Smartphones Les meilleurs smartphones de 2017

Smartphones

Les meilleurs smartphones de 2017

Publié le : 28/11/2017 

Apple, Samsung, LG, HTC, Wiko… L’année 2017 a été riche en nouveaux smartphones. Comme d’habitude, au fur et à mesure des lancements, nous les avons achetés, puis testés en laboratoire. Plusieurs appareils se sont démarqués par des innovations, des photos d’une qualité exceptionnelle, ou tout simplement parce qu’ils offrent un rapport qualité-prix intéressant. Bonne nouvelle, il ne s’agit pas toujours des smartphones les plus chers du marché, même si la corrélation entre le prix et les performances est réelle. Voici notre sélection des smartphones les plus intéressants.

 

De bons smartphones à moins de 200 €

Dans la masse de nouveaux smartphones lancés chaque année, nombreux sont ceux qui passent totalement inaperçus. Pour la plupart, ce n’est pas un drame. Mais certains sortent du lot, notamment parce qu’ils offrent des performances correctes au regard de leur prix. En 2017, plusieurs smartphones à moins de 200 € nous ont ainsi agréablement surpris. C’est le cas de deux modèles signés Huawei. Ce fabricant chinois, de plus en plus connu (il talonne Apple sur le marché mondial), a lancé au printemps le Y7, un appareil d’entrée de gamme à l’autonomie impressionnante. Quelques semaines plus tard, il lançait le Y6 2017, dont le rapport qualité-prix s’est avéré tout à fait correct. LG s’est également distingué avec le K8 2017, et Lenovo a fait encore mieux avec le Moto G5. Tous ces smartphones ne sont toutefois pas toujours bons dans tous les domaines. Souvent, les matériaux de la coque, la qualité des photos ou du son des haut-parleurs laissent à désirer. La fiche détaillée de chacun de ces modèles est disponible dans notre test de smartphones.

Le Huawei Y7 et le Lenovo Moto G5

 

Samsung Galaxy S8 et S8+

Les premiers smartphones « borderless »

Présentés en mars, les Samsung Galaxy S8 et Galaxy S8+ ont surpris par leur écran, étalé sur la quasi-totalité de la surface de la face avant. La tendance des écrans « sans bords » (« borderless ») était lancée. D’autres fabricants ont depuis lancé leurs modèles, à l’image d’Apple, avec son iPhone X et son écran « Super Retina », ou de LG, avec le G6 et son écran « Full Vision ».

Le Galaxy S8 s’est distingué avec la surface, mais aussi avec le format de son écran. Un curieux ratio 18,5/9e a en effet remplacé l’habituel 16/9e, allongeant la diagonale d’écran (5,8 pouces) sans nuire à la prise en main. Là aussi, Samsung a amorcé une tendance puisque dans son sillage, Xiaomi a lancé le Mi mix 2 et Wiko le View (modèles pas encore testés).

De 809 € au lancement (909 € pour le Galaxy S8+, plus grand), le prix du Galaxy S8 a chuté à 650 € (750 € pour le S8+). Le budget reste conséquent, mais ces smartphones ont passé sans difficulté nos tests en laboratoire. Ils se positionnent même en tête de classement, et ce malgré une certaine fragilité due aux matériaux utilisés. Autre atout : Galaxy S8 et Galaxy S8+ sont étanches.

Le Samsung Galaxy S8 et l'iPhone X

 

Huawei P10, iPhone 8 Plus

Le double capteur photo s’installe

HTC lançait un smartphone à double capteur photo dès 2014 (le HTC M8), mais c’est Apple qui a véritablement lancé la tendance avec l’iPhone 7 Plus, en 2016. Entre les deux modèles, la qualité des capteurs a évolué et aujourd’hui, l’intérêt d’en intégrer deux est perceptible. La combinaison d’un grand angle et d’un téléobjectif a ouvert le champ des possibles grâce, aussi, à l’intelligence logicielle des appareils. On peut ainsi faire la mise au point sur un sujet tout en créant un flou progressif en arrière-plan (effet « bokeh ») ou encore retoucher la mise au point une fois la photo capturée. Désormais, le double capteur est adopté sur plusieurs smartphones haut de gamme. Apple l’a renouvelé sur l’iPhone 8 Plus (un modèle de transition sans grand autre intérêt, d’ailleurs) et sur l’iPhone X. Huawei en a presque fait une marque de fabrique : les P10, P10 Plus et Mate 9 en sont équipés. Wiko en a équipé le Wim, invitant le double capteur sur un smartphone de moyenne gamme. Et d’autres compléteront la liste en 2018, c’est inévitable.

Le Huawei P10 et l'iPhone 8 Plus

 

HTC U11

Le « squeeze » fait un flop

Après des années fastes durant lesquelles il a été l’un des plus sérieux rivaux d’Apple, HTC mange son pain noir. Le fabricant commercialise des smartphones intéressants mais ne rencontre plus le succès. Cette « malédiction HTC » a encore sévi en 2017. Avec le U11, le fabricant a pourtant tenté de se démarquer de la concurrence avec le « squeeze », une nouvelle manière de piloter son smartphone. En pressant les bords du téléphone, on pouvait activer certaines fonctions (appareil photo ou capture d’écran par exemple). Bien qu’efficace, la technologie n’a pas rencontré son public. Ce smartphone n’en est pas moins un modèle haut de gamme qui affiche de bonnes performances, comme l’a révélé notre test en laboratoire. Parallèlement à ses propres activités, HTC travaille étroitement avec Google depuis des années. Il est le premier à qui Google a confié la fabrication d’un smartphone (le Nexus One, en 2010). En septembre dernier, Google a même carrément racheté le département recherche et développement et les équipes design de HTC. La fin d’un mythe et, qui sait, peut-être d’une malédiction.

Le HTC U11

 

Samsung Galaxy A3, A5, J5, J7

La qualité à prix serré

Champion des smartphones haut de gamme, Samsung ne démérite pas sur les produits plus modestes. Le fabricant a lancé en 2015 les séries A et J qu’il renouvelle depuis chaque année. Les modèles 2017 (A3, A5, J5 et J7) s’avèrent être de bons smartphones, à l’esthétique soignée qui plus est (ce n’est pas toujours le cas des smartphones d’entrée et moyenne gamme). Ils ne sont pas les plus performants côté photo et vidéo, mais leur prix, compris entre 200 et 300 €, est correct au regard de leurs performances globales. Si l’un de ces modèles vous intéresse, assurez-vous toutefois qu’il s’agit bien du modèle de l’année, et non d’un prédécesseur de 2015 ou de 2016.

Les Samsung Galaxy A3 et J7

 

Sony

Discret mais puissant

Sony fait moins de bruit que ses concurrents Apple ou Samsung et les noms de ses modèles, difficilement mémorisables, ne jouent pas en sa faveur. Les smartphones du fabricant sont pourtant aussi performants qu’ils sont discrets. Pour affronter ses rivaux haut de gamme, Sony a dégainé le XZ Premium (500 €), un smartphone bien équipé, solide et performant. Les Xperia XA1 (300 €) et Xperia XA1 Ultra (400 €), qui se distinguent par leur diagonale d’écran (5 et 6 pouces respectivement) et leur batterie (2 300 et 2 700 mAh), s’avèrent de bons smartphones de gamme moyenne.

Les Sony XZ Premium et Xperia XA1 Ultra

 

Le Fairphone 2 séduit Orange

Le Fairphone 2 n’est pas nouveau, il est sorti en 2015. Mais il s’agit, par définition, d’un smartphone évolutif, puisqu’on peut en changer les différents modules un à un, au besoin. Fairphone a notamment lancé il y a quelques semaines deux nouveaux modules photo (12 Mpx au lieu de 8 Mpx) pour améliorer la qualité des clichés (ce n’était pas du luxe : le Fairphone 2 n’avait pas brillé sur ce critère avec le module d’origine). Et signe que le « smartphone équitable » a du potentiel, il a été référencé pour la première fois par un opérateur mobile, Orange, à la rentrée 2017.

Le Fairphone 2

 

Systèmes d’exploitation

La fin de Windows Phone

À l’exception des iPhone, qui fonctionnent sous iOS, tous les smartphones mentionnés fonctionnent sous Android. Le système d’exploitation de Google a définitivement conquis le cœur des smartphones (ce qui, au passage, permet au géant du Net de mettre le nez dans nos données personnelles). En 2017, il a fait une victime puisque Microsoft a annoncé qu’il arrêtait les frais avec Windows Phone. Évitez donc désormais les smartphones fonctionnant dans cet environnement mobile. Et si vous avez besoin d’autres conseils, ne passez pas à côté de notre guide d’achat !