Baladeurs numériques

Écouter ses MP3 partout !

Depuis leur apparition sur le marché, au début des années 2000, les baladeurs numériques ont successivement enterré les Walkman à cassettes, les lecteurs de CD portables, puis les lecteurs MD (Mini Disc). Désormais, la musique se promène en MP3. Et en matière de baladeurs, l'offre est vaste.

 

 

Test Que Choisir : Comparatif Baladeurs numériques

 

 

 

 

De la clé USB au baladeur multimédia

 

Lecteur MP3 USB - © llandrea
Lecteur MP3 USB

Du simple baladeur MP3 (entre 30 et 70 €) au lecteur multimédia capable, outre la musique, de lire les vidéos, voire de surfer sur Internet (environ 250 €), la gamme des baladeurs numériques est extrêmement large. Le préalable à tout achat consiste donc à déterminer l'usage auquel on le destine. S'agit-il d'écouter occasionnellement de la musique, lors de voyages ou au cours de séances de course à pied ? Un baladeur MP3 au format clé USB suffira. D'écouter de la musique souvent, et de regarder occasionnellement quelques vidéos ? L'écran couleur devient incontournable. De rester connecté avec ses loisirs numériques en toutes circonstances ? C'est une centrale multimédia portable qu'il vous faut ! À chacun d'évaluer ses besoins.

Des formats de compression

Qu'il s'agisse de son ou d'image, les fichiers sont compressés pour occuper le moins d'espace possible sans que la perte de qualité que l'opération engendre ne soit trop gênante. En vidéo, le format de compression le plus courant est le MPEG4. En audio, même si différents formats cohabitent (AAC, WMA, WAV, AIFF, etc.), le MP3 (MPEG-1/2 Audio Layer 3) est à ce point répandu que le terme est désormais générique. Il faut toutefois savoir que tous les lecteurs ne lisent pas tous les formats. La musique compressée en AAC ne peut pas être décodée par un baladeur prévu pour le WMA, etc. La plupart des lecteurs sont capables de lire plusieurs formats. Et dans la majorité des cas, si vos fichiers ne peuvent pas être lus en l'état, le logiciel livré avec le baladeur, à installer sur votre ordinateur, se chargera de les convertir (ce logiciel permet également de compresser les fichiers provenant de CD).

Mémoire à la carte

 

Apple iPod Shuffle 2 Go
iPod Shuffle 2 Go

Il est nécessaire de déterminer ses besoins en matière de stockage, car cette variable a un impact direct sur le prix de l'appareil. Par exemple, dans l'emblématique gamme de baladeurs Apple, le modèle Shuffle de 2 Go est vendu 59 € quand le Classic de 160 Go atteint 259 €. Question volume, comptez en moyenne 1 Mo pour 1 minute de son (au format MP3). Un baladeur d'une capacité de 2 Go permet donc d'embarquer plus de 33 heures de musique, soit environ 500 chansons de 3 à 4 minutes. On trouve des appareils offrant des capacités de stockage de 1 à plusieurs dizaines de Go (jusqu'à 160 Go pour un baladeur multimédia). Notez que certains modèles disposent d'un lecteur de carte mémoire, type carte SD, qui permet d'étendre l'espace disponible.

Autonomie

Les baladeurs numériques offrent pour la plupart des autonomies satisfaisantes. Les batteries rechargeables permettent, en moyenne, 30 heures d'écoute, les plus performantes peuvent même atteindre 50, voire 100 heures ! Rappelons que l'écoute prolongée de musique dans des écouteurs est nuisible et déconseillée (lire l'encadré). L'écueil majeur provient plutôt du fait que les batteries sont intégrées aux baladeurs, il est donc impossible de les remplacer en cas de panne. Tant que la garantie court, il suffit en cas de problème de rapporter l'appareil au vendeur pour procéder au remplacement. Mais ensuite, les coûts liés à la réparation (achat de la batterie, si tant est que le modèle soit encore fabriqué, et main-d'œuvre) seront probablement supérieurs à la valeur de l'appareil, qui sera donc bon à jeter... Pour recharger les batteries, il faut connecter le baladeur à l'ordinateur via le port USB (un câble spécifique est livré), ou le brancher sur le secteur (chargeur en sus dans la plupart des cas, compter entre 10 et 25 €). Quelques modèles à piles subsistent, mais leur autonomie est largement inférieure, quelques heures tout au plus.

Écran

 

iPod Classic
iPod Classic

Même dans des formats très réduits, de type clé USB, un baladeur est souvent équipé d'un écran, même petit (LCD, OLED). Il n'est pas indispensable mais s'avère pratique pour naviguer dans l'interface du lecteur et pour afficher pendant l'écoute les informations concernant le fichier lu (nom de l'artiste, titre du morceau...).

Les options

On rencontre sur certains baladeurs numériques des options qui peuvent s'avérer très pratiques. La présence d'un micro permet d'utiliser son lecteur comme dictaphone. Un tuner FM intégré, RDS si possible, est appréciable pour les amateurs de radio. Une entrée audio permet d'utiliser le lecteur comme enregistreur MP3. Il suffit alors de le connecter à une source de musique pour encoder les fichiers et les embarquer directement, sans passer par un ordinateur. Une puce wi-fi permet de se connecter à Internet. Enfin, un module Bluetooth permet d’utiliser un casque sans fil.

 

Prévoir un casque

 

Écouteurs de lecteur MP3 - © Sergey Shlyaev
Écouteurs de baladeur numérique
Les casques livrés avec les baladeurs sont, à de rares exceptions près, de piètre qualité. La restitution sonore est mauvaise, ce qui incite à augmenter exagérément le volume. Il est bon de prévoir dans le budget l'achat d'un casque de bonne qualité, isolant des bruits extérieurs. Selon les modèles, le prix varie entre 50 et 200 €.

Niveaux acoustiques : prudence !

Pour limiter les risques liés à l'écoute prolongée (pertes d'audition temporaires ou définitives, sifflements, acouphènes, hyperacousie), la France s'est dotée d'une des législations les plus strictes au monde. Aucun appareil commercialisé dans l'Hexagone ne doit pouvoir dépasser une puissance sonore de 100 décibels avec le casque d'origine. Pour éviter que cette limite ne soit franchie lorsque l'on change d'écouteurs, la tension de sortie à la prise casque est limitée à 150 millivolts (mV). Enfin, diverses mentions doivent figurer sur la notice et sur l'emballage, et le message « À pleine puissance, l'écoute prolongée du baladeur peut endommager l'oreille de l'utilisateur » doit être apposé de façon « lisible et inamovible » sur l'appareil (il peut être remplacé par un pictogramme lorsque le baladeur est trop petit).

 

Cette réglementation est en général respectée sur les baladeurs de marque. Mais les tests que nous avons réalisés révèlent d'inquiétants manquements concernant certains modèles, dont la pression acoustique dépasse largement le niveau autorisé, atteignant parfois celle d'un marteau-piqueur.

Test Que Choisir : Comparatif Baladeurs numériques

Camille Gruhier