi 90 FAP 99g Airdream

 

Les +

Ligne

Agrément de conduite

Tenue de route

Manœuvrabilité de la capote

Qualité de fabrication

 

Les –

Accès aux bagages

Visibilité vers l’arrière

Prix de rechange des feux arrière

Citröen DS3 Cabrio arrière