Smartphones La location selon CIC Mobile

Smartphones

La location selon CIC Mobile

Publié le : 11/11/2016 

Ces derniers jours, les consommateurs ont découvert sur leur écran de télévision la nouvelle offre de CIC Mobile : « N’achetez plus votre smartphone, louez-le ! » L’idée de louer son smartphone plutôt que de l’acheter n’est pas nouvelle. Free a lancé son offre en 2013 avant que SFR l’imite en septembre 2016. Comme eux, CIC Mobile engage les clients pour 24 mois et les contraint à souscrire simultanément un forfait, avec ou sans engagement. Le montant du loyer mensuel varie de 4,99 à 31,99 € selon le smartphone choisi et l’offre mobile souscrite. Voici quelques informations utiles avant de franchir le pas.

 

Précisons d’abord que l’offre de location de smartphone proposée par CIC Mobile est également disponible au Crédit mutuel. Les deux banques appartiennent en effet au même groupement bancaire, lui-même propriétaire à 95 % de l’opérateur virtuel EI Telecom, chef d’orchestre de leurs services mobiles. Baptisée CIC Mobile Évolution chez l’un, Smartchange chez l’autre, les deux offres sont rigoureusement identiques.

Une offre plutôt intéressante

Les smartphones proposés à la location sont des modèles haut de gamme d’Apple et de Samsung. La gamme intègre les iPhone 7, 7 Plus, 6S, 6S Plus et SE, ainsi que les Galaxy S7, S7 Edge, S6 et S6 Edge. Le CIC et le Crédit mutuel réservent cette offre à leurs clients bancaires, et la conditionnent à la souscription d’un forfait mobile avec ou sans engagement. Le montant du loyer dépend bien sûr de l’offre mobile : il sera d’autant plus bas que le forfait choisi est onéreux (voir ci-dessous). Les prix démarrent à 4,99 €/mois pour un Samsung Galaxy S6 avec un forfait Efficio 20 Go à 64,99 € /mois (engagement 24 mois) ; comptez 31,99 €/mois pour un iPhone 7 de 32 Go avec une offre sans engagement Prompto 10 Go à 24,99 €/mois. Dans tous les cas, le contrat de location court sur 24 mois. Le client peut changer de smartphone au bout de 12 mois, mais il se réengage alors pour une nouvelle période de 24 mois. Conditions et tarifs appliqués positionnent plutôt bien cette offre par rapport à celles de la concurrence (voir tableau des conditions de l'offre à la fin de l'article). EI Telecom reprend les points clés des offres existantes, comme celles de Free et SFR. Une petite surprise tout de même : là où les concurrents prévoient des pénalités en cas de restitution d’un mobile abîmé, le CIC et le Crédit mutuel assurent qu’aucun frais supplémentaire ne sera facturé si le client rend le smartphone rayé, même profondément, ou avec un écran fissuré : il suffit qu’il s’allume pour être accepté, quel que soit son état. À voir dans la pratique.

Moins le forfait souscrit est important, plus le loyer augmente (forfait avec engagement 24 mois)

tableau-cic-mobile-forfaits-engagement-24mois

Loyer majoré en cas de résiliation

EI Telecom s’est aussi inspiré de l’existant en ce qui concerne les restrictions de son contrat, ces clauses mentionnées en caractères minuscules qu’il vaut mieux connaître avant de s’engager. D’abord, la période de 24 mois est irrévocable, saufs éventuel cas de force majeure ou motif légitime (licenciement, surendettement, maladie, décès). En cas de résiliation anticipée, vous devrez payer tous les loyers restants jusqu’à la fin de la période d’engagement. Même chose pour le forfait mobile, à une nuance près : après un an, la loi limite les pénalités au quart des sommes restant dues. Si vous résiliez votre forfait mobile, quel qu’il soit, tout en gardant votre contrat de location de smartphone, méfiance : votre loyer va grimper ! Il passera par exemple de 9,99 € à 34,99 € si vous résiliez votre forfait Efficio 20 Go à 64,99 €/mois, et de 2,99 € à 7,99 € si vous stoppez un forfait sans engagement.

En cas de panne, le CIC et le Crédit mutuel vous prêteront un smartphone le temps de la réparation (et factureront d’ailleurs 100 € s’il est abîmé lorsque que vous le rendez). Mais aucune assurance contre la casse, la perte ou le vol n’est proposée. En cas de casse, la réparation est à votre charge. En cas de perte ou de vol, les loyers restent dus jusqu’à la fin du contrat, et vous devrez alors payer en plus une pénalité de non-restitution. Sur cette dernière, difficile d’en savoir plus. Les conditions générales de l’offre précisent quand même qu’elle ne peut pas dépasser le prix du smartphone neuf. Ouf, nous voilà rassurés !

Les offres CIC Mobile Évolution et Crédit Mutuel Smartchange face à la concurrence

Conditions des principales offres de location des opérateurs mobiles

tableau-cic-mobile-offres-location-operateurs

Exemple du montant total des loyers payés sur 24 mois pour un Samsung Galaxy S7 32 Go (prix nu : 699 €) hors abonnement téléphonique mensuel

tableau-cic-mobile-montant-total-loyer-galaxy-s7