Anticalcaire Quand utiliser Calgon ?

Anticalcaire

Quand utiliser Calgon ?

Publié le : 21/02/2014 

Ce qu'il faut retenir sur l'anticalcaire Calgon.

 

Vous lavez avec de la lessive liquide

Calgon est inutile, même si l’eau est moyennement dure, et peu utile avec une eau dure ou très dure.

Vous lavez avec de la lessive en poudre

 Tout dépend de la dureté de votre eau. Calgon est parfaitement inutile avec une eau douce, et peu utile avec une eau de dureté moyenne. Calgon est en revanche utile si l’eau est dure (à partir de 30 °f) et même très utile si elle est très dure. À l’issue de notre cycle de lavages avec une eau à 40 °f, les dépôts de calcaire étaient plus importants sur la résistance ayant fonctionné sans Calgon et des résidus ­commençaient à s’incruster dans le calcaire, ce qui traduit un début d’entartrage et d’encrassement. Le phénomène ne peut que s’accentuer au fil des lavages, l’emploi de Calgon présente un intérêt certain dans ce cas. D’ailleurs, la résistance ayant fonctionné avec Calgon avait moins de dépôts de calcaire que l’autre au bout des 150 lavages, et on n’y trouvait pas de traces de résidus, c’est le signe que le processus d’entartrage était plus limité.

Comment connaître la dureté de votre eau ?

Ce n’est pas parce qu’un département est classé dans la catégorie eau dure ou eau douce sur notre carte que toutes les communes sont logées à la même enseigne. Tout dépend de l’origine de l’eau qui alimente le lieu d’habitation, eau douce et eau très dure peuvent cohabiter dans un même secteur géographique. En règle générale, les eaux d’origine ­superficielle sont douces, tandis que les nappes souterraines situées dans des massifs calcaires produisent une eau dure, donc chargée en calcium et en magnésium, ce qui est excellent pour la santé mais peut poser des problèmes d’entartrage. Pour connaître la dureté de l’eau de son domicile, Que Choisir recommande de relire sa facture. Si la ligne intitulée « dureté » ou « titre hydrotimétrique » y figure, c’est parfait. Sinon, on peut consulter les données de sa commune sur le site www.sante.gouv.fr/resultats-du-controle-sanitaire-de-la-qualite-de-l-eau-potable.html. Le paramètre dureté y est souvent mentionné, mais ce n’est pas systématique. Le plus sûr, c’est de demander l’information à sa mairie.

Que faire pour limiter le tartre quand l’eau est dure ?

Dans le lave-linge

  • Privilégiez les lavages à basse température, 30 et 40 °C. Il faut renoncer aux ­programmes à 60 et 90 °C.

  • Évitez de surdoser la lessive.

  • Réservez la lessive en poudre aux teintes claires et utilisez de la lessive liquide pour les couleurs.

  • Faites tourner à vide la machine avec du vinaigre blanc de temps en temps, c’est moins cher que d’utiliser un anticalcaire à chaque lavage.

Bon à savoir. Nettoyer régulièrement le filtre n’a pas d’incidence sur le calcaire mais c’est utile pour le bon fonctionnement du lave-linge. De même, laisser la porte d’accès au tambour ouverte permet d’éviter les moisissures et les mauvaises odeurs.

Dans les autres équipements

  • Détartrer les appareils ménagers plusieurs fois par an est indispensable. Vous pouvez vous servir d’un produit détartrant mais le vinaigre blanc, bon marché, est efficace.

  • Vous pouvez démonter les joints de robinet et les mettre à tremper dans du vinaigre d’alcool blanc pour dissoudre le tartre.

  • Réglez la température de l’eau chaude sanitaire à un peu plus de 55 °C, pour détruire les bactéries, mais surtout pas à plus de 60 °C, l’entartrage des canalisations est beaucoup plus rapide.

Consultez les résultats de notre test labo : Faut-il utiliser Calgon ?

Élisabeth Chesnais

Contacter l’auteur(e)

Mélanie Marchais

Rédactrice technique