Nokia 1520

Prise en main

Publié le : 26/01/2014 

Depuis que Samsung a lancé son premier Galaxy Note, en 2011, les phablettes – ces appareils à mi-chemin entre smartphone et tablette tactile – se multiplient. Samsung en est à sa troisième version (Galaxy Note 3), et la plupart des fabricants proposent leurs propres modèles (HTC One Max, LG G2, Sony Xperia Z Ultra, Wiko Darkside, etc.). Nokia manquait à la liste, voilà le vide comblé. Le Finlandais présente le Nokia 1520, commercialisé depuis quelques semaines et actuellement testé en laboratoire. Premières impressions avant les résultats de notre test.

 

 

Nokia Lumia 1520 vs Iphone 5S
Écran de 6 pouces, 162,8 × 85,4 × 8,7 mm, 209 grammes. Le Nokia 1520, à gauche, est imposant. À droite, l’iPhone 5S.

Difficile de reprocher au Nokia 1520 d’être lourd et encombrant : il s’agit d’une phablette, qui par définition affiche  un écran de plus de 5 pouces de diagonale. Nokia se saisit franchement du concept, puisque celui du 1520 atteint même 6 pouces, plus de 15 cm ! Il s’en fallait de peu pour que l’appareil rejoigne franchement la famille des petites tablettes tactiles, qui commence à 7 pouces. Opter pour un Nokia 1520, c’est accepter un appareil imposant dans son trousseau d’affaires quotidiennes. Téléphoner avec n’est pas spécialement confortable, mieux vaut privilégier le kit mains libres (qui sera aussi plus discret). Et le manier avec une seule main n’est pas évident, il est trop grand.

Un tel écran offre aussi des avantages. Regarder un film, naviguer sur Internet, flâner dans la boutique d’applications et même, tout simplement, traverser les menus ou rédiger un message : tout est plus agréable sur un écran XXL. D’autant que celui du Nokia 1520 est en haute définition (Full HD 1920 × 1080 pixels), lumineux et bien contrasté.

 

Ecran Nokia Lumia 1520
Un grand écran s’avère très confortable, notamment pour les usages multimédias.

Esthétiquement, le 1520 s’inscrit dans la lignée des Lumia haut de gamme avec son format monobloc, sa coque en polycarbonate et ses finitions soignées. Il s’agit de la première phablette fonctionnant sous Windows Phone, le système d’exploitation de Microsoft. Tous les modèles concurrents (Galaxy Note 3, LG G2, Sony Xperia Z Ultra, Wiko Darkside…) fonctionnent sous Android, le système de Google. L’interface s’appuie sur des tuiles dynamiques, que l’utilisateur peut redimensionner et organiser comme il le souhaite. Toutes les fonctions de l’appareil sont listées sur une page unique, et une touche « arrière » permet de revenir aux fonctions ouvertes, chronologiquement. Pour afficher l’ensemble des applications ouvertes, et pourquoi pas les fermer, de temps en temps, il suffit d’appuyer sur la flèche de manière prolongée.

Nokia vient de mettre à jour la surcouche logicielle qu’il applique pour personnaliser Windows Phone. Baptisée  Lumia Black, cette mise à jour est d’ailleurs disponible pour d’autres appareils de la marque (1). Parmi les nouveautés, l’affichage de plus nombreuses notifications lorsque le smartphone est en veille, notifications que l’on peut également passer en couleur (vert, rouge, bleu). La mise à jour améliore également l’appareil photo, puisqu’elle permet d’installer Nokia Camera, une application qui offre différents réglages évolués (balance des blancs ou la vitesse d’obturation, par exemple). Sur le 1520, le capteur atteint 20 Mpx, nos tests en laboratoire permettront de juger la qualité des photos et des vidéos. Sachez déjà qu’il est possible d’enregistrer ses photos en DNG, un format « raw », c’est-à-dire brut, sans compression ni réglages. Les photographes l’apprécient particulièrement car il permet de retoucher les photos sur ordinateur en reprenant tous les paramètres de la capture, comme par exemple l’exposition. Par contre ce format est plus lourd que l’habituel jpeg, inutile de l’activer si vous ne comptez pas l’exploiter.

 

Localisation photos Nokia Lumia 1520
L’application « Carnet de voyage » range les photos en fonction du lieu de la prise de vue.

Autre nouveauté, l’application « Carnet de voyage », qui range automatiquement les photos en fonction du moment et du lieu où elles ont été prises, à la manière de ce qui se fait déjà sur les iPhone d’Apple.

Enfin, il est désormais possible de ranger ses applications dans des dossiers, ce qui est déjà le cas depuis longtemps dans les systèmes iOS et Android. Dommage que la manipulation manque de simplicité. En effet, il faut télécharger une application dans le Windows Store, puis l’ouvrir, créer un dossier, et choisir les applications qu’on souhaite y glisser. Ensuite seulement on peut l’ajouter sur l’écran d’accueil. C’est moins intuitif que dans iOS ou Android, où il suffit de superposer deux applis pour créer un dossier.

Comme d’habitude, Nokia enrichit le système d’autres nombreuses applications maison, notamment pour la navigation. Il a son propre logiciel de cartographie, Here Maps. Here Transit fournit des informations en temps réel sur les services de transports en commun, et enfin, Here Drive est une solution de navigation GPS complète.

Toutes ces applications fonctionnent avec fluidité. Il faut dire que l’appareil est équipé d’un processeur puissant (Qualcomm Snapdragon 800 quatre cœurs 2,2 GHz) et de 2 Go de mémoire vive. Le Nokia 1520 est compatible avec les réseaux mobiles 4G, intègre une batterie prometteuse de 3 400 mAh et offre 32 Go de stockage (desquels il faut soustraire 2,5 Go monopolisés par le système). Il est possible d’étendre la capacité de stockage avec une carte micro SD (jusqu’à 64 Go, soit 96 Go au total).

Le Nokia 1520, l’un des smartphones haut de gamme du moment, est vendu 650 € sans abonnement. Nos tests en laboratoire devront confirmer que ses performances sont au rendez-vous.

 

(1) Lumia 1020, 925, 920, 820, 720, 625, 620, 520. La mise à jour se fait directement depuis le téléphone.

Camille Gruhier