Téléphonie mobile

Quel gros forfait choisir ?

Publié le : 21/09/2015 

À l’instar de Free, qui vient de faire passer le plafond de données de son forfait mobile de 20 à 50 gigaoctets (Go), la plupart des opérateurs cherchent à séduire les gros utilisateurs de data. Même si l’argument est avant tout d’ordre « publicitaire » (afficher 50 Go est plus vendeur qu’en inclure 3 ou 5), bénéficier d’un grand réservoir de données permet de surfer sans risquer de voir son débit réduit avant la fin du mois. Mais attention : derrière les promesses, tous les forfaits ne se valent pas.

 

logos

Vous passez votre temps à regarder la télévision, à écouter de la musique en streaming, à télécharger des applications ou à surfer en 4G sur votre smartphone ? Peut-être même utilisez-vous votre téléphone en mode modem pour profiter de sa connexion Internet sur votre ordinateur portable ou votre tablette ? À moins que vous ne vous en serviez pour téléphoner en VoIP (avec Skype ou autres) à l’autre bout du monde ? Pour ne pas risquer la panne sèche, il vous faut un forfait riche en data. Ça tombe bien, les opérateurs intègrent de plus en plus à leur gamme des formules incluant, outre les appels, les SMS et les MMS en illimité, jusqu’à 50 gigaoctets de données par mois. Mais que valent ces forfaits ? Tiennent-ils réellement leurs promesses ? Et surtout, faut-il se fier à ces plafonds ? Nous avons sélectionné et étudié plusieurs de ces forfaits XXL en vigueur en septembre 2015.

 

Le forfait 50 Go de Free Mobile

Soucieux d’apparaître comme l’opérateur le plus généreux, Free Mobile inclut désormais 50 Go de données par mois dans son forfait illimité (contre 20 auparavant). Mais attention, cette cagnotte n’est accessible qu’à ceux qui détiennent un smartphone 4G dans des zones couvertes en 4G par Free. Or, malgré une certaine accélération, Free reste en retard en matière de déploiement de la 4G. La plupart des utilisateurs devront donc se contenter de 20 Go (à condition d’avoir un terminal 4G), voire de seulement 3 Go pour ceux possédant un smartphone 3G (débit réduit au-delà). Qui plus est, au-delà de la 4G, le réseau de Free a toujours des soucis de performance. Malgré tout, à seulement 19,99 € par mois (15,99 € pour les détenteurs d’une Freebox), le forfait Free offre sans aucun doute l’un des meilleurs rapports qualité-prix du marché. En plus, il est sans engagement et inclut de nombreux appels et SMS vers et depuis l’étranger (1).

 

Le forfait Power 40 Go de SFR

SFR fait surtout preuve de générosité à l’égard de ses clients Fibre. Le forfait Power 40 Go vendu en ce moment à 25,99 €/mois pendant 1 an (puis 35,99 €/mois avec 1 mois offert en cas de souscription en ligne, pour un engagement de 12 mois) n’est accessible qu’aux personnes ayant souscrit une offre Fibre chez SFR. Pour les autres clients, le plafond est fixé à 20 Go/mois, ce qui est déjà conséquent. Il inclut les appels illimités vers la France métropolitaine et les DOM, la possibilité de profiter de son forfait 15 jours chaque année depuis l’Europe et les DOM, un extra au choix (parmi les abonnements à iCoyote, Napster, Canal Play…) ainsi que le multisurf (possibilité de profiter de son forfait depuis plusieurs cartes SIM).

SFR propose aussi un forfait Red by SFR 20 Go sans engagement à 25,99 € par mois avec appels/SMS/MMS illimités vers les fixes de 52 destinations et les fixes et mobiles d’Amérique du Nord et des DOM, ainsi que les SMS illimités et 5 Go/an inclus depuis l’Europe et les DOM. Mais là aussi, pour en profiter, il faut être client Fibre SFR (plafond à 5 Go pour les autres clients).

 

Le forfait Modulo de Prixtel (jusqu’à 6 Go)

Le prix du forfait adaptable de Prixtel varie désormais en fonction de la consommation de données. Pour 6 Go de données dépensés dans le mois, il vous en coûtera 19 €. Et si, le mois suivant, vous consommez moins de 3 Go, la facture sera de 14 €, appels/SMS/MMS inclus (réseau 4G de SFR). Dans les deux cas, vous bénéficierez aussi des appels illimités vers les fixes en Europe et vers les fixes et mobiles d’Amérique du Nord et des DOM.

 

Le forfait 5 Go de Sosh

Pour profiter de la qualité et de la couverture du réseau d’Orange (75 % de la population en 4G), il faut se tourner vers Sosh. Pour 24,99 € par mois, la filiale low-cost d’Orange propose un forfait sans engagement incluant 5 Go de données par mois auxquels s’ajoutent 5 Go/an depuis l’Europe et les DOM. Appeler gratuitement vers et depuis l’étranger est aussi possible à condition de passer par l’application « maison », baptisée Libon.

 

Le forfait Woot 5 Go d’NRJ Mobile

L’opérateur propose de composer soi-même son forfait. Avec tous les curseurs au maximum, vous bénéficiez d’une offre 4G (réseau SFR) intéressante incluant appels/SMS/MMS illimités et 5 Go de données pour 20,99 €/mois, le tout sans engagement ni mobile. Simple et efficace.

 

Les autres opérateurs ne sont pas dans la course

Bouygues Télécom propose bien un forfait B&You de 40 Go, mais il le facture 69,99 €/mois (sans engagement et sans téléphone). Même s’il inclut les appels et les data depuis l’Europe, le prix reste prohibitif. Pour trouver un forfait à un tarif raisonnable chez Bouygues, il faut se contenter de 3 Go, ce qui n’est déjà pas si mal. Pour 19,99 €/mois, vous bénéficiez des appels inclus vers les fixes de 120 destinations (un record). Si vous êtes amené à vous connecter à Internet depuis d’autres pays de l’UE, le forfait 5 Go à 29,99 € peut être une bonne solution. En plus, vous profiterez de l’un des réseaux 4G les plus développés. 

Orange compte sur son forfait Origami Play 8 Go à 39,99 €/mois, sans téléphone et avec un engagement de 12 mois, pour séduire les gros consommateurs. Trop cher, même s’il inclut les appels, SMS et MMS vers les DOM, les appels vers les fixes de plus de 100 destinations et les appels vers les mobiles des USA et du Canada.

Chez La Poste Mobile, il faut forcément acheter un mobile neuf pour souscrire le forfait 4G 5 Go à 39,99 €/mois (1 heure vers l’international incluse). Pour une offre sans mobile et sans engagement, il faut se contenter du forfait 3 Go vendu au prix attractif de 18,99 €/mois, appels et SMS vers les DOM inclus.

De l’utilité de dizaines de gigaoctets

Disposer de 40 ou 50 Go de données par mois, c’est bien, mais est-ce vraiment utile ? Dans la pratique, en effet, 5 ou 6 Go permettent déjà à la très grande majorité d’utilisateurs de profiter largement de leur smartphone. Un conseil : avant de choisir un forfait, évaluez votre consommation mensuelle d’Internet mobile avec notre calculateur de data. Vous constaterez peut-être que vous n’avez pas forcément besoin d’autant de gigaoctets, et vous pourrez vous tourner vers d’autres formules.

(1) Forfait Free mobile :

  • appels illimités vers les fixes de 100 destinations ;

  • appels illimités vers les mobiles des États-Unis, Canada, Alaska, Hawaï, Chine et DOM ;

  • SMS illimités depuis la France métropolitaine vers les DOM ;

  • SMS illimités depuis l’Europe et les DOM vers les opérateurs mobiles français ;

  • appels/SMS/MMS illimités et Internet jusqu’à 3 Go depuis une trentaine de pays pendant 35 jours par an.