D’une année sur l’autre, Samsung apporte des améliorations à ses smartphones vedettes. La nouvelle version du Galaxy A5 n’échappe pas à la règle. Cet appareil de moyenne gamme est désormais étanche, doté d’une plus grande capacité de stockage, d’un processeur un peu plus rapide et d’un capteur photo de 16 au lieu de 12 Mpx. Vendu 429 €, le Galaxy A5 2017 rend-il pour autant caduque la version de l’année dernière, dont le prix a chuté à 300 € ? Notre réponse, après plusieurs jours d’utilisation.

 

On y voit plus clair dans la gamme de smartphones Samsung. Désormais, le fabricant coréen désigne par la lettre « S » ses appareils haut de gamme (vendus entre 700 et 800 €) et par la lettre « J » ses modèles d’entrée de gamme (150-200 €). Les Galaxy « A », vendus 350 à 400 € environ, se positionnent entre les deux. Samsung lance de nouvelles versions de ces modèles chaque année, gardant la même appellation pour le téléphone, avec mention du millésime sur la boîte. Ceci induit d’ailleurs une certaine confusion dans les offres : deux Samsung Galaxy A3 ou Galaxy J5 peuvent afficher des prix très différents puisque ce ne sont pas les mêmes ! La majorité des distributeurs jouent le jeu en mentionnant l’année dans l’annonce, mais certains pourraient être tentés d’omettre l’information pour écouler les stocks.

La prudence est donc de mise, d’autant que dès l’instant où Samsung lance un nouveau smartphone, le prix de la version précédente dégringole. Le Galaxy A5 2016, lancé au prix de 400 € en janvier 2016, coûte 300 € depuis quelques jours. Précisément depuis que Samsung commercialise le Galaxy A5 2017, vendu, lui, 429 €. Nous avons pu utiliser cette nouvelle mouture plusieurs jours avant nos tests en laboratoire (les résultats seront publiés fin février) pour savoir si les améliorations apportées justifient l’écart de prix entre les deux modèles.

 

Coque étanche et stockage étendu 

Samsung prend évidemment soin de modifier certains points chers aux yeux des consommateurs, espérant ainsi influencer leur choix. Certes, le processeur du Galaxy A5 2017 est un petit peu plus rapide que celui du Galaxy A5 2016 ; oui, il intègre 3 Go de mémoire vive au lieu de 2 ; d’accord, la puce Wi-Fi est encore plus performante (Wi-Fi ac en plus du Wi-Fi n), comme le Bluetooth (4.2 contre 4.1). Ces améliorations, bien qu’appréciables, sont peu déterminantes. Samsung a d’autres arguments pour faire pencher la balance. D’abord, le Galaxy A5 2017 est étanche et résistant à la poussière (norme IP68), un vrai bon point. Ensuite, le fabricant a doublé l’espace de stockage du téléphone, qui passe de 16 à 32 Go (mais 9 Go sont occupés par le système). L’autre nouveauté notable vient de l’appareil photo principal, qui passe de 12 à 16 Mpx ; le capteur frontal passe, lui, de 5 à 16 Mpx. Samsung a d’ailleurs particulièrement bien pensé la fonction « selfie ». D’abord parce qu’on passe très simplement d’un capteur à l’autre (en balayant l’écran vers le haut ou vers le bas), ensuite parce qu’il est possible de placer sur l’écran un bouton flottant pour capturer l’image (il suffit de le placer là où le doigt se pose naturellement pour éviter la contorsion digitale). Nos tests en laboratoire évalueront avec précision la qualité des photos dans différentes conditions de prise de vue.

 

USB Type-C et Android dernier cri

À moins d’une surprise, le Galaxy A5 2017 devrait d’ailleurs révéler de bonnes performances globales. Son prédécesseur obtenait en tout cas de bons résultats en laboratoire sauf, justement, en photo. Si cette fonction est primordiale à vos yeux, sans doute faut-il attendre les résultats de nos tests. Mais sinon, le Galaxy A5 2016 reste dans la course ! Samsung y avait déjà intégré des évolutions intéressantes, comme le lecteur d’empreintes digitales pour déverrouiller le smartphone ou la charge rapide (qui remplit la batterie au quart en 15 petites minutes). Le stockage limité à 16 Go du A5 2016 peut être contourné par une carte micro-SD (le A5 2017 est également équipé d’un port de carte mémoire). Mais investir dans un millésime 2017 reste un achat davantage tourné vers l’avenir, et ce pour deux raisons. D’abord parce que ce nouveau smartphone est équipé d’un port USB Type-C au lieu du micro-USB. Plus pratique au quotidien (plus besoin de regarder dans quel sens on introduit le câble, le connecteur est symétrique), il a vocation à remplacer, dans un futur proche, la prise casque sur tous les smartphones (et donc, un jour ou l’autre, sur tous les casques). Ensuite parce que son système d’exploitation Android sera à jour plus longtemps. Lancé sous Android 5, le Galaxy A5 2016 a migré récemment vers Android 6, mais il n’est pas encore certain qu’il aura droit à Android 7. Le Galaxy A5 2017, lancé sous Android 6, sera aussi mis à jour vers Android 7 (Nougat) dans les prochaines semaines. Un gage de compatibilité totale de toutes les applications Android et de mises à jour de sécurité à un rythme mensuel, pour quelques mois au moins. Jusqu’à ce que Google lance sa prochaine version d’Android… Et Samsung son nouveau Galaxy A5.

Galaxy A5 2015 vs Galaxy S5

Les smartphones Galaxy A Samsung ne peuvent pas rivaliser avec les modèles haut de gamme et donc plus chers de Samsung comme les Galaxy S7, Galaxy S7 Edge, Galaxy S6 et Galaxy S6 Edge. Mais la comparaison avec le Samsung Galaxy S5, qui date de 2014, devient tenable. On peut encore le trouver sur Internet, il est désormais vendu 400 € contre 679 € au lancement. Mais parce qu’il est vieillissant, Samsung ne mettra probablement plus à jour son système d’exploitation. Lancé sous Android 4, le Galaxy S5 a bien reçu la mise à jour vers Android 5, puis vers Android 6, qui améliore nettement la protection de la vie privée. Un argument qui permet d'envisager une utilisation sereine pendant une à deux années.  
 

visu-galaxy-a5-2015-vs-galaxy-s5

Le Galaxy A3 a aussi sa nouvelle version

Samsung a aussi lancé le Galaxy A3 2017, pour succéder aux Galaxy A3 2016 et Galaxy A3 2015. Vendu 329 €, il se distingue du A5 2017 par son processeur un peu moins rapide, ses capteurs photo plus modestes (13 Mpx et 8 Mpx en frontal), son stockage interne de 16 Go, une batterie plus petite (2 350 mAh contre 3 000 mAh) et l’absence de charge rapide. Mais il apporte des évolutions intéressantes par rapport à son prédécesseur, notamment sa résistance à l’eau et à la poussière. Il intègre également un port USB Type-C et une version récente d’Android (Android 6).
 

visu-galaxy-a3-2017

Camille Gruhier

cgruhier