Smartphones LG G4c et G4s

Premières impressions

Publié le : 28/08/2015 

Quelques mois après le lancement du G4, LG a lancé coup sur coup deux versions allégées de son smartphone vedette. Le G4c, lancé en juin, et le G4s présentent de nombreux points communs. Tous deux offrent notamment un design très proche du G4, un espace de stockage réduit (8 Go au total, 3 Go pour l’utilisateur) et un capteur photo de 8 Mpx. Mais quelques différences techniques (résolution de l’écran, processeur, mémoire vive) les distinguent, d’où une différence de prix : 250 € pour le G4c et 300 € pour le G4s. Premières impressions avant nos tests en laboratoire. 

 

LG
Plus qu’un air de famille

Les G4c et G4s reprennent les lignes du G4 et le signe distinctif des smartphones LG : des boutons volume et home placés sur la coque arrière, et non sur la tranche de l’appareil. Les différences entre les deux nouveaux appareils sont subtiles, négligeables même. La plus importante concerne l’écran, dont la diagonale diffère de 0,2 pouces (soit 5 mm). L’écran du G4c atteint ainsi 5 pouces (12,7 cm), celui du G4s 5,2 pouces (13,2 cm) quand la diagonale du G4 est de 5,5 pouces (14 cm).

La coque arrière en plastique reprend le motif à losange initié sur le G4 (ce dernier étant aussi proposé en version cuir, haut de gamme oblige). Bon point pour LG, malgré la tendance actuelle qui va aux appareils monocoques, LG s’astreint à proposer des batteries amovibles. La coque plastique cache un modèle 2 210 mAh pour le G4c et 2 540 mAh pour le G4s, qui devrait donc proposer une autonomie un peu plus limitée. Nos tests en laboratoire permettront d’évaluer ce point, entre autres performances.  

 

Logiquement moins musclés

LG G4c et G4s sont des smartphones nettement moins évolués que le G4 qui les a inspirés. L’absence de puce de chargement sans fil, de port micro-HDMI (1), de baromètre, de gyroscope parmi les capteurs, ou encore de revêtement antirayure sur l’écran constitue autant d’indices qui prouvent qu’il s’agit d’appareils de gamme moyenne. Leur prix, respectivement 250 et 300 € contre 550 € pour le G4 (et même 650 € à sa sortie, en juin dernier), le confirme. En outre, leur mémoire interne est limitée à 8 Go, dont à peine plus de 3 Go pour les données de l’utilisateur une fois déduit l’espace occupé par le système (21,5 Go sur 32 Go pour le G4). Autant dire que si vous avez l’habitude de télécharger des applications mobiles ou de prendre des photos et des vidéos, vous serez rapidement à l’étroit. Il faudra donc investir dans une carte micro-SD (comptez 15 € environ pour un modèle 32 Go).

Le capteur des G4c et G4s est limité à 8 Mpx, ce qui peut s’avérer suffisant si l’appareil photo est harmonieusement conçu dans son ensemble (composants et logiciels). L’iPhone 6 d’Apple a bien récolté un bon résultat pour la qualité de son appareil 8 Mpx lors de nos tests. Malheureusement, l’enthousiasme retombe pour les deux smartphones de LG, décevants. Le G4s promet toutefois des photos plus nettes que le G4c grâce à l’autofocus laser hérité du G4. Il permet notamment d’éviter les pré-flashs lorsque la luminosité ambiante est faible.

Les G4c et G4s prouvent néanmoins que certains critères réservés au haut de gamme il y a peu figurent désormais parmi les incontournables même sur des smartphones de base. Ainsi en va-t-il de la 4G, du NFC (même si les usages sont encore restreints), du Bluetooth à la norme 4.1 (qui permet de connecter ses accessoires sans vider sa batterie) ou encore de l’intégration de la dernière version logicielle d’Android (5.0 Lollipop).

 

Confortables à l’usage

Ces deux smartphones sont aussi équipés de processeurs moins puissants et de moins de mémoire vive (2). Ces paramètres influent sur la réactivité globale du smartphone et sa capacité à gérer plusieurs tâches simultanément. À l’usage, nous n’avons pas rencontré de problème particulier, que ce soit en lecture de vidéo haute définition (720p sur le G4c et 1080p sur le G4s) sur Youtube (3), en navigation Internet, se repérer dans Google Maps ou pour jouer à quelques jeux vidéo téléchargés dans la boutique d’applications en ligne Google Play Store. Notez que le G4s s’est quand même avéré globalement plus rapide.

jeux vidéos
Pas de problème pour regarder des vidéos ou jouer à des jeux vidéo. Ici CSR Racing sur le LG G4s.

Notre avis

À première vue, ces appareils s’avèrent plutôt agréables et ne présentent pas de défaut majeur. Nos tests labo rendront bientôt leur verdict. On s’interroge toutefois sur l’intérêt de lancer deux modèles si proches. D’autant qu’ils sont un peu chers (250 et 300 €). Trop chers au goût du marché d’ailleurs : les promotions sur ces modèles fleurissent déjà sur Internet.

(1) Un adaptateur « slimport », vendu entre 10 et 40 €, est nécessaire pour connecter le smartphone au port HDMI de son téléviseur.

(2) Processeur/mémoire vive

• LG G4s : 1,5 GHz/1,5 Go

• LG G4c : 1,2 GHz/1 Go

• LG G4 : 1,8 GHz/3 Go

(3) Youtube adapte la définition maximale proposée à l’appareil sur lequel la vidéo est lue, soit 720p sur le G4c et 1080p sur le G4s.